Tokyo 2021 : des JO sous le signe du Covid

JO de Tokyo : le rideau tombe au Japon, place à Paris 2024

La rédaction de LCI
Publié le 8 août 2021 à 7h30
JT Perso

Source : JT 13h WE

CLAP DE FIN - Les Jeux olympiques de Tokyo se sont clos dimanche après 16 jours d'intenses compétitions, passant le relais à Paris qui accueillera le monde entier en 2024, avec l'espoir de conditions sanitaires plus propices au partage que celles rencontrées par l'édition 2020, reportée d'un an et disputée quasiment à huis clos en raison de la pandémie.

"Je déclare clos les Jeux de la XXXIIe Olympiade ", a déclaré dimanche soir Thomas Bach, le président du Comité international olympique (CIO), l'instance dirigeante du plus grand rendez-vous sportif au monde. Peu auparavant, et conformément à la tradition, la gouverneure de Tokyo Yuriko Koike avait symboliquement remis le drapeau olympique à Thomas Bach, qui l'avait lui même transmis ensuite à la maire de Paris Anne Hidalgo.

Après une décennie de préparation, un an de report, des mois d'incertitudes et deux semaines de compétition, les Jeux de la XXXIIe olympiade se sont refermés là où ils avaient commencé, le 23 juillet dernier, au stade olympique de Tokyo. Ils se seront finalement tenus, presque comme si de rien n'était, malgré les réticences - voire l'opposition - d'une partie de la population japonaise. 

Une bulle sanitaire qui a tenu

Le gouvernement et les différentes autorités japonaises craignaient une dégradation de la situation sanitaire dans le pays, et si celle-ci s'est effectivement tendue pendant la quinzaine, les chiffres de contamination observés au sein de la bulle olympique (0,02% de cas positifs en moyenne chaque jour) ont montré que les mesures prises avaient effectivement empêché tout foyer de contamination au sein du Village olympique. Les 68.000 étrangers (sportifs, encadrements, médias) venus sur le sol japonais - contre 200.000 habituellement - ont donc pu observer deux semaines de compétition quasi-normales, hormis les restrictions de transport et d'échanges mis en place par le CIO.

Au final, les Jeux de Tokyo, présentés comme les "Jeux de la pandémie"  resteront dans l'histoire comme les Jeux durant lesquels la question de la santé mentale de sportifs s'est imposée. A l'issue de la cérémonie de cloture, le flambeau a été passé à Paris. Alors que la musique résonnait encore dans le nouveau stade olympique de la capitale nippone, Paris a pris le relais. Comme le veut le protocole, Anne Hidalgo, la maire de Paris a reçu le drapeau olympique des mains de la gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, en habit traditionnel, par l'intermédiaire du président du Comité international olympique, Thomas Bach, et le rapportera lundi à Paris.  

Une cérémonie était d'ailleurs déjà organisée place du Trocadéro dimanche à Paris. On a vibré à l'unisson d'une Marseillaise et d'un clip somptueux dans lequel Thomas Pesquet a été vu en train de jouer du saxophone depuis l'espace, avant qu'Emmanuel Macron, entouré d'enfants depuis le dernier étage de la tour Eiffel, a lancé "Plus vite, plus haut, plus fort, ensemble", la nouvelle devise des Jeux. 

LE RENDEZ-VOUS EST PRIS

LA VASQUE ÉTEINTE


La grande vasque hébergeant la flamme olympique vient d'être éteinte à Tokyo. Les Jeux Olympiques sont officiellement terminés. 


Un dernier feu d'artifice au-dessus du stade olympique clos la cérémonie.

BILLETTERIE POUR PARIS 2024


Selon l'organisation, la billetterie pour les Jeux Olympiques de Paris (2024) ouvrira "courant 2023". 


Pour rappel, la cérémonie d'ouverture des prochains JO d'été aura lieu le 26 juillet 2024. 

DE TOKYO À PARIS


La Tokyo Skytree, elle aussi, participe à la transmission de flambeau entre la capitale du Japon et celle de la France. 

PARIS 2024

PASSAGE DE TÉMOIN


La suite du show se déroule à Paris, devant la Tour Eiffel. Plusieurs des médaillés olympiques français sont rassemblés - avec une foule importante - sur l'esplanade du Trocadéro. 


La patrouille de France fait également un passage dans le ciel parisien.

TRANSMISSION DU DRAPEAU OLYMPIQUE


Maire de Paris, ville d'accueil des prochains JO, Anne Hidalgo vient de se voir transmettre le drapeau olympique. La Marseillaise retentit à Tokyo. Depuis l'espace, Thomas Pesquet joue également quelques notes au saxophone. 

PASSATION ENTRE TOKYO ET PARIS DANS L'ESPACE AUSSI...

CÉRÉMONIE DE CLÔTURE


A 13 h, heures françaises, le karatéka en or Steven Da Costa conduira la délégation française lors de la cérémonie de clôture des JO de Tokyo. Une cérémonie qui va également permettre de transmettre le flambeau à Paris. Un drapeau géant à l’effigie de Paris 2024 sera d'ailleurs déployé sur le flanc  de la tour Eiffel tandis qu'une partie des médaillés de l’Équipe de France seront présents au Trocadéro La patrouille de France doit participer à cet événement.

LE DERNIER TITRE ATTRIBUÉ


La Serbie a remporté dimanche le tournoi messieurs de water-polo en battant en finale la Grèce (13-10). Il s'agit du dernier titre olympique décerné à Tokyo, avant la cérémonie de clôture programmée à 13h00, heure française.


En tout, 339 titres ont été décernés lors de ces Jeux Olympiques. 

LA FRANCE À LA HUITIÈME PLACE DU CLASSEMENT DES MÉDAILLES


Les handballeuses françaises ont décroché l'or, dimanche en finale face à la Russie, apportant une 33e et dernière médaille à la délégation française. Consultez notre tableau, actualisé avec notre partenaire Esri France.

PODIUM POUR LES BLEUES


La cérémonie officielle a commencé pour les équipes féminines de handball. Dans quelques minutes, la dernière Marseillaise de ces JO va retentir à Tokyo.  

BILAN TABLEAU DES MÉDAILLES


Avec cette 33ème médaille, la 10ème en or, la France remonte sur le fil à la huitième place du classement des médailles. Grâce à cette breloque dorée, elle dépasse l'Allemagne et l'Italie. 

LES BLEUES SONT CHAMPIONNES OLYMPIQUES !!! 


INCROYABLE ÉQUIPE DE FRANCE DE HANDBALL FÉMININ ! Supérieures dans le jeu et en maîtrise tout au long de la rencontre, les joueuses d'Olivier Krumbholz s'imposent largement contre le Comité olympique russe (30-25). Pour la première fois, les Bleues du handball sont championnes olympiques. À noter la performance monstrueuse de Cléopatre Darleux en seconde mi-temps. 


Le handball français fait le doublé lors de ces JO de Tokyo. QUELLE PERFORMANCE !


Cette médaille d'or est la 10ème de la délégation française lors de ces jeux. Au total, c'est la 33ème breloque. 

