"Trop de fêtes, trop d'alcool"... et trop de Marion Rousse : le patron de Julian Alaphilippe le recadre brutalement

Publié le 21 février 2024 à 13h45, mis à jour le 21 février 2024 à 14h39

Source : Sujet TF1 Info

Alors qu'il peine à redevenir le coureur qu'il était, après deux saisons chaotiques, Julian Alaphilippe a subi les foudres du boss de son équipe.
Patrick Lefevere a tancé le double champion du monde français sur son hygiène de vie et... sa relation avec sa compagne Marion Rousse.
Une énième sortie à la sulfateuse sous forme de règlement de compte en place publique.

Dans le milieu du vélo, Patrick Lefevere est connu pour ne pas mâcher ses mots. Et, une fois de plus, c'est Julian Alaphilippe qui en fait les frais. Jamais avare de critiques lorsqu'il s'agit de parler de son coureur, à qui il reproche des résultats en inadéquation avec "son salaire de champion" (2,3 millions d'euros par an), le manager de Soudal Quick-Step s'est offert une nouvelle sortie pour piquer l'égo du double champion du monde tricolore, sous contrat avec l'équipe belge jusqu'à la fin de la saison 2024. 

Alors que ce dernier s'apprête à faire sa rentrée sur les routes européennes, samedi 24 février, sur le circuit Het Nieuwsblad, en Belgique, le patron du Wolfpack a cette fois remis publiquement en question son hygiène de vie. 

"Julian Alaphilippe est un bon gars. Mais après avoir signé son méga contrat (en 2021 après ses deux titres mondiaux, ndlr), on ne l'a plus vu", a déploré Patrick Lefevere dans les colonnes du magazine flamand Humo. "En prenant de l'âge, vous devez davantage prendre soin de vous. Vous devez vous entraîner plus dur." Il est vrai qu'après trois années exceptionnelles de 2018 à 2021, où tout lui a souri, à l'image de ses 18 jours en jaune sur le Tour de France, le natif de Saint-Amand-Montrond est rentré dans le rang avec deux saisons, marquées par quelques chutes et blessures.

Je te vire sur-le-champ
Patrick Lefevere, patron de l'équipe Soudal Quick-Step

"Je pense que chez lui il y a eu trop de fêtes et trop d'alcool", a lâché sans sourciller le patron de la Soudal Quick-Step pour expliquer la méforme de son coureur. Avant de franchir la limite en mettant en cause le couple que le meilleur grimpeur du Tour de France 2018 forme avec l'ancienne coureuse cycliste Marion Rousse, devenue directrice de la déclinaison féminine de la Grande Boucle.

"Julian est sérieusement sous le charme de Marion. Peut-être trop", s'est-il permis. "Je lui ai parlé en novembre. Nous étions avec Marion et son manager Dries Smets. J'ai dit : 'Ça ne peut pas continuer comme ça. Si tu fais encore quelque chose de mal, je te vire sur-le-champ'".

Des attaques personnelles qui lui ont valu une réponse cinglante de Marion Rousse. "Quels que soient les sentiments de Monsieur Lefevere à mon égard, il est inadmissible de s'attaquer comme il le fait à notre vie privée", a répliqué sur ses réseaux sociaux la championne de France sur route 2012, réfutant les allégations du boss de la Soudal Quick-Step. "En aucun cas je ne vous permets de parler de ma vie privée. Merci désormais de cesser de parler à tort et à travers et de faire preuve de davantage de respect et... de classe." 


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info