Bercy : il croyait disputer son dernier match mais Gilles Simon a écarté Andy Murray, sa bête noire

Publié le 1 novembre 2022 à 11h08
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Aligné à Bercy pour le dernier tournoi de sa carrière, le tennisman tricolore Gilles Simon n'est pas encore à la retraite.
Loin d'être favori face à Andy Murray, il a déjoué les pronostics et remporté son match en 3 sets, ce lundi.
Dans le public, des figures du tennis français étaient présentes pour assister à ce moment.

Dans les tribunes de Bercy, où se dispute actuellement le Masters 1000 de Paris, on retrouvait, lundi 31 octobre au soir, des personnalités du tennis français. Jo-Wilfried Tsonga, Gaël Monfils, ou bien encore Richard Gasquet étaient présents. Tous étaient venus regarder le match de leur ami Gilles Simon, possiblement le dernier de sa carrière. Le Niçois de 37 ans a en effet annoncé que ce tournoi serait le dernier de sa carrière : impossible, donc, pour la famille du tennis tricolore de louper cet ultime tour de piste.

Surtout, le premier match de Gilles Simon avait tout pour être délicat. Face à lui se dressait en effet Andy Murray, bête noire du Français et face auquel il n'avait jusque-là gagné qu'à deux reprises en 18 confrontations. Pourtant, devant ses enfants, son épouse et ses parents, le droitier aux 14 titres en carrière a livré un match courageux, remporté 4-6, 7-5, 6-3 en 2 heures 50 de jeu.

Lire aussi

"On commence le match et ça fait 1-0, 2-0, 3-0, il n'y a pas d'espace", a glissé Gilles Simon à l'issue de la rencontre. Pendant le match ? "Je me dis : 'il m'a gâché ma carrière et il va me la gâcher jusqu'au bout'". Pour autant, le vainqueur de la Coupe Davis 2017 n'a pas abdiqué, réussissant à inverser le cours de la rencontre. Une façon de donner tort à celles et ceux qui s'attendaient à le voir disputer face à Murray sa dernière sortie sur un court de tennis. "Jo et Gaël sont venus juste pour ça, en se disant que ce serait le dernier match... et ben non, il y en aura un autre ! Je vais faire le maximum pour essayer de profiter de cette ambiance au moins encore une fois, peut-être plus si ça marche", a lancé, amusé, celui que l'on surnomme parfois "le prof" pour son sens tactique très affuté en match.

Au prochain tour, Gilles Simon devra à nouveau déplacer des montagnes s'il souhaite encore repousser la date de sa retraite : face à lui, il trouvera mercredi sur sa route l'Américain Taylor Fritz, 11e mondial à l'ATP et qui cherche à Paris les points qui lui permettraient de décrocher une place pour les Masters de Turin (du 13 au 20 novembre).


Thomas DESZPOT

Tout
TF1 Info