Tchouameni visé par des cris de singe face au Sparta Prague : "Je ne laisserai pas la haine gagner ce match"

C.G
Publié le 4 août 2021 à 21h44
Aurélien Tchouaméni, l'un des grands artisans de la victoire monégasque face à Rumilly-Vallières

Aurélien Tchouaméni, l'un des grands artisans de la victoire monégasque face à Rumilly-Vallières

Source : PHILIPPE DESMAZES / AFP

RACISME - Suite à des cris de singe reçus lors de la célébration de son but pendant le 3e tour préliminaire aller de la Ligue des champions contre Prague mardi 3 août, le joueur monégasque Tchouameni, a réagi sur Twitter, ce mercredi 4 août.

"Il est difficile de trouver les mots pour vous dire ce que je ressens par rapport à ce qui s'est passé hier". C'est ce qu'a déclaré le joueur français, Aurélien Tchouameni, ce mercredi 4 août. Au lendemain du 3e tour préliminaire aller de Ligue des champions, où Monaco s'est imposé 2 à 0 contre le Sparta Prague, Tchouameni, qui a inscrit le premier but de l'AS de Monaco, s'est exprimé à la suite de cris de singe à son encontre.

Tchouameni victime de cris racistes lors de la célébration de son but

Après avoir marqué de la tête sur un corner frappé par le Russe Aleksandr Golovin (37e), le milieu français Aurélien Tchouameni s'est plaint auprès de son entraîneur, Niko Kovac, puis auprès de l'arbitre anglais de la rencontre, Michael Oliver, de cris racistes reçus lors de la célébration de son but.

"Après une année à jouer à huis clos, j'étais plus qu'heureux de renouer avec la foule dans un match officiel. C'est le football que je connais et que j'aime. J'ai célébré mon but, comme d'habitude, tandis que des bruits de singe étaient lancés autour de moi", confie le joueur sur Twitter. 

Lire aussi

Nous avons décidé entant qu'équipe de répondre de la manière la plus brillante qui soit : sur le terrain".

Aurélien Tchouameni

"Nous avons décidé en tant qu'équipe de répondre de la manière la plus brillante qui soit : sur le terrain. Je suis fier de mes coéquipiers, de notre entraîneur et de notre personnel pour la réaction que nous avons eue. Les messages haineux et les menaces de mort que j'ai reçus ne me monteront pas à la tête. Je ne laisserai pas la haine gagner ce match", conclut Aurélien Tchouameni.

En effet, Monaco a su s'imposer 2 à 0 face à Prague. Ce à quoi Kovac, l'entraîneur de l'AS Monaco, a réagi après la rencontre : "On a gagné le match, mais on a aussi gagné contre le racisme. C'est le message le plus important de la soirée". 


C.G

Tout
TF1 Info