Coupe du monde 2022 : l'équipe de France face au "syndrome 2002"

Publié le 16 novembre 2022 à 17h13, mis à jour le 20 novembre 2022 à 14h23

Source : TF1 Info

Pour la deuxième fois de son histoire, l'équipe de France va disputer une Coupe du monde dans la peau du tenant du titre.
La première fois s'était soldée par un fiasco.
Il y a 20 ans, les Bleus n'avaient pas passé la phase de poules.

L'équipe de France est au Qatar depuis mercredi, et espère en repartir le plus tard possible, avec le trophée de champion du monde sous le bras, pour la deuxième fois consécutive. La mission s'annonce toutefois périlleuse : la dernière fois que les Bleus ont disputé la compétition en tant que tenants du titre, l'aventure s'est arrêtée prématurément.

Nous sommes en mai 2002. Championne du monde pour la première fois de son histoire quatre ans plus tôt, l'équipe de France s'avance en Corée du Sud et au Japon auréolée de son titre de champion d'Europe, remporté à l'été 2000. Avec deux trophées majeurs dans leur besace, les hommes de Roger Lemerre figurent parmi les favoris de la compétition.

Débuts ratés, Zidane à l'infirmerie

Mais rien ne se passera comme prévu. En tant que tenants du titre, les Bleus ont les honneurs du match d'ouverture - telle était alors la coutume - face au Sénégal. Privés de Zinedine Zidane, blessé au mollet, les Tricolores ne s'en sortent pas. Si les montants viennent aider le portier sénégalais (22', 66'), ils se font punir par une frappe de Bouba Diop (1-0). La France entame la compétition par une défaite.

La suite n'est guère plus radieuse. Pour leur deuxième match, les coéquipiers de Marcel Desailly ne parviennent pas à se défaire du piège uruguayen. Toujours privés de "Zizou", les Bleus perdent aussi Thierry Henry, expulsé avant la demi-heure de jeu. La rencontre se termine par un triste match nul (0-0), obligeant les Français à s'imposer par deux buts d'écart face au Danemark pour se hisser en huitièmes de finale. Le miracle n'aura pas lieu. Malgré le retour de Zidane, immédiatement titularisé, l'équipe de France s'incline face aux Danois (2-0) et sort par la petite porte de la Coupe du monde.

"C'est factuel que le tenant du titre, c'est plutôt compliqué pour lui, parce que c'est le haut niveau", expliquait en mai dernier Didier Deschamps, conscient que les statistiques ne jouaient pas en faveur de l'équipe de France. "Vous voulez me saper le moral ou quoi ?", préférait ironiser le sélectionneur des Bleus la semaine dernière, en conférence de presse.

Plusieurs ressemblances pour quel résultat ?

Pourtant, outre l'aspect champion du monde en titre, les ressemblances entre la Coupe du monde 2022 et celle vingt ans auparavant sont frappantes. Comme en 2002, l'équipe de France arrive en petite forme avant de débuter le Mondial (4 victoires en 7 matchs en 2002, 2 victoires en 7 matchs en 2022). Comme en 2002, plusieurs cadres sélectionnés ont déclaré forfait (N'Golo Kanté, Paul Pogba, Presnel Kimpembe, Karim Benzema...) ou été diminués par des blessures (Raphaël Varane).

Comme en 2002, l'équipe de France échouera-t-elle dès la phase de poules ? Ou parviendra-t-elle à conjurer le sort et réaliser un doublé historique, pas réussi depuis le Brésil il y a 60 ans, en 1962 ? Premiers éléments de réponse dès le premier match de groupe, face à l'Australie, mercredi 22 novembre à 20h, sur TF1 (et en live commenté sur TF1info).


Idèr NABILI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info