Cyclisme : la Néerlandaise Van Vleuten remporte le Tour de France Femmes, la première française quatrième

M.G
Publié le 31 juillet 2022 à 19h18

Source : Sujet TF1 Info

La maillot jaune Annemiek van Vleuten a fait coup double ce dimanche en clôture du Tour de France féminin.
La Néerlandaise, déjà vainqueuse la veille au Markstein, s'est imposée au solitaire au sommet de la Super Planche des Belles filles.
La championne olympique du contre-la-montre remporte également le classement général de l'épreuve.

Quelle démonstration ! Impressionnante de facilité, Annemiek van Vleuten (Movistar) a remporté dimanche la huitième et dernière étape du renaissant Tour de France Femmes. La Néerlandaise, qui s'est envolée à six kilomètres de l'arrivée, s'est imposée en solitaire au sommet de la Super Planche des Belles filles, et de ses pourcentages effrayants (24% au maximum). Maillot jaune depuis son numéro en solo victorieux la veille au Markstein, elle s'adjuge ainsi une deuxième étape sur l'épreuve. Surtout, elle remporte aisément le classement général devant sa compatriote Demi Vollering. Elle succède à Jeannie Longo au palmarès interrompu depuis 1989.

Signe de sa suprématie, la quasi-quarantenaire (en octobre) n'a jamais tremblé malgré une première partie de course rythmée par les incidents mécaniques et trois changements de vélo. Ses rivales de SD Worx et Trek-Segafredo ont même tenté de profiter de ces mésaventures en tentant d'accélérer le rythme. Mais sans succès.

Une Française à la quatrième place

Katarzyna Niewiadoma, complète le podium de ce grand tour. La cycliste polonaise a résisté à la pression mise par la Française, Juliette Labous, et même pris quelques longueurs d'avance dans le mur final. La tricolore finit à une très belle quatrième place finale, elle qui ambitionnait un top 5.

Ce n'est pas une course de second plan à côté du Tour masculin. C'est un super début
Annemiek Van Vleuten

Cette ultime journée vient mettre la cerise sur le gâteau d'un Tour de France Femmes globalement très réussi. Si tout n'a pas été parfait, la faute aux nombreuses chutes collectives et à un niveau encore trop hétérogène, le public a été largement au rendez-vous. "Samedi, j'entendais pas mal de fois mon nom. En haut du Grand Ballon, j'avais des frissons parfois. Toutes les filles le diront, c'est la course où il y a eu le plus de public au bord des routes", a témoigné la championne de France 2021, Évita Muzic. "Il y a tellement de gens venus nous voir, on sent dans chaque village que ce Tour est bien en vie", confirme la grande vainqueuse, Annemiek van Vleuten. "Ce n'est pas une course de second plan à côté du Tour masculin. C'est un super début", se réjouit-elle. 

Cet engouement naissant s'est traduit dans les audiences télévisées. À l'exception du lundi, l'audience a dépassé les deux millions de téléspectateurs de moyenne sur France Télévisions, selon les chiffres communiqués par le groupe. Soit la moitié de celle de la Grande boucle masculine, qui a réuni quatre millions de téléspectateurs en moyenne. Un score qui a pleinement satisfait la directrice de l'épreuve, Marion Rousse. "Savoir comment ça allait marcher en matière d'audience… C'était un peu une interrogation et les gens ont répondu plus que présent. Moi-même, je suis impressionnée", a-t-elle avoué. Un succès à confirmer dès l'année prochaine. 


M.G

Tout
TF1 Info