Futur numéro un de la draft NBA, qui aura lieu jeudi 22 juin à Brooklyn, Victor Wembanyama a déjà pu mesurer sa popularité outre-Atlantique.
Le géant tricolore de 19 ans a été accueilli comme une rockstar, lundi 19 juin, à l'aéroport de Newark, où une horde de fans l'attendait.

Les États-Unis succombent à la "Wemba-mania". À trois jours de la draft NBA, où les San Antonio Spurs vont en faire le first pick (le premier choix), faisant de lui le premier Français de l'histoire à être choisi en première position, Victor Wembanyama est arrivé sur le sol américain, lundi 19 juin. L'arrivée du prodige français de 19 ans n'est pas passée inaperçue. Il faut dire que ses 2,21 mètres ne l'ont pas aidé. À peine a-t-il posé les pieds outre-Atlantique qu'une horde de fans, certains déjà habillés de maillots des Spurs floqués "Wembanyama", l'ont accueilli en rockstar à l'aéroport de Newark, dans le New Jersey. 

Assailli par la foule en délire, le gamin du Chesnay, dans les Yvelines, a signé ses premiers autographes sur des ballons, des maillots et d'autres objets en tout genre. Ce qu'il a fait patiemment, avec le sourire. "Je ne sais pas comment ils ont su sur quel vol j'étais", a glissé, en anglais, aux caméras de la NBA l'ancien pivot des Mets de Boulogne-Levallois dans une vidéo mise en ligne sur les réseaux sociaux. "C'est amusant de voir que vous pouvez avoir un tel impact sur les gens."

Après ce bain de foule, le premier d'une longue série, Victor Wembanyama s'est engouffré dans un van, en compagnie de sa mère et de son agent, Jérémy Medjana, pour rejoindre l'hôtel new-yorkais, où il va loger jusqu'au grand soir. Un trajet qu'une partie des fans, venus l'accueillir à sa descente de l'avion, ont fait tout du long à ses côtés. Un enthousiasme qui ne va redescendre de si tôt. Les moindres faits et gestes du futur numéro un de la draft, qui s'exprimera, mercredi 21 juin, lors d'un point presse, à la veille de la bourse aux joueurs vont être épiés, décortiqués et discutés par les médias américains. 

Dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 2h du matin en France, tous les regards seront tournés vers lui. "Wemby" se rendra au Barclays Center à Brooklyn, la salle habituelle des Nets, pour assister à la soirée qui changera à tout jamais sa vie. Il sera alors sélectionné par les Spurs, qui le dorlotent depuis plusieurs semaines déjà. Dès que son nom aura été prononcé par le patron de la NBA, Adam Silver, il prendra la direction du Texas, où il sera présenté samedi. Sa nouvelle vie américaine débutera alors.  


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info