Tour de France femmes 2024 : découvrez le parcours de la 3e édition, qui passera par l'Alpe d'Huez

par Y.R. avec AFP
Publié le 25 octobre 2023 à 17h04

Source : TF1 Info

Pour sa troisième édition, le Tour de France femmes 2024, présenté mercredi 25 octobre, s'élancera de Rotterdam le 12 août, pour une arrivée au sommet des lacets mythiques de l'Alpe d'Huez.
Ce tracé a été dessiné en fonction des JO de Paris, qui refermeront leurs portes le 11 août, à la veille du Grand Départ des Pays-Bas.

Sept jours de folie des Pays-Bas à l'Alpe d'Huez. Après Paris en 2022 et Clermont-Ferrand cette année, le Tour de France femmes 2024, dont le parcours a été dévoilé ce mercredi 25 octobre par sa directrice, Marion Rousse, s'élancera de Rotterdam, le 12 août, son tout premier Grand Départ de l'étranger. Calée entre la cérémonie de clôture des JO de Paris (11 août) et le coup d'envoi des Jeux paralympiques (28 août), un espace que l'organisateur ASO espère préserver tous les quatre ans, la déclinaison féminine de la Grande Boucle, longue de 946,3 kilomètres, a été pensée en fonction de la grand-messe olympique.

Le départ de l'étranger s'est imposé de lui-même, avec l'intérêt des Pays-Bas, qui avait déjà accueilli le premier lancement international du Tour masculin, en 1954 à Amsterdam. En raison des contraintes liées à la très forte mobilisation des forces de l'ordre pour les Jeux, il a été logiquement décidé de délocaliser la moitié des 8 étapes hors de l'Hexagone. 

Huit étapes ramassées sur 7 jours, contre 8 habituellement. "On aurait pu commencer le dimanche, mais il n'y aurait pas eu de retransmission télé à cause des Jeux, donc c'était impossible", a expliqué le patron du Tour de France, Christian Prudhomme. Le peloton, qui s'élancera donc que le lundi, restera deux jours au pays des Oranje, mais disputera trois étapes, dont deux le 13 août, avec un chrono individuel. Forcément plat, le tracé va être plus accidenté en se rapprochant des Alpes françaises. 

L'Alpe d'Huez, c'est l'étape la plus dure qu'on ait jamais faite
Marion Rousse, directrice du Tour de France femmes

Les coureuses prendront la direction de Liège, en Belgique, où sera jugée l'arrivée de la 4e étape, qui sera comme un clin d'œil aux classiques, avec l'ascension du Bemelerberg et du Cauberg, emblèmes de l'Amstel Gold Race, ainsi que des côtes de la Redoute et de la Roche-aux-Faucons, mythes de Liège-Bastogne-Liège. Une étape où les favorites pourraient se montrer.

Alors que les deux journées suivantes seront plus propices aux puncheuses, entre Bastogne et Amnéville, et à une échappée, entre Remiremont et Morteau, le week-end final dans les Alpes finira de dessiner le classement général. Le samedi, les mieux classées devraient mettre le nez à la fenêtre jusqu'au Grand-Bornand, où la Montée du Chinaillon (7 km à 5,1%) s'érigera en juge de paix. Une façon pour elles de prendre le pouls avant l'étape-reine, le dimanche. Après le Tourmalet l'an dernier, c'est au sommet de l'Alpe d'Huez et de ses 21 lacets (13,8 km à 8,1%) que la lauréate de l'édition 2024 lèvera les bras. "C'est l'étape la plus dure qu'on ait jamais faite avec aussi le Glandon (19,7 km à 7,2%, ndlr)", a insisté Marion Rousse. "Si tu veux attirer l'attention l'année des Jeux, il fallait frapper fort", a appuyé Christian Prudhomme. "Avec l'Alpe d'Huez, on frappe fort."

Le parcours du Tour de France femmes 2024 :

▶️ Lundi 12 août : 1re étape, Rotterdam (Pays-Bas) > La Haye (124 km)

Mardi 13 août : 2e étape, Dordrecht > Rotterdam (67 km)

Mardi 13 août : 3e étape, Rotterdam > Rotterdam (chrono individuel, 6,3 km)

Mercredi 14 août : 4e étape, Valkenburg (Pays-Bas) > Liège (Belgique) (122 km)

Jeudi 15 août : 5e étape, Bastogne (Belgique) > Amnéville (150 km)

Vendredi 16 août : 6e étape, Remiremont > Morteau (160 km)

Samedi 17 août : 7e étape, Champagnole > Le Grand-Bornand (167 km)

⏹ Dimanche 18 août : 8e étape, Le Grand-Bornand > Alpe d'Huez (150 km)


Y.R. avec AFP

Tout
TF1 Info