Champions Cup : Toulon, Toulouse, Montpellier... zéro pointé pour les clubs français

Antoine Huot de Saint Albin
Publié le 15 octobre 2016 à 21h15
Champions Cup : Toulon, Toulouse, Montpellier... zéro pointé pour les clubs français

Source : AFP

RUGBY - Les quatre clubs français engagés en Champions Cup ce samedi se sont tous inclinés. Si Castres a lourdement perdu au Leinster, Montpellier et Toulouse ont chuté de peu contre le Connacht et Northampton. Toulon a déçu et s’est fait battre à domicile par le champion d’Europe en titre, les Saracens.

Attention à ne pas finir le week-end avec le compteur bloqué à zéro. Dimanche, l’Union Bordeaux-Bègles, Clermont et le Racing auront l’opportunité de ne pas noircir le bilan français en coupe d’Europe. Car ce samedi, les quatre clubs en lice (Toulon, Castres, Toulouse et Montpellier) sont tous repartis la tête dans les chaussettes. Opposés aux champions d’Europe en titre, les Varois à Mayol ont déjoué en première mi-temps (les Saracens menaient 25-6 au repos) avant de se refaire la cerise après les citrons. Une réaction bien trop tardive pour les ouailles de Mourad Boudjellal qui échouent à huit points des Sarries (23-31) et repartent sans bonus défensif. Une très mauvaise affaire pour le RCT en vue de la qualification.

Toulouse gâche

Frustration aussi pour Montpellier qui a longtemps fait jeu égal avec Northampton et croyait repartir d’outre-Manche avec les quatre points de la victoire. Les Héraultais peuvent nourrir des regrets car ils menaient au score à la sirène. Mais une faute dans un ruck a permis à Stephen Myler d’inscrire la pénalité de la gagne (16-14). Au vue de la physionomie du match, une victoire des hommes de Jack White, qui ont manqué de réalisme dans la finition, n’auraient pas été imméritée qui avaient pris l’avantage au score à la 67e minute grâce à la troisième pénalité du match réussie par François Steyn.

Autre équipe à avoir lâché la victoire dans les dernières minutes, le Stade Toulousain. Devant au score à la mi-temps (21-11), grâce notamment à deux essais de Jean-Marc Doussain et Yann David, les coéquipiers de Thierry Dusautoir n’ont pas marqué un seul point après le repos et se sont inclinés sur le fil (23-21). Le point de bonus défensif est une maigre consolation pour les Toulousains qui recevront les Wasps lors de la prochaine journée et seront dans l’obligation de gagner pour espérer une qualification. Dans le dernier match de la journée, Castres a été nettement dominé par le Leinster (33-15), qui repart avec le point de bonus offensif. Quand ça veut pas...


Antoine Huot de Saint Albin

Tout
TF1 Info