HANDBALL


Le temps défile et les Françaises continuent de dérouler leur jeu. Les Bleues conservent cinq longueurs d'avance à moins de trois minutes du terme de la rencontre (28-23, 57').

HANDBALL 


Sur jet de 7m, Allison Pineau donne six longueurs d'avance aux Bleues (27-21, 54'). Le premier titre olympique se rapproche pour les joueuses d'Olivier Krumbholz. 

HANDBALL 


Alors qu'il ne reste que 10 dix minutes de jeu, les Françaises gèrent parfaitement leur avance (24-19, 50'). Dans les cages, Cléopatre Darleux continue sur sa lancée et écœure les attaquantes russes. 

HANDBALL


Les Françaises déroulent ! Cléopatre Darleux multiplie les parades (67% de réussite) et ses coéquipières en profitent parfaitement. Toujours impeccable à la finition, Pauleta Foppa donne six longueurs d'avance aux Françaises (22-16, 45'). 

HANDBALL


+4 pour les Bleues ! Encore de grosses séquences de défenses tricolores, ponctuées de belles parades de Cléopatre Darleux. Les joueuses d'Olivier Krumbholz en profitent pour se projeter rapidement en attaque. Pauline  Coatanea donne quatre buts d'avance aux siennes (42'). 

HANDBALL 


Océane Sercien-Ugolin sort de sa boîte ! Alors que le Comité olympique russe avait recollé au score, l'arrière droite vient marquer deux buts coup sur coup pour donner un peu d'air aux siennes (18-16, 40'). Mais que c'est laborieux en attaque depuis la reprise !

HANDBALL


Entrée à la mi-temps, Cléopatre Darleux multiplie les parades. Elle permet aux Bleues de rester solidement aux commandes de cette rencontre malgré des difficultés en attaque (16-14). 

HANDBALL 


C'est reparti à Tokyo ! Les Françaises ont deux longueurs d'avance face au Comité olympique russe dans cette finale olympique (16-14). 

HANDBALL


Mi-temps à Tokyo  ! les Françaises virent en tête à la pause 15 à 13 !!! 

HANDBALL


Allison Pineau, à 7m, nous fait une petite frayeur en tentant le lob. La gardienne russe effleure le ballon mais insuffisamment pour l'empêcher de franchir la ligne ! 13-10 (26')

HANDBALL


Pauletta Foppa donne deux longueurs d'avance aux Françaises : 9 - 11 (22')

HANDBALL


c'est serré ! 6-6 après un peu moins d'un quart d'heure de jeu (14')

HANDBALL 


Allez les Bleues ! Grâce à Zaadi Deuna, qui a remplacé Pineau aux 7m, les filles reviennent à 3 partout

HANDBALL 


Les Russes sont gonflées à bloc et mènent 3 buts à 1 après cinq minutes. 

HANDBALL


C'est parti à Tokyo ! 

SOUTIEN

HANDBALL


L'affiche est un remake de la finale olympique remportée il y a cinq ans par la Russie (22-19), et de la finale de l'Euro-2018 gagnée par la France à domicile (24-21), un sacre continental qui était à l'époque synonyme de qualification olympique pour les Françaises. Depuis, Françaises et Russes se sont rencontrées à nouveau lors du tour principal de l'Euro-2020, avec un match nul (28-28).

HANDBALL


Championnes du monde en 2017 et d'Europe en 2018, les Françaises se lancent à la quête du seul titre qui manque encore à leur palmarès, alors que les Russes viseront un doublé fréquent chez les femmes en handball (Norvège 2008/2012, Danemark 1996/2000/2004, Corée du Sud 1988/1992, URSS 1976/1980).  Les joueuses d'Olivier Krumbholz s'étaient inclinées contre les Russes lors de la phase de groupes, mais ont sorti avec autorité les Néerlandaises, championnes du monde en 2019, en quarts de finale (32-22), puis les Suédoises en demi-finales après un match bien plus accroché.

À SUIVRE CE DIMANCHE


C'est aujourd'hui que se terminent les Jeux olympiques de Tokyo. À 13 heures, la cérémonie de clôture transmettra le flambeau à Paris, pour une olympiade qui conduira les athlètes du monde entier en France en 2024. Un drapeau géant sera d'ailleurs déployé en haut de la tour Eiffel pour annoncer l’arrivée des Jeux en France. 


Mais avant de passer le relais à Paris pour les prochains Jeux en 2024, les JO de Tokyo se terminent dimanche par une dernière journée de compétition, durant laquelle les handballeuses françaises tenteront de marcher dans les pas de leurs homologues masculins. C'est à suivre à partir de 8h. 

TEAM USA  EN OR CHEZ LES FILLES AUSSI


Les basketteuses américaines, portées par leurs intérieures impériales Britney Griner et A'ja Wilson, ont été sacrées championnes olympiques pour la septième fois consécutive, en surclassant les Japonaises (90-75) en finale des Jeux de Tokyo, dimanche à Saitama. Cette médaille d'or est la neuvième remportée par "Team USA" en onze participations aux JO. Et la cinquième, à titre personnel, pour Sue Bird et Diana Taurasi, titrées à 40 et 39 ans.

LE RECADRAGE D'ONESTA


Manager de la haute-performance à l'Agence nationale du sport (ANS), l'ancien sélectionneur de handball Claude Onesta, a lancé un avertissement à certaines fédérations, en retrait durant les Jeux de Tokyo. Dans le viseur notamment, l'athlétisme, qui comme d'autres fédés, ont une organisation qui "ne produit plus ses effets" : "On va les accompagner de manière plus directive", a-t-il prévenu dans la perspective des JO-2024 de Paris.

KIPCHOGE, PATRON DU MARATHON


Le Kényan Eliud Kipchoge, cinq ans après Rio, a de nouveau remporté le marathon des Jeux olympiques dimanche à Sapporo. En 2 h 08 min 38, il a devancé le Néerlandais Abdi Nageeye (2h09:58) et le Belge Bashir Abdi (2h10:00).


A 36 ans, Kipchoge devient le troisième coureur à remporter le marathon olympique pour la deuxième fois consécutive après l'Ethiopien Abebe Bikila (1960 et 1964) et l'Allemand de l'Est Waldemar Cierpinski (1976 et 1980). C'est sa 4e médaille olympique en quatre participations après le bronze du 5.000 m en 2004 et l'argent sur la même distance en 2008.

LE PROGRAMME DE DIMANCHE


Les handballeuses françaises brûlent d'empoigner dimanche la médaille d'or, le seul titre qui leur manque, pour sceller leur nouveau statut face aux Russes dimanche. Un choc à regarder à 8h. 

UN SAMEDI COMPLÈTEMENT FOU ! 


À la veille de la clôture des Jeux de Tokyo, l'équipe de France engrange la bagatelle de cinq médailles ! Deux en or - les garçons du handball et les volleyeurs -, une en argent à mettre au crédit des basketteurs, et deux de bronze décrochées par les basketteuses et les pistards Benjamin Thomas et Donavan Grondin (sur l'américaine).

SUPERBE JOURNÉE


Avec cette victoire de l'équipe de France de volley c'est une cinquième médaille qui tombe dans l'escarcelle de la délégation française ce samedi, dont deux titres olympiques. Avec 32 breloques, dont 9 en or, la France remonte à la 9ème place au classement des médailles. 


