Julie Le Galliard, boxeuse de 31 ans, est décédée des suites du Covid-19

J.V
Publié le 16 novembre 2021 à 6h07
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

DÉCÈS - Championne de France en 2015, Julie Le Galliard était hospitalisée depuis plusieurs semaines à la suite d'une infection au Covid-19.

La boxe française pleure la disparition de l'une de ses championnes. Julie Le Galliard est décédée dimanche 14 novembre. Elle avait 31 ans et était hospitalisée depuis plusieurs semaines après avoir contracté le Covid-19, nous apprend L'Est Républicain. Originaire de Dombasle-sur-Meurthe, en Meurthe-et-Moselle, Julie Le Galliard avait été sacrée championne de France des moins de 57 kg en 2015, puis avait intégré les rangs de l’équipe de France entre 2013 et 2016. 

Julie Le Galliard était très engagée dans le monde de la boxe

Son club d'attachement, le Dombasle Boxe, lui a rendu hommage sur sa page Facebook. "Elle a beaucoup compté pour toutes les personnes côtoyant le club et a été très investie au sein de ce dernier durant de nombreuses années en tant que boxeuse, bénévole, secrétaire, entraîneur... elle est un des piliers de Dombasle Boxe", peut-on notamment lire. Ou encore : "Merci pour tout Julie, tu es et resteras dans nos cœurs. Ton grand sourire flottera toujours à la salle Fernand Poirson".

Julie Le Galliard était désormais installée dans les environs de Lyon, où elle continuait à fouler le ring de boxe. Elle était également titulaire d’un diplôme d’éducatrice sportive et d’entraîneur. Diplômée d’une Licence de Développement Social et médiation par le Sport, elle appréciait également intervenir auprès des jeunes et des femmes.

"Julie était une amie très proche. Elle m'a toujours suivie au cours de ma carrière, elle a toujours été là. En 2015, lorsqu'elle a été championne de France, j'étais dans son coin autour du ring", a témoigné Anne-Sophie Mathis, quadruple championne du monde des superlégers, auprès de L'Est Républicain. "Il nous arrivait souvent de nous engueuler, parce que, comme moi, Julie avait du caractère... Mais elle avait aussi un côté fragile et avait parfois besoin de réconfort. Elle a souvent dormi à la maison, où nous passions des heures à discuter", a-t-elle ajouté. 

"Affreuse nouvelle. Toute mon affection à la famille et aux proches de cette si jeune championne, Julie Le Galliard", a réagi de son côté Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports.


J.V

Tout
TF1 Info