La Coupe du monde 2022 sur TF1

La Croatie championne du monde des prolongations

par Maxence GEVIN
Publié le 9 décembre 2022 à 13h41, mis à jour le 11 décembre 2022 à 17h08
JT Perso

Source : TF1 Info

La Croatie affronte l'Argentine, mardi (20h), en demi-finale de la Coupe du monde.
Pour parvenir jusque-là, les Vatreni se sont qualifiés au forceps contre le Japon (1-1, 3-1 t.a.b) puis contre le Brésil (1-1, 4-2 t.a.b).
Comme souvent ces dernières années, les coéquipiers de Luka Modric ont dépassé les 90 minutes de jeu dans ces matchs couperets.

Les maîtres du temps. Ces dernières années, les Croates sont devenus une nation majeure du football européen et mondial. Malgré un réservoir réduit (le pays ne compte que 3,90 millions d'habitants), les Vatreni font preuve d'une régularité remarquable. Depuis 2016, ils sont systématiquement sortis des poules des grandes compétitions qu'ils ont disputées. Mieux, ils ont atteint la première finale de leur histoire, lors de la Coupe du monde 2018 en Russie. 

Et ils semblent repartis pour briller au Qatar. Relativement sereins au premier tour, malgré quelques sueurs froides contre la Belgique (0-0), ils ont mis fin au parcours surprenant du Japon, en huitièmes de finale. Ils ont, pour cela, dû aller jusqu'aux tirs au but (1-1, 3-1 tab). Presque une habitude pour les joueurs de Zlatko Dalic. Ils ont récidivé au tour suivant pour faire tomber le Brésil, l'un des grands favoris de la compétition (1-1, 4-2 t.a.b), et se qualifier pour le dernier carré. 

8 prolongations lors de leurs 9 derniers matchs couperets

Souvent peu flamboyants mais terriblement solides défensivement, ils ont trouvé la bonne formule. Cela explique que la plupart de leurs derniers matchs couperets étaient très serrés. Fréquemment même, les Croates et leurs adversaires ne sont pas parvenus à se départager à l'issue des 90 minutes de temps réglementaire. Ainsi, huit des neuf dernières rencontres de la Croatie en phase à élimination directe, à la Coupe du Monde et à l'Euro, sont allées en prolongation. Souvent, cela se termine même aux tirs au but. Ce qui n'est pas pour leur déplaire. "Quand arrivent les tirs au but, nous devenons favoris, comme si l'adversaire avait déjà perdu", s'enflamme le sélectionneur croate.

Lire aussi

Ce format convient particulièrement bien aux coéquipiers d'Ivan Perisic, décisifs contre les Nippons, qui excellent d'autant plus lorsque le match s'étire dans la durée. Quatre ans plus tôt, ils avaient ainsi dompté le Danemark (1-1, 3-2 t.a.b), la Russie (2-2, 4-3 t.a.b) et l'Angleterre (2-1, a.p) à l'issue de 120 minutes de jeu. Malheureusement pour eux, le seul duel qu'ils n'ont pas réussi à emmener au-delà de l'heure et demie initiale a été perdu. Il s'agit de la finale du Mondial 2018, contre la France (2-4). On se souvient aussi du huitième de finale épique contre l'Espagne, lors du dernier euro, finalement perdu sur le gong (3-5, a.p). 

Un Modric record

Cerise sur le gâteau, avec cet exploit obtenu contre le Brésil, Luka Modric a battu un record étonnant. Le capitaine croate (160 sélections), qui dispute son quatrième Mondial, est devenu, avec le résultat contre la Seleçao, le joueur avec le plus de matchs nuls en Coupe du monde. Le 1-1 à l'issue des 120 minutes contre la bande à Neymar constitue son huitième nul en carrière (en 16 matchs disputés) dans la plus belle des compétitions. Personne n'a fait mieux et seul l'Irlandais Steve Staunton (8 matchs nuls en 13 rencontres) a fait "aussi" bien. En cas d'énième résultat étriqué contre l'Argentine, le Ballon d'or 2018 dépasserait même cette marque. L'Albiceleste est prévenue.


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info