En cas de victoire des Françaises du handball dimanche, les tricolores pourraient remonter à la septième place devant l'Italie, les Pays-Bas et l'Allemagne. 

LES HANDBALLEURS FRANCAIS DE RETOUR AU SOMMET DE L'OLYMPE


L'équipe de France de handball s'est offert le titre olympique en s'imposant face au Danemark, samedi (25-23). Les Bleus retrouvent ainsi la première place du podium, cinq ans après leur médaille d'argent à Rio. 

LE TITRE OLYMPIQUE POUR L'ÉQUIPE DE FRANCE DU VOLLEY ! 


LES BLEUS VIENNENT DE REMPORTER LE PREMIER TITRE OLYMPIQUE DE LEUR HISTOIRE !!!! Au terme d'un tie-break irrespirable, l'équipe de France arrache l'or olympique sur une ultime attaque manquée de la part des Russes (15-12). Il s'agit de la première médaille olympique pour le volley français, la plus belle ! À noter la magnifique première main de Brizard à 13-12. QUEL MOMENT ! 

LES BLEUS TOUT PROCHES DU TITRE


Jean Patry vient d'envoyer un ace pour permettre à la France de prendre deux longueurs d'avance dans ce cinquième set (13-11). Les Bleus sont à deux points du titre...

LES BLEUS À QUATRE POINTS DU MATCH 


Les Bleus mènent 11-10 et ne sont plus qu'à quatre points de l'or olympique. 

LES BLEUS TOURNENT EN TÊTE


Les hommes de Laurent Tillie ont repris les devants dans ce tie-break (8-7). Que c'est chaud !

LES BLEUS RECOLLENT 


Les Français viennent d'égaliser dans ce tie-break de la finale olympique de volley. Earvin Ngapeth a trouvé le "block-out" sur le dernier point.

TIE-BREAK 


Les Bleus continuent de subir la puissance russe. Menés d'entrée 3-0, ils sont derrière dans cette manche décisive (3-5). 

TIE-BREAK 


Les Bleus continuent de subir la puissance russe. Menés d'entrée 3-0, ils sont derrière dans cette manche décisive (3-5). 

TIE-BREAK AU VOLLEY


Coup dur pour les Bleus. Menant deux sets à zéro, l'équipe de France de volley vient de concéder le quatrième set face aux Russes (21-25). Désormais en difficulté à la réception et en défense face à la puissance adverse, les tricolores vont devoir aller puiser dans leurs réserves pour s'adjuger le titre olympique. Allez les Bleus ! 

TIE-BREAK


Les Russes sont en train de totalement renverser la tendance dans cette finale olympique. Plus puissants, ils mènent désormais 21-18 dans cette quatrième manche. Legor Klyuka fait beaucoup de mal aux joueurs de Laurent Tillie.

LES DÉBATS SE TENDENT


Le comité olympique russe continue de pousser pour renverser le match. Les Bleus subissent la puissance adverse en ce moment (16-17). Le destin de cette finale olympique n'a, semble-t-il, pas encore basculé. 

FOOTBALL


Victorieux face à l'Espagne 2-1 grâce à un but de Malcom, les Brésiliens champions olympiques comme en 2016.

LA RUSSIE RECOLLE


Les Russes viennent d'enchaîner une série de points pour recoller face à des Bleus pris par la puissance adverse (9-9). La fin de match s'annonce irrespirable.

LES BLEUS REPARTENT DU BON PIED


Embarqués dans un quatrième set périlleux, les joueurs de l'équipe de France se sont remis la tête à l'endroit lors de ces premiers points. Ils mènent 7-3 face aux Russes.

QUATRIÈME SET AU VOLLEY 


Mal embarqués dans cette troisième manche, les Russes ont mis davantage d'intensité pour faire exploser la défense française et glaner le troisième set (21-25). Les deux formations vont disputer un quatrième set dans cette finale olympique. Il n'y a pas le feu dans la maison bleue mais attention...

LES RUSSES METTENT LA PRESSION


Dos au mur, les Russes donnent tout pour emmener les Bleus dans une quatrième manche périlleuse. Les coéquipiers de Mikhailov mènent 20-22 dans cette fin de troisième set. 

LES BLEUS TOUJOURS DEVANT 


L'équipe de France de volley continue de dérouler son jeu. Les Bleus mènent 15-13 dans ce troisième (et potentiel dernier) set. Les hommes de Laurent Tillie ne sont plus qu'à dix points du titre olympique ! 

LES EXPERTS SONT (DE NOUVEAU) CHAMPIONS OLYMPIQUES !


L'équipe de France de handball vient de l'emporter au bout du suspense face au Danemark, double-champion du monde et champion olympique en titre (25-23). Les coéquipiers de Mikkel Hansen ont eu un ballon d'égalisation mais ont cafouillé leur dernière attaque. QUEL EXPLOIT DES EXPERTS ! Les Bleus sont de retour sur le toit du monde. 

LES BLEUS SONT GÉNIAUX


INCROYABLE POINT REMPORTÉ PAR LES BLEUS DU VOLLEY ! Ngapeth vient conclure au filet une défense épique de la part des Bleus. Les hommes de Laurent Tillie sont en tête dans ce troisième set (9-7). 

C'EST IRRESPIRABLE AU HANDBALL 


Les Danois mettent une énorme pression pour recoller au score désormais. Pour l'instant, ça tient pour les Français mais ils sont sur un fil (23-22). Les cinq dernières minutes s'annoncent irrespirables.

LES EXPERTS DANS LE DUR


Largement en tête depuis de longues minutes maintenant, l'équipe de France de handball est dans un gros temps faible. Les hommes de Guillaume Gilles viennent d'encaisser un cinglant 4-0, laissant leurs adversaires recoller au score (22-21). Les Scandinaves ont haussé de plusieurs crans leur niveau défensif. 

LE DEUXIÈME SET POUR LES BLEUS !


Sur la lancée de leur fin de première manche, les coéquipiers d'un Ngapeth inarrêtable enlèvent la seconde manche (25-18). Les hommes de Laurent Tillie, énormes en défense, ne sont plus qu'à un petit set du titre olympique.  

LE DANEMARK DE RETOUR ? 


Alors qu'ils semblaient au bord du K.O, les Danois viennent de recoller à trois petites longueurs des Français (21-18). Landin a notamment sorti un arrêt de grande classe devant Hugo Descat, empêchant les tricolores de prendre six longueurs d'avance. Attention les Bleus...

LES BLEUS MAINTIENNENT L'ÉCART


Impériaux en défense, les Français maintiennent leur matelas d'écart face aux champions olympiques en titre (21-16). Nikola Karabatic vient de se fendre d'une merveille de lob pour battre le portier adverse. Attention tout de même aux Danois qui semblent monter en puissance. 

LES VOLLEYEURS ENCHAÎNENT 


Après avoir arraché la première manche, l'équipe de France de volley continue de dérouler son jeu. Les joueurs de Laurent Tillie mènent 9-4 dans ce deuxième set contre le comité olympique russe (ROC). 

