La Coupe du monde 2022 sur TF1

Coupe du monde 2022 : l'Allemagne en danger après sa défaite surprise contre le Japon

M.G
Publié le 23 novembre 2022 à 17h43
JT Perso

Source : TF1 Info

Humiliée en 2018, avec une sortie dès la phase de poules, l'Allemagne débute de la pire des manières cette Coupe du monde au Qatar.
Les joueurs d'Hansi Flick se sont inclinés contre un étonnant Japon (1-2).
Ils sont, d'ores et déjà, en position délicate dans un groupe E qui compte également l'Espagne.

Encore un tremblement de terre ! Après la défaite surprise de l'Arabie Saoudite contre l'Argentine, l'Allemagne s'est incliné contre le Japon (1-2). Les Allemands ont ouvert le score grâce à un penalty de Gundogan (1-0, 33'), mais ont ensuite manqué de réalisme pour tuer la rencontre. Après un but refusé pour hors-jeu de Kai Havertz (45'+4), les coéquipiers de Thomas Muller ont pêché à la finition (47', 51', 90'+5), butant sur un portier adverse héroïque (70') et même trouvé le poteau (60'). 

Le coaching gagnant du sélectionneur japonais

Globalement plus consistant dans le second acte, après un changement tactique opéré à la pause, les Japonais ont profité de ces multiples occasions manquées pour revenir dans la rencontre. Le joueur du SC Freiburg Ritsu Doan d'abord, tout juste entré en jeu, a trompé Manuel Neuer en profitant d'un ballon mal repoussé par le gardien du Bayern Munich (1-1, 75'). Quelques minutes plus tard, c'est un autre entrant, Takuma Asano, qui a donné l'avantage aux siens. Lancé côté droit, il a placé une frappe puissante sous la barre, malgré l'angle fermé et le retour de Nico Schlotterbeck (1-2, 83'). Le Japon devient l'équipe avec la deuxième plus faible possession de balle (26,2%) à l'emporter dans un match de Coupe du monde

Lire aussi

Avec cette victoire, les Samouraï Blue prennent la tête du groupe E et, déjà, une sérieuse option sur la qualification pour les huitièmes de finale. Une victoire contre le Costa-Rica (27 novembre, 11h) pourrait même leur assurer une place parmi les deux premiers de leur poule. Côté allemand, c'est déjà l'urgence. Les joueurs d'Hansi Flick doivent désormais obligatoirement l'emporter contre l'Espagne (27 novembre, 20h) pour continuer à y croire, et ne pas voir le cauchemar de 2018 - où ils avaient été éliminés dès le premier tour - se répéter. 


M.G

Tout
TF1 Info