La Coupe du monde 2022 sur TF1

Coupe du monde 2022 : festival de buts, records… Les chiffres fous des huitièmes de finale

par Dylan VEERASAMY
Publié le 7 décembre 2022 à 6h42
JT Perso

Source : TF1 Info

Les équipes qualifiées pour les quarts de finale sont désormais connues.
Durant les 8 rencontres des huitièmes de finale de la Coupe du monde, plusieurs statistiques ont été notées.
Quelques chiffres pour mettre en avant ces records et performances.

Ils sont désormais connus. Après huit rencontres aux scenarii surprenants et aux rencontres ponctuées de buts, les huit équipes qualifiées pour les quarts de finale sont désormais connues : il s’agit des Pays-Bas, de l’Argentine, de l’Angleterre, de la France, de la Croatie, du Brésil, du Maroc et du Portugal.

Ces équipes ont marqué le début de la phase finale de la Coupe du monde avec plusieurs performances qui ont parfois affolé les compteurs. Voici quelques chiffres qui illustrent les huitièmes de finale de ce Mondial au Qatar.

28 buts. Les amateurs de ballon rond ont pu assister à un festival de buts durant ces huitièmes de finale. Au cours des huit rencontres, 28 buts ont été inscrits, soit le plus haut total depuis le Mondial 1986. Seule la rencontre entre le Maroc et l’Espagne s’est terminée sur un score nul et vierge.

25 ans et 84 jours de moyenne. Alignés face à une équipe des Pays-Bas (1-3) alliant jeunesse et expérience, les États-Unis ont misé sur la jeunesse. Avec une équipe dont la moyenne d’âge était de 25 ans et 84 jours, Team USA a aligné le plus jeune XI de départ lors d’une rencontre éliminatoire en Coupe du monde depuis la Slovaquie (24 ans et 239 jours). Une équipe qui pourra engranger de l'expérience en vue du Mondial 2026, prévu en Amérique du Nord.

1000 rencontres. Un cap majeur et franchi par Lionel Messi. À l’occasion du huitième de finale entre l’Argentine et l’Australie, la Pulga a disputé son 1000e match en carrière. Une performance célébrée par un but important, le 789e de sa carrière, et une qualification acquise (2-1).

52 buts. Dans la légende des Bleus. Auteur du premier but de l’Equipe de France face à la Pologne (3-1), Olivier Giroud est entré dans l’histoire de la sélection française avec un 52e but, lui permettant de devenir l’unique meilleur buteur des Bleus, devant Thierry Henry (51 buts). Un record qui pourrait rapidement être battu par Kylian Mbappé.

3 buts d’écarts. Champion d’Afrique en titre et parmi les favoris pour accéder au dernier carré de la Coupe du Monde, le Sénégal est tombé de haut lors de son huitième de finale face à l’Angleterre (3-0). Orphelins de Sadio Mané, les Lions Indomptables ont subi leur plus lourde défaite dans un tournoi majeur. Une élimination qui fait mal à une équipe dotée de nombreux talents. 

3 arrêts. Héros des Croates face au Japon (1-1, 3-1 t.a.b), Dominik Livakovic a suivi les pas de son prédécesseur, Danijel Subasic, en devenant le troisième gardien à effectuer trois parades lors d’une séance de tirs au but en Coupe du monde. Avant les deux portiers croates, le Portugais Ricardo s’était illustré lors d’une séance de tirs au but face à l’Angleterre, en 2006.

26 joueurs. C’est une grande première dans l’histoire de la Coupe du monde. Larges vainqueurs de la Corée du Sud (5-1), les Brésiliens en ont profité pour mettre en avant leurs nombreuses danses, mais également leurs remplaçants. Après avoir permis à Weverton d’entrer en jeu à la place du portier titulaire, Alisson Becker, la Seleção est devenue la première formation à faire jouer ses 26 joueurs dans une édition de la Coupe du monde.

4e nation africaine en quarts de finale. Vainqueur de l’Espagne aux tirs au but dans une rencontre stérile (0-0, 3-0 t.a.b), le Maroc rentre dans l’histoire du football mondial, mais surtout dans celle du football africain. Il s’agit de la quatrième équipe du continent africain à rallier les quarts de finale depuis le Cameroun (1990), le Sénégal (2002), et le Ghana (2010).

Lire aussi

21 ans, 5 mois et 16 jours. Titulaire surprenant face à la Suisse à la place de Cristiano Ronaldo, le jeune Gonçalo Ramos s’est révélé aux yeux du monde entier en inscrivant un triplé, permettant au Portugal de largement l'emporter face aux Helvètes (6-1). Âgé de 21 ans, 5 mois et 16 jours, l’attaquant portugais du Benfica Lisbonne est devenu le plus jeune joueur à inscrire un triplé en Coupe du monde depuis Pelé, en 1958.


Dylan VEERASAMY

Tout
TF1 Info