DÉBUT DU SECOND ACTE POUR LES EXPERTS


C'est reparti entre le Danemark et la France. D'entrée, Valentin Porte vient donner cinq longueurs d'avance aux Bleus (15-10). Les double-champions du monde et champions olympiques en titre n'y sont pas pour l'instant.

LE PREMIER SET POUR LES BLEUS ! 


L'équipe de France de volley vient d'enlever la première manche dans cette finale olympique (25-23). Menés 22-18, les Bleus sont devenus injouables dans cette fin de manche, dans le sillage notamment d'un Earvin Ngapeth surpuissant. Antoine Brizard a également enchaîné une série d'excellents services. C'est tout bon pour les hommes de Laurent Tillie ! 

L'ÉQUIPE DE FRANCE DE HANDBALL AUX COMMANDES


Au terme de trente premières minutes très intenses, les Bleus possèdent un petit matelas d'avance (14-10). Les coéquipiers de Nikola Karabatic se sont notamment appuyés sur leur grosse défense pour faire déjouer la meilleure attaque du tournoi. Malgré ses 5 buts, Mikkel Hansen est pour l'instant bien limité. 


Pour l'instant, tout va bien pour les hommes de Guillaume Gille ! 

LES BLEUS BIEN ENTRÉS DANS LEUR MATCH 


L'équipe de France du volley est bien entrée dans sa rencontre. Les Bleus viennent d'égaliser dans ce début de premier set, malgré un gros Mikhailov (7-7).

PREMIER TEMPS-MORT POUR LE DANEMARK


Le Danemark vient de prendre le premier temps-mort de la rencontre. Les Bleus ont réalisé un premier petit break dans ces premières minutes très fermées (6-4). 

LES BLEUS DU VOLLEY POUR UN PREMIER TITRE OLYMPIQUE


Au tour de l'équipe de France de volley de débuter sa rencontre. Les hommes de Laurent Tillie sont opposés au Comité Olympique Russe (ROC) qu'ils avaient battu lors de la phase de poules. 


Une victoire des Bleus serait synonyme de premier titre olympique pour le volley français. Avant cette édition, les Français n'avaient jamais atteint les quarts de finale au JO. 

DÉBUT DE MATCH SERRÉ AU HANDBALL


Début de match très serré entre la France et le Danemark, deux équipes qui se connaissent par cœur. Les coéquipiers de Mikkel Hansen font la course en tête (4-3), grâce notamment au très bon début de match de leur portier. 

LES BLEUS DU HAND ENTRENT EN SCÈNE


C'est parti pour les Bleus du hand. Les héritiers des "Bronzés", des Barjots' et des "Experts" affrontent le Danemark pour le titre olympique. 


Cette confrontation est la même que celle lors de la précédente édition des Jeux de Rio où les coéquipiers de Mikkel Hansen l'avaient emporté. 

PAS DE MÉDAILLE EN ÉQUITATION POUR LA FRANCE


Parfaitement placée à l'orée du dernier passage, la France n'est finalement pas parvenue à finir sur le podium de l'épreuve de saut d'obstacle par équipe. Dernière cavalière française, Pénélope Leprévost n'a pas réussi à terminer le parcours. Les cavaliers français ne conserveront donc pas leur titre olympique acquis à Rio en 2016. Quelle déception pour le clan français...

PAS DE MÉDAILLE EN PENTATHLON MODERNE


Malgré une belle remontée lors de l'ultime épreuve, le laser run, les athlètes français ne sont pas parvenus à glaner une breloque lors du pentathlon moderne. Valentin Prades et Valentin Belaud ont respectivement terminé en 7ème et 11ème position. 


Le Britannique Choong a remporté la médaille d'or, devant le jeune Égyptien Elgendy et le Sud-Coréen Jun. 

PENTATHLON : EXCLUSION D'UNE COACH ALLEMANDE


La fédération internationale de pentathlon moderne (UIPM) a annoncé samedi avoir exclu des Jeux Olympiques la coach de l'équipe d'Allemagne, Kim Raisner. La veille, cette dernière avait frappé un cheval lors du run catastrophique d'Annika Schleu.

ENTRÉE EN LICE RÉUSSIE POUR LES FRANÇAIS EN ÉQUITATION PAR ÉQUIPE


Les Bleus, tenant du titre olympique de la discipline, ont parfaitement réussi leur entrée en lice dans l'épreuve d'équitation du parcours d'obstacles par équipes. Le premier cavalier français, Simon Delestre, a réalisé un sans-faute, ne récoltant qu'un petit point de pénalité pour un léger dépassement du temps imparti (80 secondes).

CE N'EST QUE PARTIE REMISE ...


Invaincue jusque-là dans le tournoi, l'équipe de France s'est inclinée samedi en finale du tournoi olympique de basket (82-87) contre les États-Unis. Battus par plus forts, les Bleus veulent revenir encore meilleurs et visent le titre lors des JO de Paris.

LES BLEUES DU BASKET FÉLICITÉES


Sur Twitter Roxana Maracineanu a félicité l'équipe de France de basket féminin, victorieuse de la Serbie ce samedi (91-76). Les Bleues ont superbement réagi après leur cuisante défaite en demi-finale contre le Japon.

NOUVELLE MÉDAILLE POUR LA DÉLÉGATION FRANCAISE 


L’Équipe de France de Madison a terminé samedi troisième en cyclisme sur piste, derrière le Danemark et la Grande-Bretagne. Les Bleus décrochent donc une nouvelle médaille de bronze, la 30ème de la délégation française lors de ces Jeux Olympiques.  

BASKET : LES BLEUES DÉCROCHENT LA MÉDAILLE DE BRONZE


Au terme d'un match de très bonne facture, l'équipe de France féminine a décroché le bronze olympique ce samedi contre la Serbie (91-76). Malgré une grosse frayeur dans les cinq dernières minutes, les joueuses de Valérie Garnier ont maîtrisé leur sujet pour finir leur aventure sur une bonne note, au lendemain de la décevante élimination contre le Japon. La capitaine Endy Miyem (16 points) a guidé ses partenaires vers la victoire, bien épaulée par une Gabby Williams éblouissante d'activité (17 points, 8 rebonds, 4 passes décisives). Mais c'est surtout grâce à une prestation collective aboutie que les Françaises ont réussi à l'emporter dans cette petite finale.


En face, la grosse prestation d'Yvonne Anderson (24 points) n'a pas suffi.


Les tricolores prennent ainsi leur revanche sur la Serbie, leur bourreau en finale du dernier championnat d'Europe. 

PENTATHLON MODERNE


La fédération internationale de pentathlon moderne (UIPM) a annoncé samedi avoir exclu des Jeux Olympiques la coach de l'équipe d'Allemagne Kim Raisner pour avoir frappé un cheval vendredi lors de l'épreuve féminine.


L'incident a eu lieu alors qu'Annika Schleu, qui était à cet instant en tête de la compétition et bien placée pour décrocher une médaille, peinait à contrôler Saint Boy, le cheval qu'elle avait tiré au sort pour l'épreuve d'équitation.


