De "profonds changements" à l'OM : le président Eyraud écarté, Sampaoli nommé entraîneur

Yohan ROBLIN
Publié le 26 février 2021 à 21h27, mis à jour le 26 février 2021 à 22h59
Jacques-Henri Eyraud, président partant ; Jorge Sampaoli, nouvel entraîneur

Jacques-Henri Eyraud, président partant ; Jorge Sampaoli, nouvel entraîneur

Source : AFP

RÉVOLUTION - Dans un communiqué, l'OM a annoncé vendredi 26 février le départ de son président Jacques-Henri Eyraud, remplacé par Pablo Longoria. Au poste d'entraîneur, Jorge Sampaoli succède à André Villas-Boas, mis à pied après avoir présenté sa démission.

Grosse secousse à l'OM. Dans un communiqué, envoyé à la presse ce vendredi 26 février, le propriétaire Frank McCourt a annoncé de "profonds changements, ouvrant un nouveau chapitre pour l'Olympique de Marseille". L'homme d'affaires américain a décidé d'écarter le président Jacques-Henri Eyraud, en poste depuis le rachat en 2016, au profit de Pablo Longoria, qui occupait jusque-là la fonction de directeur du football. Comme attendu, le club phocéen a officialisé la nomination de l'ancien sélectionneur argentin Jorge Sampaoli au poste d'entraîneur. Il a paraphé un contrat de deux ans et demi, jusqu'en juin 2023.

"L'Olympique de Marseille ouvre aujourd'hui un nouveau chapitre de sa grande histoire", a annoncé l'agence Image 7, qui gère la communication du propriétaire américain. "Je m'engage personnellement à faire en sorte qu'il soit un véritable succès", a pour sa part promis l'ancien patron des Dodgers, la franchise de baseball (MLB) de Los Angeles. "J'ai confié la présidence du club à Pablo (Longoria). Son expérience en tant que directeur sportif et recruteur de talents n'a d'égal que son amour du jeu. Sa principale priorité sera de remettre le football au cœur de l'OM", a-t-il expliqué, précisant que "JHE", en guerre ouverte avec les supporters phocéens, conservera un poste au conseil de surveillance du club.

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

On n'est pas là pour se cacher : on va jouer dur

Jorge Sampaoli, nouvel entraîneur de l'OM

Au-delà de ce changement de président, Frank McCourt a confirmé l'arrivée de Jorge Sampaoli au poste d'entraîneur. Il sera amené à remplacer André Villas-Boas, mis à pied début février, après avoir acté unilatéralement la fin de son aventure à Marseille lors d'une conférence de presse explosive. Comme pressenti, l'ancien sélectionneur du Chili (2012-2016) et de l'Argentine (2017-2018), qui était à la tête du club brésilien de l'Atlético Mineiro, va s'installer sur le banc marseillais jusqu'en juin 2023.

"On m'a dit toute ma vie que l'OM est une passion. Que le Vélodrome s'allume quand l'équipe se rend au stade. Marseille est un club du peuple et je me sens moi-même dans cette chaleur. On n'est pas là pour se cacher : on va jouer dur", a fait savoir le vainqueur de la Copa America en 2015 avec le Chili, dans sa première déclaration. "Quand j'ai reçu cette proposition, je rêvais de pouvoir faire la fête dans la ville. Dans le monde, il y a des endroits calmes et des endroits intenses. Ce sont ces derniers que je veux et j'ai accepté sans hésiter. Ce club a une âme, c'est pour cela que nous sommes ici. Nous sommes prêts." Il devrait toutefois manquer le choc contre l'Olympique lyonnais, dimanche 28 février (21h).

McCourt va rencontrer les supporters de l'OM

Enfin, quatre semaines après les graves incidents survenus à la Commanderie, Frank McCourt a annoncé qu'il allait se rendre à Marseille "pour rencontrer les fans et les dirigeants des groupes de supporters historiques de l'OM afin de discuter de ses projets à long terme pour le club". Le 30 janvier dernier, 300 supporters survoltés s'étaient rassemblés devant le centre d'entraînement Robert Louis-Dreyfus pour crier leur colère. Une partie avait fait réussi à s'introduire dans l'enceinte du centre sportif. Mercredi 24 février, l'un d'eux a été condamné à 3 mois de prison ferme et onze autres à 6 mois de prison avec sursis. 

"L'âme de Marseille m'a séduit au moment d'acheter le club", a-t-il expliqué, désireux de repartir d'une page blanche avec les amoureux de l'OM. "J'arrive à Marseille et j'ai hâte de faire connaître ma vision de l'avenir directement auprès des supporters, notamment en ce qui concerne les projets de développement et d'investissement pour les prochaines générations. En 2016, nous avons lancé un projet ambitieux pour ramener ce club au sommet du football français et européen et cet engagement est toujours intact. Soyez assurés que mon engagement envers l'OM et les Marseillais est absolu", a-t-il répété. "Je demande à tous nos supporters de s'unir et de nous soutenir au moment d'ouvrir ce nouveau grand chapitre."


Yohan ROBLIN