Canicule : la France face à une nouvelle vague de chaleur

Un stock de 10.000 litres d'eau prévu pour refroidir les routes du Tour de France

Samuel Azemard
Publié le 16 juillet 2022 à 21h00, mis à jour le 17 juillet 2022 à 10h26
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Alors que la 14e étape du Tour de France vient de s'achever à la Mende, les températures caniculaires inquiètent les organisateurs.
Pour arroser les routes avant l'arrivée des coureurs, et éviter que l'asphalte ne "transpire", les organisateurs ont un stock de 10.000 litres d’eau.

10.000 litres d'eau, c'est ce qui est prévu pour arroser les routes du Tour de France. Selon André Bancala, le "Monsieur route" du Tour de France, sur RMC, les organisateurs seraient contraints d'utiliser ce stock dans les prochains jours à cause des températures caniculaires. L'objectif est clair, faire redescendre la température de la chaussée en l'arrosant. Une technique utilisée lors de l'épreuve de vendredi, notamment dans la descente de la Côte de Saint-Romain-en-Gal. 2000 litres ont été aspergés.

Avec cette eau, les organisateurs font tout pour éviter que le bitume transpire, et forme des plaques noires et collantes sur la chaussée. Des plaques noires, à l’origine de problèmes d’adhérence et donc dangereuses pour les coureurs. 

Lire aussi

Les pompiers à la rescousse

Des températures caniculaires qui inquiètent sérieusement. Mardi, pour la 16e étape du Tour, la chaleur pourrait battre des records. Comme le rapporte RMC Sport, les organisateurs du Tour pourraient faire appel aux pompiers. "Ils devraient donner un coup de main avec de l’eau brumisée à certains endroits pour tiédir le peloton, précise le spécialiste. C’est une idée qui circule pour limiter l’effet de chaleur." 

Pour refroidir les routes pyrénéennes, de l'eau pourrait être utilisée. Le Tour dispose de véhicules transportant jusqu'à 10.000 litres d'eau, comme l'a confié le "Monsieur route" du Tour à l'AFP. Si on ne sait pas encore si l'intégralité du stock sera utilisée, cette possibilité ne manquera pas de faire polémique alors que de nombreux départements sont frappés par une sécheresse inédite.


Samuel Azemard

Tout
TF1 Info