En larmes, l'athlète allemande a eu toutes les peines du monde à faire galoper son cheval, et lui a donné de nombreux coups de cravache et d'éperon. Saint Boy a ensuite multiplié les refus d'obstacle. L'Allemande n'a pas fini son parcours et a finalement terminé 31e du pentathlon

BASKET : LES BLEUES TRÈS BIEN EMBARQUÉES POUR LA MÉDAILLE DE BRONZE


Largement battue en demi-finale par le Japon, l'équipe de France féminine de basket est en train de faire parler son orgueil lors de la petite finale contre la Serbie. Les joueuses de Valérie Garnier mènent 78-61 à un peu plus de cinq minutes du terme de la rencontre. La capitaine Endy Miyem guide ses partenaires (16 points), bien accompagnée par Gabby Williams (14 points).

PETITE FINALE DU BASKET FÉMININ 


Après les 2 premiers quarts-temps, les Bleues sont au coude-à-coude avec les Serbes dans un match pour la médaille de bronze. Elles rentrent au vestiaire avec 3 points d'avance (43-40). 

28 🥇🥈🥉


En attendant les filles en basket, le hand et le volley chez les garçons... 

LE PROGRAMME DU JOUR


Les coéquipiers d'Evan Fournier ont ouvert cette journée avec une belle médaille d'argent. Les sports co' sont à la fête ce samedi : 


🏀 Les filles du basket jouent pour le bronze face à la Serbie à 9H.

🤾‍♂️ Finale France-Danemark, en handball (H), c'est à 14H.

🏐 L'équipe de France masculine de volley-ball joue sa finale face à la Russie à 14H15

urgent

Urgent

BASKET : LES BLEUS ÉCHOUENT AU PIED DE LA MONTAGNE


Les Américains s'imposent 87-82 dans cette finale olympique. Les Bleus ont livré un énorme match et ont poussé Team USA jusque dans leurs retranchements. Les hommes de Vincent Collet, qui restaient sur deux victoires contre ceux de Greg Popovitch en compétitions internationales, n'ont pas réussi la passe de trois face aux stars de la NBA, emmenées par Kevin Durant (29 points) qui décroche à titre personnel l'or olympique pour la troisième fois après Londres-2012 et Rio-2016.

BASKET BALL :  LA FRANCE BATTUE PAR LES ÉTATS-UNIS 


Les basketteurs français devront se contenter de la médaille d’argent. En finale olympique, ils ne sont pas parvenus à réitérer leur exploit de la phase de poules et ont été dominés par les Américains sur le score serré de 87 à 82. Il s’agit tout de même de la 28e médaille pour la délégation française à Tokyo, la 12e en argent.  

BASKET BALL : LES ÉTATS-UNIS TOUJOURS DEVANT


Avec une défense bien installée, et sous l'impulsion de Durant (27 points) et Tatum (16 points), les États-Unis mènent toujours au score (71-63) à l'issue du troisième quart-temps. Mais, les Français sont à une distance raisonnable et peuvent encore croire à l'exploit.

BASKET BALL : LES BLEUS MENÉS À LA MI-TEMPS 


À la mi-temps de la finale olympique, les États-Unis sont devant au score (44-39) face à la France. L'écart s'est creusé en faveur des Américains au début du second quart-temps, sous l'impulsion de Kevin Durant déjà auteur de 21 points. De leurs côtés, les Français sont toujours dans le coup notamment grâce à Rudy Gobert (13 points et 7  rebonds) et Evan Fournier (11 points). 

BASKET BALL : LES BLEUS DANS LE COUP


Après un bon début de match, les Bleus ont vu les Américains revenir peu à peu à leur hauteur. À l'issue du premier quart-temps, les États-Unis mènent 22 à 18 grâce notamment à 12 points de Kevin Durant. 

BASKET BALL : PLACE À LA FINALE ! 


La finale opposant la France aux États-Unis a débuté. Les Bleus devront réaliser un exploit historique pour s'adjuger la médaille d'or. Côté français, le 5 de départ est composé de Nando de Colo, Evan Fournier, Nicolas Batum, Guerschon Yabusele et Rudy Gobert. 

BASKET-BALL : ALBICY JOUERA LA FINALE


Ménagé lors de la demi-finale face à la Slovénie jeudi à la suite d'une gêne à la cuisse droite, le meneur français Andrew Albicy a été déclaré apte à jouer la finale qui opposera la France aux États-Unis, à 4h30. 

CANOË : BART EN FINALE


En remportant sa demi-finale, Adrien Bart s'est qualifié pour la finale du C1 1000m. Le Français tentera de décrocher une médaille olympique à 4h53.

MARATHON  : LE TITRE POUR JEPCHIRCHIR 


La Kényane Peres Jepchirchir a été sacrée championne olympique du marathon devant sa compatriote Brigid Kosgei, favorite de la course, samedi matin à Sapporo, à un millier de kilomètres au nord de Tokyo. L'Américaine Molly Seidel est médaillée de bronze.

Seule française engagée, Susan Japtooo a terminé à la 38ᵉ position.

MARATHON  :  DIX FEMMES POUR L'OR


Au trentième kilomètre du marathon femmes, elles ne sont plus que dix en tête après 1h46"04 de course. La Française Susan Jeptooo est distancée puisqu'elle figure à la 37ᵉ position, avec 3 min et 16 secondes de retard sur la tête de la course. 

ATHLÉTISME : LE MARATHON A DÉBUTÉ


Le marathon femmes s'est élancé à 6 heures du matin, heure japonaise. Après 15 km de course, une quarantaine d'athlètes composent le groupe de tête, dont figure notamment la seule française engagée, Susan Jeptooo. 

POUTINE VANTE LES ATHLÈTES RUSSES


Vladimir Poutine a fait l'éloge vendredi des athlètes olympiques russes dont les succès prouvent selon lui que toute tentative de politiser le sport "n'a aucun sens".


Vendredi, les Russes étaient les 5es dans le classement des nations les plus médaillées des Jeux olympiques de Tokyo, avec 62 médailles, dont 17 médailles d'or.


"Par leurs performances, nos athlètes prouvent de la meilleure manière que toute tentative de politiser le sport est dérisoire, insensée, voire même néfaste... qu'elle n'a aucun sens", a déclaré M. Poutine, lors d'une rencontre avec des ouvriers en Bachkirie (Oural).


Accusée depuis 2015 d'avoir mis en place un système de dopage institutionnel, la Russie est suspendue des grandes compétitions internationales jusqu'en 2022, son hymne, son drapeau et même son nom étant bannis. A Tokyo, les sportifs russes propres, autorisés à participer aux Jeux olympiques, concourent sous le nom du Comité olympique russe (ROC).

DA COSTA PORTE-DRAPEAU TRICOLORE


Steven Da Costa, devenu jeudi le premier champion olympique de l'histoire du karaté, a été désigné porte-drapeau de la délégation française lors de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Tokyo, a annoncé vendredi la Comité national olympique et sportif français (CNOSF).


La cérémonie de clôture est programmé dimanche à 20h00 à Tokyo (13h00 françaises). Elle marquera notamment le passage de témoin entre Tokyo et Paris qui organisera les prochains JO d'été en 2024.

