L'équipe de France s'est qualifiée ce samedi pour les demi-finales de la Coupe du monde en écartant l'Angleterre (2-1).
Dans le dernier carré, les Bleus affronteront le Maroc, vainqueur du Portugal plus tôt dans la journée (1-0).
Une équipe dont Didier Deschamps et ses hommes se méfient.

C'est presque devenu une habitude. Pour la quatrième fois sur les sept dernières éditions de la Coupe du monde, l'équipe de France intègre le dernier carré de la compétition, après sa victoire au forceps face à l'Angleterre, ce samedi (2-1). Après une soirée festive et de la récupération, les Bleus vont se projeter sur le Maroc, qu'ils affronteront mercredi 14 décembre (20h sur TF1 et TF1info), pour une place en finale du Mondial.

Un duel déséquilibré sur le papier, que les champions du monde en titre auraient tort de prendre à la légère. Depuis le début de la compétition, les Marocains ont accroché la Croatie (0-0), autre demi-finaliste, battu la Belgique (2-0) et sorti l'Espagne puis le Portugal (1-0). "Le Maroc mérite tout notre respect et la reconnaissance", estime Didier Deschamps au micro de TF1. "On va les prendre avec beaucoup de sérieux."

"Le Maroc ? Tout sauf une surprise"

Contrairement aux Bleus, qui ont encaissé un but à tous les matchs depuis le début du tournoi, les Lions de l'Atlas ont gardé leur cage inviolée à chaque fois, sauf face au Canada (2-1). "Le Maroc ne faisait peut-être pas partie des équipes qu'on attendait là, mais c'est tout sauf une surprise quand on a encaissé un but en cinq matchs", réagit le sélectionneur des Bleus.

"Cela va être un beau match, on connaît l'historique entre ces deux nations", commente de son côté Aurélien Tchouaméni. Un match forcément particulier, tant la communauté marocaine est présente en France, qui a souvent souri aux Bleus dans l'histoire (trois victoires, deux nuls). Mais les deux équipes ne se sont jamais affrontées en match officiel.

"C'est une équipe très difficile à manier, très forte en contre-attaque et surtout très efficace sur les coups de pieds arrêtés", prévient d'ores et déjà le capitaine Hugo Lloris au micro de TF1 (voir vidéo ci-dessous). "Il faut que ce match (face à l'Angleterre) nous donne encore plus de confiance."

"Le Maroc est une très belle équipe, pleine de confiance", poursuit le recordman du nombre de sélections en équipe de France (143). "Nous devrons répondre aux attentes d'une demi-finale de Coupe du monde, quel que soit l'adversaire, c'est nous qui avons la clé. Ce sera un grand match à vivre." Avec une place en finale à décrocher.


Idèr NABILI

Tout
TF1 Info