La Coupe du monde 2022 sur TF1

Coupe du monde : comment sont départagées les équipes en cas d'égalité à l'issue de la phase de poules ?

par Maxence GEVIN
Publié le 28 novembre 2022 à 13h19
JT Perso

Source : TF1 Info

La deuxième journée de la phase de poules de cette Coupe du monde touche à sa fin.
Si certaines équipes sont d'ores et déjà éliminées de la course aux huitièmes de finale, la plupart des groupes restent serrés.
D'où l'importance de connaître, avant les ultimes rencontres de ce premier tour, les critères utilisés en cas d'égalité entre plusieurs équipes.

Le suspense est au rendez-vous. Après deux journées, la situation n'est pas encore décantée dans la plupart des groupes de cette Coupe du monde 2022. Si certaines équipes sont d'ores et déjà éliminées de la compétition - comme le Qatar et le Canada -, la plupart des formations engagées peuvent encore rêver d'une qualification pour les huitièmes de finale. Dans le Groupe A, Pays-Bas et Équateur possèdent par exemple le même nombre de points (4), une longueur devant le Sénégal. Même chose dans le groupe C où la Pologne (4 points) devance le duo Arabie Saoudite-Argentine (3). Tout va donc se jouer lors de l'ultime levée de cette phase de poules. Comment alors, départager des équipes affichant le même nombre de points ?

Premier critère : la différence de buts générale

Le règlement Fifa est clair à ce sujet. Si deux (ou trois) sélections disposent du même nombre de points à l'issue de la phase de poules, plusieurs paramètres permettent de trancher. Déjà, elles sont classées suivant la différence de buts générale (nombre de buts marqués auquel on soustrait le nombre de buts encaissés). Si ce critère n'est pas suffisant, il faut ensuite rechercher la meilleure attaque (le plus grand nombre de buts marqués).

Si cela ne permet toujours pas de départager les formations au coude-à-coude, ce sont les points obtenus lors des confrontations directes qui rentrent en ligne de compte puis, le cas échéant, la différence de buts lors de ces mêmes confrontations. Dans le cas improbable où aucune équipe ne parvient à prendre le dessus sur le plan comptable, c'est le nombre de buts marqués dans les matchs entre les formations concernées qui fait foi.

Le nombre de cartons peut compter...

Vient ensuite un autre classement, celui de l'indiscipline. Le barème, qui porte sur l'ensemble des matchs du groupe, est le suivant : 1 point pour un carton jaune reçu par un joueur (non suivi d'une expulsion), 3 points pour un second avertissement (synonyme de carton rouge), 4 points pour un carton rouge direct, 5 points pour une expulsion directe d'un joueur déjà averti. Dans le cas où c'est ce critère qui devait départager deux équipes, c'est celle ayant le plus petit nombre de points en la matière qui finirait le mieux classé.

Lire aussi

Si le départage demeure impossible, la commission d’organisation de la Fifa met en place un tirage au sort. Espérons qu'on n'ait pas à en arriver là...


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info