FOOTBALL : LE CANADA SUR LE TOIT DE L'OLYMPE


Les Canadiennes, médaillées de bronze en 2012 et 2016, sont enfin sacrées championnes olympiques. Elles ont battu la Suède (1-1, 3-2 t.a.b) en finale. Les Suédoises, déjà en argent en 2016 à Rio, étaient mieux parties dans la séance de tirs au but, mais elles n'ont pas concrétisé leur balle de match.

4X100M : L'ITALIE POURSUIT SA MOISSON EN ATHLÉTISME


L'équipe d'Italie d'athlétisme ne s'arrête plus. Après les médailles d'or de Lamont Marcell Jacobs sur 100m, de Gianmarco Tamberi au saut en hauteur (partagée avec le Qatari Mutaz Essa Barshim), de Massimo Stano sur le 20 km marche messieurs et d'Antonella Palmisano sur l'épreuve dames, les Italiens ont créé la surprise dans le relais 4x100m hommes.


Lorenzo Patta, Lamont Marcell Jacobs, Eseosa Fostine Desalu et Filipo Tortu, en 37"50, ont devancé les Britanniques (37"51) et le Canada d'Andre de Grasse (37"70), dans une finale privée des USA, éliminés en séries.

4x100M : LA JAMAÏQUE AU TOP, LA FRANCE 7E


La Jamaïque a été sacrée championne olympique du relais 4x100m dames, la sprinteuse Elaine Thompson-Herah réalisant le triplé après ses victoires sur 100m et 200m. Le quatuor jamaïcain (Briana Williams, Elaine Thompson-Herah, Shelly-Ann Fraser-Pryce, Shericka Jackson) a devancé en 41"02 les USA, 2e en 41"45, et la Grande-Bretagne, 3e en 41"88.


Les Françaises (Carolle Zahi, Maroussia Paré, Orlann Ombissa-Dzangué et Cynthia Leduc) ont pris la 7e place en 42"89.

HANDBALL : LA RUSSIE EN FINALE POUR LES BLEUES


Les handballeuses françaises affronteront la Russie dimanche à 8h (heure française) en finale des Jeux de Tokyo, pour une revanche cinq ans après la défaite des Bleues à Rio. En demi-finales, les Russes ont dominé la Norvège, championne d'Europe (27-26).

ESCALADE : GARNBRET TITRÉE, JAUBERT 6E


La Slovène Janja Garnbret est devenue vendredi la première championne olympique d'escalade de l'histoire, parachevant lors des JO de Tokyo sa main-mise sur la discipline. À 22 ans, la grande favorite de cette première olympique a pris le dessus sur les Japonaises Miho Nonaka et Akiyo Noguchi, tandis que la Française Anouck Jaubert a fini 6e.

TENNIS DE TABLE : LA CHINE EN OR AUSSI PAR ÉQUIPES MESSIEURS


La Chine a remporté la médaille d'or de la compétition par équipes messieurs de tennis de table, son quatrième sur cinq possibles aux Jeux de Tokyo, confirmant la suprématie de l'Empire du Milieu sur la discipline. Seul le double mixte, une nouvelle épreuve entrée au programme des JO lors cette édition et remportée par le Japon, a échappé aux pongistes chinois.

400M : FÉLIX MARQUE L'HISTOIRE DES JEUX


Troisième du 400m en 49"46, derrière la Bahaméenne Shauane Miller-Uibo, nouvelle championne olympique, et la Dominicaine Marileidy Paulino, Allyson Felix a décroché sa 10e médaille tous Jeux confondus. L'Américaine devient à cette occasion l'athlète féminine la plus médaillée de l'histoire des JO.

BASKET-BALL : LES BLEUES IRONT CHERCHER LE BRONZE


Il n'y aura pas de grand chelem des sports collectifs à Tokyo. Les Bleues du basket ont été battues par plus fortes en demi-finales du tournoi olympique. Elles se sont inclinées assez lourdement contre le Japon (87-71). Les basketteuses tricolores devront vite se remobiliser puisqu'elles joueront le bronze contre la Serbie samedi.

5000M : GRESSIER 13E DE LA FINALE


Jimmy Gressier prend la 13e place de la finale du 5000m. Joshua Cheptegei, détenteur du record du monde, l'emporte en 12'58"15 devant le Canadien Mohammed Ahmed et l'Américain Paul Chelimo.

ÉQUITATION : LES BLEUS EN FINALE DU SAUT D'OBSTACLES PAR ÉQUIPES


L'équipe de France d'équitation s'est qualifiée pour la finale du saut d'obstacles par équipes. Simon Delestre, Pénelope Leprevost et Matthieu Billot ont fait le job avec une 3e place, 15 points de pénalité et un temps cumulé de 249"27. 

ESCALADE : JAUBERT LÂCHÉE DANS LA COURSE À LA MÉDAILLE


La grimpeuse Anouck Jaubert occupe la 4e place du provisoire, après s'être classée 6e au bloc. Il lui reste encore à disputer l'épreuve de difficulté, qui n'est pas sa discipline de prédilection. Le podium sera difficile à aller chercher. 

4X400M : PAS DE SURPRISE, LA FRANCE ÉLIMINÉE


Le relais 4x400 m français a été éliminé dès les séries. Le quatuor français (Thomas Jordier, Muhammad Kounta, Ludovic Ouceni, Gilles Biron) a pris la 6e place de sa série (3 min 00 sec 81) loin derrière la Pologne (2'58"55), vainqueur de la course. La finale aura lieu samedi. 

HOCKEY SUR GAZON : LES NÉERLANDAISES REMPORTENT L'OR


Les Néerlandaises ont gagné la médaille d'or du tournoi olympique de hockey sur gazon pour la quatrième fois sur les cinq dernières éditions des Jeux, en battant les Argentines (3-1) en finale. Victorieuses à Pékin et à Londres, elles avaient perdu en finale contre la Grande-Bretagne à Rio-2016. 

LE MARATHON FEMMES AVANCÉ D'UNE HEURE 


L'horaire de départ du marathon femmes a été avancé d'une heure samedi à 6h du matin (23h vendredi en France), ont annoncé les organisateurs compte tenu des fortes chaleurs attendues. Le marathon est avancé "afin de proposer des températures légèrement plus fraîches aux coureuses", expliquent les organisateurs dans un communiqué.


D'après les dernières prévisions, une température de 25 degrés est attendue à 6h, qui montera à 28 degrés à 8h puis 30 degrés à 9h. Mais plus encore que la chaleur, c'est l'humidité qui gêne les sportifs d'endurance en empêchant la transpiration de s'évaporer et donc le corps de se refroidir.

BASKET : LES JAPONAISES ONT L'AVANTAGE 


Face aux Japonaises, les Bleues étaient devant de 8 points à la fin du premier quart-temps, mais sont menées de 7 points à la mi-temps (41-34).

FOOTBALL : LE MEXIQUE PRIVE LE JAPON DU BRONZE 


Le Mexique a remporté a médaille de bronze du tournoi masculin de football en battant le Japon (3-1). À Saitama, les Mexicains, sacrés en 2012 à Londres, ont privé le pays hôte de la troisième place en marquant trois fois sur des phases arrêtées.


