Coupe du monde de rugby 2023 : repos, top 14... comment Fabien Galthié a composé sa première liste

par M.G
Publié le 6 juin 2023 à 19h54

Source : TF1 Info

Le staff du XV de France a dévoilé lundi un groupe de 26 joueurs pour un stage à Marcoussis du 7 au 9 juin 2023.
Les demi-finalistes du Top 14 étant absents de cette première liste, les heureux élus auront à cœur de se montrer à moins de 100 jours de la Coupe du monde.

Des premiers enseignements... tronqués. Alors que la Coupe du monde approche à grand pas, Fabien Galthié a dévoilé lundi une première liste de 26 joueurs, sélectionnés pour un stage de trois jours (7 au 9 juin) au CNR de Marcoussis. 

Parmi les noms marquants figurent le centre Arthur Vincent, gravement touché à un genou et écarté des terrains depuis plusieurs mois, l’ailier Gabin Villière, qui a accumulé les pépins physiques cette saison, ou encore Anthony Bouthier, un temps arrière titulaire des Bleus et progressivement descendu dans la hiérarchie. À noter que trois d'entre eux, Baptiste Serin, Yacouba Camara et Paul Willemse - actuellement blessés -, recevront des soins personnalisés sur place. Au total, sept clubs sont représentés : Montpellier (8 joueurs), Lyon (6), Toulon (5), le Stade français (3), Pau (2), Bayonne et Oyonnax (1 chacun).

Les demi-finalistes du Top 14 absents

Malgré tout, ce premier "jet" est amputé d'une grande majorité des cadres tricolores. Le staff du XV de France a, en effet, dû composer avec le fait que le Top 14 ne soit pas encore terminé. Concrètement, aucun joueur des équipes demi-finalistes de la compétition - Toulouse, la Rochelle, le Racing 92 et Bordeaux-Bègles - n'a pu être convoqué. Les Cyril Baille, Julien Marchand, Grégory Aldritt, Antoine Dupont, Gaël Fickou et autre Romain Ntamack - tous des habitués de la tunique frappée du coq depuis l'arrivée de Fabien Galthié - ne figurent ainsi pas parmi les appelés. 

D'autres joueurs clés, comme Damien Penaud - diminué par une lésion au mollet mais présent dans le XV clermontois lors de la 26e journée du championnat -, Romain Taofifenua - titulaire lors du match de barrage de Lyon contre Bordeaux-Bègles - ou Charles Ollivon, ne sont pas non plus du rendez-vous. La plupart d'entre eux sont laissés au repos après une saison aussi longue que harassante. Sans surprise, Mohamed Haouas, condamné à un an de prison ferme pour violences conjugales la semaine passée, n’a, lui, pas été retenu. 

Six novices appelés

In fine, seuls deux joueurs présents sur la feuille de match lors de la dernière rencontre des Bleus, contre le Pays de Galles en mars dernier, font partie de ce premier groupe élargi : Ethan Dumortier (5 sélections) et Bastien Chalureau (3 sélections). Au contraire, une multitude de nouveaux visages font leur apparition, à l'instar d'Émilien Gailleton (19 ans), Léo Barré (20 ans), Julien Delbouis (23 ans), Thomas Laclayat (25 ans) ou encore Sacha Zégueur (23 ans). De quoi ajouter, encore un peu plus, d'émulation au sein d'un groupe France très performant ces derniers mois et donner l'opportunité à plusieurs représentants de la nouvelle génération de faire leurs preuves.

Tout ce petit monde ne disposera que de quelques séances collectives pour "taper dans l'oeil" de l'encadrement du XV de France et donner des maux de tête au sélectionneur en prévision du Mondial (8 septembre-28 octobre). 


M.G

Tout
TF1 Info