Coupe du monde 2022 : quel que soit son rôle, Olivier Giroud sera "à 200% pour aider l'équipe"

M.G
Publié le 17 novembre 2022 à 17h04, mis à jour le 17 novembre 2022 à 17h44

Source : Sujet TF1 Info

Convoqué à la faveur d'une demi-saison canon du côté de Milan, Olivier Giroud (36 ans) n'aborde pas la compétition dans la peau d'un titulaire.
Malgré tout, le deuxième meilleur réalisateur de l'histoire des Bleus, à deux petites longueurs de Thierry Henry, s'est dit "prêt à apporter sa pierre à l'édifice".

Un troisième Mondial pour Olivier Giroud ! Déjà présent en 2014 et lors de l'épopée victorieuse de 2018 (il était aussi là en 2020, lors de l'Euro), l'inoxydable buteur de 36 ans a été sélectionné pour la Coupe du monde au Qatar. Initialement en ballotage défavorable, et poussé sur le banc par le retour en sélection de Karim Benzema, il a réalisé une première partie de saison canon du côté de l'AC Milan pour s'inviter dans la liste des 26. 

Désormais, un seul mot d'ordre guide l'attaquant : profiter. "J'ai dit que ça pourrait être ma dernière compétition internationale mais je n'ai pas envie d'annoncer quoi que ce soit", a-t-il déclaré ce jeudi en conférence de presse. "Je ne me fixe aucune limite" et "je veux profiter à fond de chaque moment", insiste-t-il, se disant "très heureux" d'être du voyage. 

Pour moi, c'est un cadeau d'avoir la chance de jouer dans cette Coupe du monde.
Olivier Giroud

Avec cette compétition, l'ancien joueur de Montpellier se voit offrir une opportunité en or d'égaler ou de dépasser le nombre de buts marqués par Thierry Henry avec la France (51), lui qui est l'actuel second meilleur réalisateur sous le maillot bleu (49). "Pour moi, c'est un cadeau d'avoir la chance de jouer dans cette Coupe du monde. Je le prends comme si j'étais un jeune joueur qui disputerait sa première. Ce serait un bonus de battre le record de Titi, mais l'objectif principal est d'aller aussi loin que possible avec l'équipe", souligne-t-il. 

Être prêt à chaque instant à être appelé et entrer sur le terrain
Olivier Giroud

Mais il le sait, dans un secteur offensif où règne Karim Benzema, fraichement auréolé de son Ballon d'or, l'ancien buteur d'Arsenal et Chelsea ne part pas forcément titulaire. Qu'à cela ne tienne, il sera "à 200 % pour aider l'équipe et faire le boulot sur le terrain". "Tout est clair avec le coach, il n'y a rien à ajouter. Quand le coach aura besoin de moi, j'essaierai d'apporter à l'équipe ce que je sais faire, comme toujours", affirme-t-il. 

"Être professionnel, c'est se préparer comme si on allait commencer le match. Être prêt à chaque instant à être appelé et entrer sur le terrain, c'est crucial pour l'équipe", a ainsi jugé Olivier Giroud. "Plus on avancera dans la compétition, plus les corps seront mis à rude épreuve et l'impact des joueurs qui rentreront en jeu sera de plus en plus décisif. Il devra l'être", a-t-il souligné. "C'est important d'être prêt à apporter sa pierre à l'édifice", assène le numéro 9 des Bleus, toujours prompt à mettre son 1.93m au service de l'attaque tricolore. 


M.G

Tout
TF1 Info