La finale du tournoi opposera samedi le Brésil, titré chez lui à Rio en 2016, à l'Espagne, où évoluent six joueurs ayant participé au dernier Euro.

PENTATHLON : PAS DE PODIUM POUR CLOUVEL ET OTEIZA


Les Bleues n'auront pas réussi à grimper sur le podium lors de la dernière épreuve du pentathlon. Elodie Clouvel termine à la 6e de la laser run, à 21" du bronze. Marie Oteiza finit à la 10e place. 


Le titre olympique revient à la Britannique Kate French. La Lituanienne Laura Asadauskaite et la Hongroise Sarolta Kovacs complètent le podium.

STEVEN DA COSTA, PORTE-DRAPEAU 


Steven Da Costa, devenu le premier champion olympique de l'histoire du karaté, a été désigné porte-drapeau de la délégation française lors de la cérémonie de clôture des JO de Tokyo, a annoncé le Comité national olympique et sportif français (CNOSF). La cérémonie de clôture est programmé dimanche à 20h à Tokyo (13h heure française). 

PENTATHLON : CLOUVEL DONNE TOUT


Élodie Clouvel, vice-championne olympique à Rio, lutte pour aller chercher un podium. Ça risque toutefois d'être compromis pour la Française, 6e avant le dernier 800m, tout comme pour sa compatriote Marie Oteiza. 

PENTATHLON : PLACE AU LASER RUN, UNE MÉDAILLE TRICOLORE ?


La dernière épreuve du pentathlon moderne, le laser run, vient de débuter. En attendant, on vous remontre le calvaire vécu sur son cheval, tiré au sort, par l'Allemande Annicka Schleu, leader avant l'équitation. 

BASKET-BALL : UN GRAND CHELEM POUR LES SPORTS CO ?


Les Bleues du basket espèrent suivre le chemin emprunté par les handballeuses, handballeurs, volleyeurs et basketteurs tricolores pour rallier la finale, où les attendent les USA. Elles disputent leur demi-finale à 13h contre le Japon. 

PENTATHLON : LES BLEUES SE RAPPROCHENT DU PODIUM


Marie Oteiza et Élodie Clouvel sont respectivement 6e et 8e avant le laser run, programmé à 12h45. Les pentathloniennes tricolores ont refait leur retard lors de l'épreuve d'équitation. Oteiza aura 22" de retard sur la tête, Clouvel 36". 


Par ailleurs, l'Allemande Annika Schleu, leader avant l'équitation, a vu un calvaire sur son cheval. Son cheval a multiplié les refus sur les obstacles. Elle a terminé en larmes.

CYCLISME SUR ROUTE : UN DIRIGEANT ALLEMAND SUSPENDU PAR L'UCI


L'Union cycliste internationale (UCI) a suspendu jusqu'au 31 décembre 2021 Patrick Moster, directeur sportif de l'équipe d'Allemagne qui avait tenu des propos à caractère raciste durant les Jeux de Tokyo. "Après l'incident du 28 juillet, la commission de discipline a immédiatement suspendu à titre provisoire M. Moster, arguant du fait que ces déclarations étaient discriminatoires et contraires aux régles élémentaires de décence", a expliqué l'UCI.

20KM MARCHE : L'ITALIE ENCORE TITRÉE, CETTE FOIS CHEZ LES DAMES


L'athlétisme italien poursuit ses épatants Jeux de Tokyo. Après Massimo Stano, sur le 20 km marche messieurs la veille, l'Italienne Antonella Palmisano a ramené l'or sur l'épreuve féminine. Après avoir terminé au pied du podium à Rio, la marcheuse azzurra s'est imposée en 1h29'12" devant la Colombienne Sandra Lorena Arenas, à 25", et la Chinoise Liu Hong, à 45".

HANDBALL : LES BLEUES EN FINALE, COMME LES BLEUS


Les Bleues joueront leur deuxième finale consécutive aux Jeux. Les joueuses d'Olivier Krumbholz ont dominé la Suède (29-27) en demi-finale du tournoi olympique. Les deux équipes de France féminine et masculine disputeront l'or.

CYCLISME SUR PISTE : DIRECTION LES 8ES POUR GROS 


Mathilde Gros sera au rendez-vous des 8es de finale. La pistarde tricolore a remporté son duel contre la Japonaise Yuka Kobayashi en 16es de finale de la vitesse. Elle reviendra sur la piste du vélodrome d'Izu samedi à partir de 8h30.

PLONGEON : ROSSET ÉLIMINÉ EN QUALIFS


Matthieu Rosset ne verra pas les demi-finales du plongeon à 10m. Bon dernier du classement avec 275,70 points, il s'arrête là dans ses Jeux olympiques. Seuls les 18 premiers étant qualifiés pour la phase suivante.

CYCLISME SUR PISTE : COPPONI ET LE NET 5ES


Pas de podium pour les Bleues. Les pistardes tricolores Clara Copponi et Marie le Net terminent 5e de l'épreuve du madison. Les Britanniques sont les nouvelles championnes olympiques de l'américaine.

CYCLISME SUR PISTE : LES BLEUES JOUENT LE PODIUM DU MADISON


Avec 36 tours à parcourir, les pistardes tricolores Clara Copponi et Marie le Net sont 3e au provisoire de l'épreuve du madison. Pour l'instant, elles sont bien placées pour aller jouer une médaille.

CYCLISME SUR PISTE : COPPONI ET LE NET SUR L'AMÉRICAINE


Les pistardes tricolores Clara Copponi et Marie Le Net viennent de lancer l'épreuve américaine ou madison, au vélodrome d'Izu. Engagées ensemble, les deux Françaises rêvent d'une médaille, après leur titre de vice-championnes du monde à Berlin en 2020.

ÉQUITATION : DELMOTTE FORFAIT EN SAUT D'OBSTACLES PAR ÉQUIPES


L'équipe de France de saut d'obstacles sera privée de Nicolas Delmotte pour l'épreuve par équipes des Jeux olympiques de Tokyo qui débute vendredi, a annoncé la Fédération française d'équitation (FFE). "Dans la soirée (de jeudi), Urvoso du Roch, le cheval de Nicolas Delmotte, a été victime de coliques. Pris en charge par le vétérinaire de l’équipe de France, le selle français de 13 ans va bien. Il est au repos et sous traitement médical", a-t-elle ajouté.


La France avait remporté le titre par équipes à Rio en 2016. Elle sera représentée par Simon Delestre, Pénelope Leprevost et Matthieu Billot dans l'épreuve qui débute vendredi à 12h (heure française).

BIÉLORUSSIE : LA RÉPONSE AU CIO APRÈS LES SANCTIONS


L'organisation olympique bélarusse a fait savoir sur Telegram qu'elle continuerait de "protéger les intérêts de tous les athlètes et entraîneurs contre toutes les formes de discrimination", après que le Comité international olympique a retiré les accréditations de deux entraîneurs pour les JO en raison de leur rôle dans l'affaire Krystsina Tsimanouskaya.


