Coupe du monde 2014 : le playback de J. Lo n'a pas été apprécié

Jennifer Lesieur
Publié le 13 juin 2014 à 11h35
Coupe du monde 2014 : le playback de J. Lo n'a pas été apprécié

CEREMONIE – La performance de Jennifer Lopez, Pitbull et Claudia Leitte lors de la cérémonie d'ouverture du Mondial a été critiquée sur les réseaux sociaux. En cause : un fort soupçon de playback.

Après avoir annulé sa participation à la cérémonie d'ouverture du Mondial, puis décidé que finalement, si, elle irait, J. Lo est arrivée en pleine forme à Sao Paulo jeudi 12 juin. Elle a chanté l'hymne officiel, "We are one (Ole Ola)" avec le rappeur Pitbull et la chanteuse brésilienne Claudia Leitte. Avec un rendu sonore tellement mauvais que le doute s'est installé.

Un choix prudent pour éviter tout problème technique

Au début, personne n'entendait la musique. Ni les parties solo de chaque chanteur. Au fur et à mesure, le son est revenu avec une synchronisation bizarre. Les réseaux sociaux n'ont pas tardé à s'indigner, pointant l'utilisation du playback, alors que c'est monnaie courante dans ce type d'événement. Souvenez-vous : en 2006, Shakira avait chanté "Hips don't lie" en playback en Allemagne, puis en 2010 sur "She Wolf". Même les Red Hot Chili Peppers ont reconnu avoir chanté "pour de faux" lors du dernier SuperBowl.

Le recours au playback s'explique par la prudence. Les artistes n'ont que très peu de temps pour se familiariser avec la scène. Dans des stades géants, avec des retransmissions dans le monde entier, personne n'est à l'abri d'un souci technique, catastrophique à cette échelle, d'où la sécurité d'une bande pré-enregistrée. Ces désagréments n'ont pas empêché "We are one" de se retrouver en tête des charts dans quinze pays, dont le Brésil. En France, 8,2 millions de téléspectateurs ont regardé la cérémonie sur TF1.


 


Jennifer Lesieur

Tout
TF1 Info