Tyson Fury était opposé à son ancien sparring-partner Dillian Whyte lors d’un combat à Wembley pour le titre WBC des poids lourds.
Whyte n’a jamais réussi à inquiéter le "Gypsy King" lors de cet affrontement qui s'est terminé au sixième round.
Tyson Fury a confirmé qu’il prenait sa retraite.

Un uppercut phénoménal, un KO, une invincibilité conservée et un départ à la retraite. Tyson Fury était attendu lors de ce combat contre Dillian Whyte, samedi 23 avril, à Londres, après avoir répété qu’il prendrait sa retraite à la suite de cet ultime affrontement. Grandissime favori lors de ce combat pour le titre WBC de champion du monde des poids lourds qui l’a opposé à son ancien sparring-partner, Tyson Fury, 33 ans, a fait parler sa puissance lors d’un combat haché. 

Un match arrêté par l'arbitre au sixième round

"Le Gypsy King"  a su utiliser sa taille et son incroyable envergure pour tenir Whyte à distance, qui a paru maladroit et gêné. Il a progressivement épuisé son challenger, coupé à l'œil droit après un choc accidentel des têtes, avec une boxe intelligente à défaut d'être flamboyante. Puis, comme sorti de nulle part, un direct du gauche puis un uppercut du droit d'une puissance monumentale ont finalement fait valser Whyte à la toute fin du 6e round. Le match a été, logiquement, arrêté par l’arbitre.

Tyson Fury, passé par des phases très sombres entre dépression, idées suicidaires et suspension pour dopage, a estimé qu'il n'a plus rien à prouver. Il a prévu de "lézarder sur la plage, boire des pina colada, conduire des Ferrari et vivre sur un bateau". Tout cela grâce aux 150 millions de dollars sur son compte en banque. "J'ai promis à ma femme Paris qu'après le troisième combat contre (Deontay) Wilder, j'arrêtais, et je le pensais", a-t-il confié. "Mais on m'a offert l'opportunité de combattre à la maison à Wembley et je devais au public anglais un combat à Wembley. Maintenant, c'est fait".

Pour autant, il ne faut pas prendre les déclarations de Tyson Fury au pied de la lettre. Connu pour son excentricité, le boxeur britannique a souvent fait parler de lui lors de ses prises de parole publique. Si le "Gypsy King" prenait effectivement sa retraite, il laisserait de nombreux fans de boxe sur leur faim.

 Logiquement, Fury aurait dû affronter le vainqueur du combat entre Anthony Joshua et Oleksandr Usyk, pour l’unification de toutes les ceintures mondiales. La rétrospective des plus beaux moments de sa carrière diffusée sur les écrans du stade juste avant son entrée et ses déclarations a quand même donné l’impression qu’il tirait sa révérence.


Julien MOREAU

Tout
TF1 Info