Le Comité bélarusse, qui est dirigé par l'un des fils de l'autoritaire président Alexandre Loukachenko, note que la sanction du CIO est "provisoire" et que "le procédure se poursuit". "Nous sommes ouverts à la poursuite du dialogue et collaborons étroitement avec le CIO pour comprendre les raisons de la décision qui a été prise", poursuit-il, assurant que les deux responsables sanctionnés allaient rentrer à Minsk et se "réservent le droit de faire appel". 

ATHLÉTISME : "EN DEÇÀ DES ESPÉRANCES" POUR LE PATRON DE LA FFA


Le président de la Fédération française d'athlétisme, André Giraud, a reconnu vendredi dans un entretien à l'AFP que les résultats des Bleus aux Jeux olympiques de Tokyo étaient "en deçà des espérances". "J'avais annoncé deux objectifs. Le premier était sportif et nous sommes en deçà de nos espérances, il faut le reconnaître et on le regrette. On avait un potentiel entre quatre et six médailles et on n'en fait qu'une (Kevin Mayer en argent au décathlon, ndlr). Le deuxième était de retrouver après les Mondiaux de Doha (en 2019, ndlr) un état d'esprit de confiance entre les entraîneurs, les athlètes et l'encadrement et là, ça a été une réussite parce qu'on a passé des Jeux sereins à ce niveau."


"Il y a un manque de réussite", a-t-il ajouté. "Nous sommes dans une réorganisation qui n'est pas encore aboutie et visible. Mais tout a été mis en œuvre pour que les athlètes réussissent. On les a accompagnés avec leurs coaches personnels, mais ça n'a pas voulu sourire."

HANDBALL : LES BLEUES VISENT LA FINALE


Les Bleues veulent faire comme les Bleus. Les handballeuses tricolores affrontent la Suède en demi-finale du tournoi olympique. Le coup d'envoi vient d'être donné. En jeu : une deuxième place consécutive en finale des Jeux.

PLONGEON : ROSSET COULE À PIC


Matthieu Rosset est en dernière position, après quatre rotations. Il comptabilise 175,80 points dans ces qualifications. Le plongeur tricolore peut encore se rattraper avec deux plongeons.

CYCLISME SUR PISTE : GROS FILE EN 16ES


Mathilde Gros n'a laissé aucune chance à son adversaire, la Coréenne Hyejin Lee. La pistarde tricolore, plus tonique, se qualifie directement pour les 16es de finale. Rendez-vous à partir de 11h06.

CYCLISME SUR PISTE : GROS QUALIFIÉE, DEMAY ÉLIMINÉE


Mathilde Gros prend la 4e place des qualifications de la vitesse féminine. Rendez-vous à partir de 9h25 pour son duel contre la Coréenne Hyejin Lee en 32es de finale. Coralie Demay, dernier temps, n'ira pas plus loin.

PENTATHLON : OTEIZA GRAPPILLE UN PETIT POINT À L'ESCRIME


Sortie dès son premier assaut par la Lituanienne Laura Asadauskaite, Élodie Clouvel ne marque aucun point supplémentaire en escrime avant l'équitation. C'est mieux, en revanche, pour Marie Oteiza, qui récupère un point au passage. Elle s'est incliné lors de son deuxième combat contre la Biélorusse Volha Silkina.

PLONGEON : ROSSET PERD LE FIL DE L'EAU


Ça ne s'améliore pas pour Matthieu Rosset. Le plongeur tricolore multiplie les erreurs. Il n'est crédité que de 16,50 points à son troisième plongeon. Son entrée dans l'eau l'a fortement pénalisé. Il pointe à la 22e position du provisoire.

CYCLISME SUR PISTE : LE CHRONO DE GROS DÉJÀ EFFACÉ


Il n'aura tenu que quelques minutes. L'Allemand Lea Sophie Friedrich vient d'effacer le record olympique de la vitesse de Mathilde Gros. Elle réalise un temps de 10"310 contre 10"400 pour la pistarde tricolore. Coralie Demay, l'autre représentante tricolore, ne participera pas aux 32es de finale de l'épreuve.

CYCLISME SUR PISTE : RECORD OLYMPIQUE POUR GROS


Mathilde Gros tape fort pour son entrée en piste sur la vitesse individuelle. La pistarde tricolore signe un nouveau record olympique en 10"400. Elle prend provisoirement la tête des qualifications et passe, sans encombre, en 32es de finale.

VOLLEY-BALL : LES USA EN FINALE


Les volleyeuses américaines se sont qualifiées pour la finale du tournoi olympique, en battant en demi-finales les Serbes 3 sets à 0 (25-19, 25-15, 25-23). En finale dimanche, l'équipe américaine, qui jouera sa quatrième finale olympique, tentera de remporter son premier titre, face au Brésil ou à la Corée du Sud, opposées en soirée dans la capitale nippone (14h en France).

PLONGEON : ROSSET SE RATE SUR SON 2E ESSAI À 10M


Matthieu Rosset ne confirme pas son premier saut à 10m. Le plongeur tricolore a raté son entrée dans l'eau. Il décroche la note basse de 45,90 points. Au cumulé, il tombe provisoirement à la 15e place des qualifications.

CYCLISME SUR PISTE : DEMAY FAIT BONNE FIGURE


Coralie Demay boucle son tour de piste en 11"849. Elle conserve toutes ses chances pour accéder aux 32es de finale. Si elle se qualifie, ce sera une performance pour la pistarde tricolore, qui n'est pas une spécialiste de la vitesse.

CYCLISME SUR PISTE : GROS ET DEMAY EN VITESSE INDIVIDUELLE


On file au vélodrome d'Izu pour suivre les qualifications de la vitesse individuelle. Coralie Demay et Mathilde Gros vont s'élancer. Les 24 premières sur les 30 pistardes engagées seront qualifiées en 32es de finale.

BASKET-BALL : LES USA ATTENDENT LA FRANCE


Une finale France-USA aussi chez les dames ? Les basketteuses américaines, en quête d'un septième sacre olympique d'affilée aux Jeux de Tokyo, se sont facilement qualifiées pour la finale, en battant les Serbes (79-59), à la Super Arena de Saitama. Elles affronteront dimanche matin (4h30 en France) la France ou le Japon, opposés en soirée dans l'autre demi-finale, pour tenter d'ajouter une 9e médaille à son palmarès.

PLONGEON : JANDARD EN FORME OLYMPIQUE


Le plongeur Alexis Jandard est lui bien arrivé à Paris.

PLONGEON : ROSSET DANS LE TOP 10 DES QUALIFS


Premier passage concluant pour Matthieu Rosset. Il a obtenu la note de 67,20 points sur son premier saut à 10m. Il est provisoirement 9e du classement provisoire. Onze concurrents doivent encore passer dans ces qualifications.

PENTATHLON : LES BLEUES SORTENT LA TÊTE DE L'EAU SUR 200M


Élodie Clouvel, vice-championne olympique à Rio, et Marie Oteiza viennent d'en finir avec le 200m nage libre du pentathlon moderne. Elles terminent respectivement 3e (2'07"51) et 7e (2'10"15) sur l'ensemble des séries. Elles grappillent des points avant l'escrime puis l'équitation.


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info