La Coupe du monde 2022 sur TF1

Coupe du monde 2022 : Neymar a "pleuré toute la nuit" après sa blessure à la cheville

M.G avec AFP
Publié le 5 décembre 2022 à 23h37
JT Perso

Source : Football - Coupe du Monde de la FIFA 2022

Le Brésil a aisément dominé la Corée du Sud (4-1), ce lundi en huitièmes de finale du Mondial au Qatar.
De retour parmi les titulaires, Neymar a livré une très bonne prestation (1 but et 1 passe décisive).
Après le coup de sifflet final, le joueur du PSG est revenu sur sa blessure à la cheville qui aurait pu, il l'a bien cru, le priver de la suite de la compétition.

Il l'a échappé belle. Finalement revenu à temps pour les huitièmes de finale et grand artisan de la large victoire des siens contre la Corée du Sud (4-1), Neymar a révélé lundi avoir "pleuré toute la nuit" après la blessure à la cheville qui l'a privé des deux précédentes rencontres de ce Mondial. "J'ai eu très peur, parce que je croyais vraiment en moi après mon bon début de saison. Se blesser comme ça, c'était très douloureux", a expliqué l'attaquant au micro de TV Globo.

La star du PSG a subi une entorse de la cheville lors du premier match du Brésil, contre la Serbie (victoire 2-0), et n'a pas pu jouer contre la Suisse (victoire 1-0) et le Cameroun (défaite 1-0). "J'ai pleuré toute la nuit d'après, mais tout s'est bien passé au final. Ça a valu la peine de rester jusqu'à 11h du matin le lendemain avec le kiné, puis tous les jours d'après", a affirmé l'ancien joueur de Santos, qui n'est plus qu'à une petite longueur du record de buts de Pelé avec la Seleçao

Retour gagnant

Titulaire ce lundi, il a délivré une passe décisive et inscrit un but sur penalty. Cette réalisation, sa 76e en sélection, lui permet de devenir le troisième Brésilien à trouver le chemin des filets lors de trois Coupes du monde différentes, après Pelé et Ronaldo. "C'est une grande fierté d'atteindre des records que je n'aurais jamais imaginés", a-t-il confié. "D'abord, je voudrais remercier Dieu de m'avoir donné la force d'être de retour sur le terrain. Je remercie les physiothérapeutes, mes coéquipiers, tous ceux qui m'ont aidé. Je suis très heureux d'être de retour sur le terrain et d'avoir bien joué", a-t-il également salué.

Lire aussi

Pourtant, le "Ney" n'a pas été épargné par les blessures lors de ses deux premières apparitions dans la plus prestigieuse des compétitions. En 2014, à domicile, il s'était blessé au dos lors des quarts de finale, assistant depuis le banc à la déculottée historique contre l'Allemagne (1-7). Quatre ans plus tard, tout juste revenu d'une blessure au pied, il n'avait été que l'ombre de lui-même, sans parvenir à qualifier son équipe pour le dernier carré. Assez pour espérer que cette année soit la bonne.


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info