La France s'est qualifiée samedi pour les demi-finales de la Coupe du monde 2022, après sa courte victoire (1-2) contre l'Angleterre.
C'est la deuxième fois de leur histoire que les Bleus atteignent le dernier carré de la plus belle des compétitions lors de deux éditions consécutives.
Pas de quoi, pour autant, délier la langue de Didier Deschamps quant à son avenir à la tête de la sélection.

Ils l'ont (encore) fait ! Arrivée au Qatar sans grande certitude, et franchement bousculée par une Angleterre séduisante, l'équipe de France s'est tout de même imposée, samedi soir, en quarts de finale de la Coupe du monde (1-2). Ce succès lui permet de rallier, pour la deuxième fois de rang, le dernier carré de la plus belle des compétitions. Elle y retrouvera le Maroc, premier pays africain à atteindre ce stade du tournoi. Un exploit portant la marque de Didier Deschamps, qui, en l'espace de quelques matchs, a su trouver la bonne formule.

Le technicien de 54 ans, qui a disputé samedi son 138e match sur le banc des Bleus (89 victoires, soit 69%), a notamment réussi à combler l'absence de nombreux cadres tricolores. Orphelin de son duo fétiche au milieu de terrain, N'Golo Kanté-Paul Pogba, il a donné les clés à Aurélien Tchouaméni, tout en redescendant d'un cran Antoine Griezmann, encore impérial face aux Anglais. Contre toute attente, le sélectionneur a également ressorti des cartons son 4-3-3 fétiche (modulable en 4-2-3-1). 

Je serai là pour la demie, déjà, et puis on verra
Didier Deschamps

De quoi prolonger le bail de "DD" à la tête des Bleus ? Le principal intéressé a gardé le suspense sur la suite à donner à son aventure tricolore. "J'ai la main. Eh bien je déciderai", a-t-il plaisanté, invité à réagir aux récents propos de Noël Le Graët ouvrant la porte à une prolongation de l'ancien Marseillais. "Je serai là pour la demie, déjà, et puis on verra. Chaque chose en son temps", a-t-il repris. 

"C'est très bien d'atteindre les objectifs. Le président est content. Beaucoup de personnes sont contentes ce soir. Mais je veux savourer d'être de nouveau dans le dernier carré", a-t-il poursuivi. "Je pense à mercredi, je ne pense pas à d'autres choses." Et s'il s'offrait une sortie par la (très) grande porte en décrochant une troisième étoile ?


M.G

Tout
TF1 Info