Bayern-Atlético : Franck Ribéry met (gentiment) la pression sur Guardiola

Le service METRONEWS
Publié le 2 mai 2016 à 16h43
Bayern-Atlético : Franck Ribéry met (gentiment) la pression sur Guardiola

LIGUE DES CHAMPIONS - Absent contre le Borussia Mönchengladbach, samedi (1-1), en raison de douleurs au dos, Franck Ribéry espère faire son retour mardi face à l'Atlético de Madrid, en demi-finale retour de la C1 (20h45). Un renfort de poids alors que le club bavarois s’est incliné 1 à 0 à l’aller.

Attention à la bête blessée. À Madrid, Franck Ribéry a visiblement bien mal vécu de voir ses coéquipiers s’incliner depuis le banc des remplaçants, mercredi 27 avril. S’il est entré en jeu à la 64e minute de jeu à la place du jeune international français Kingsley Coman, il n’a pas permis au Bayern de marquer ce but à l’extérieur qui se révèle si important à l'heure du  match retour.

Victime de douleurs dorsales, il n’a pas non plus été aligné en championnat, le week-end dernier, face au Borussia Mönchengladbach. Une habitude pour celui qui a vécu une année 2015 quasi blanche, minée par des pépins physiques successifs. Un long chemin de croix débuté le 11 mars 2015, lors du huitième de finale de la dernière Ligue des champions face au Shakhtar Donetsk (7-0), quand l’ancien international tricolore s'est blessé à la cheville.  

À LIRE AUSSI >> REVIVEZ - Saûl met le feu au Calderon

Des stats faméliques cette saison

Le Boulonnais de 33 ans n’entrevoit le bout du tunnel que neuf mois plus tard, lors de la 15e  journée de Bundesliga. Une défaite face au Borussia Mönchengladbach et un déplacement à Zagreb plus tard, patatras, Ribéry rechute. Son véritable retour s’opère finalement le 16 février dernier, face à Darmstadt (3-1). Il entre sur la pelouse sous l’ovation du public et délivre dans la foulée une passe décisive pour le 3e but munichois.

Lors de la saison 2015-2016, l’ailier munichois n’aura donc effectué que 18 apparitions, dont les 6 derniers matchs de la Ligue des champions. Et s’il ne compte que 2 buts et 5 passes décisives à son actif en championnat, Ribéry espère bien débloquer son compteur face à la forteresse dressée par Diego Simeone, mardi.

A LIRE AUSSI >> Pep Guardiola ou Diego Simeone, qui est le meilleur ?

"Je dois jouer"

Pour pouvoir compter sur le Français, Pep Guardiola, qui connaît la fragilité de "Kaiser" Franck, n’a donc pas pris de risque avec lui face à Gladbach. "Je suis prêt pour le match. J’ai une énorme envie de jouer et je dois jouer", a plaidé l’ailier français, comme s'il fallait encore convaincre son coach de l'aligner. Le message semble entendu : pour pouvoir compter sur un Ribéry archi-motivé, Pep Guardiola a donc largement fait tourner son effectif samedi, préférant aligner  Coman ou Götze. 

EN SAVOIR + >> Le match en direct, c'est par là !


Le service METRONEWS

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info