Greg LeMond, triple vainqueur du Tour de France, révèle être atteint d'une leucémie

Y.R.
Publié le 6 juin 2022 à 17h06
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Greg LeMond ne pourra pas assister au Tour de France, comme il a l'habitude de le faire chaque année.
L'Américain, dont la victoire en 1989 a marqué à jamais l'histoire du cyclisme, souffre d'une leucémie chronique.
"J'ai hâte de revenir sur le Tour l'été prochain", a-t-il annoncé, jeudi 2 juin, sur son site internet.

Il ne sillonnera pas les routes de France cet été. Greg LeMond, le seul Américain à figurer au palmarès du Tour (1986, 1989, 1990), Lance Armstrong ayant été déchu de tous ses sept titres et maillots jaunes, a annoncé qu'il renonçait à venir cette année sur la Grande Boucle. L'ex-double champion du monde sur route (1983 et 1989), qui fêtera ses 61 ans le 26 juin prochain, a révélé, jeudi 2 juin, souffrir d'une leucémie chronique. En raison du traitement qu'il doit suivre pour soigner sa maladie, le consultant ne pourra pas tenir sa place au départ de la course, qui sera donné le 1er juillet, depuis Copenhague, au Danemark.

"Le but de cette déclaration est de vous faire savoir qu'on m'a diagnostiqué une leucémie myéloïde chronique. Heureusement, c'est un type de cancer qui peut être soigné, et c'est un type de leucémie qui ne met pas la vie en danger et qui n'est pas non plus invalidante", a écrit sur son site internet le premier non-Européen à avoir remporté le Tour de France. "J'avais connu quelques semaines de fatigue qui m'ont incité à me soumettre à un contrôle comprenant des analyses de sang. (...) Personne ne veut jamais entendre le mot 'cancer'. Mais c'est un grand soulagement, maintenant, de savoir pourquoi je me sentais mal."

Lire aussi

"Je devrais me sentir mieux dans quelques semaines et dans un avenir proche, mon agenda quotidien ne sera que peu modifié et on m'a dit que dans quelques mois, je devrais être en rémission. Le pronostic à long terme est très favorable", a-t-il expliqué. S'il va devoir rester chez lui aux États-Unis, le vainqueur du Tour 1989, avec 8 secondes d'avance sur Laurent Fignon (le plus faible écart de l'histoire de la course), compte suivre l'épreuve reine du cyclisme depuis chez lui. "J'ai hâte de revenir sur le Tour l'été prochain", a-t-il ajouté, indiquant qu'il donnerait "dans les mois à venir" des nouvelles de son état de santé.


Y.R.

Tout
TF1 Info