Écosse-France (16-20) : les Bleus arrachent la victoire en toute fin de match

Publié le 10 février 2024 à 10h00, mis à jour le 10 février 2024 à 17h52

Source : JT 20h WE

Dominés pendant une large partie de la rencontre, les Bleus ont arraché la victoire en toute fin de match ce samedi face à l'Écosse (16-20).
Le XV de France remporte son premier match dans ce Tournoi des Six Nations, une semaine après avoir été battu par l'Irlande.
Revivez cette rencontre.

C'est un petit miracle qui s'est produit ce samedi sur la pelouse de Murrayfield. En déplacement en Écosse à l'occasion de la deuxième journée du Tournoi des Six Nations, le XV de France s'est imposé sur le fil (16-20), à l'issue d'une rencontre qu'ils n'ont jamais maîtrisée, et au cours de laquelle ils ont été menés durant plus d'une heure. Dans les dernières secondes, la décision de l'arbitre vidéo, à l'issue de longues minutes d'attente, leur a permis de s'offrir sur le gong une victoire cruciale.

Car en débarquant à Édimbourg, ce samedi, les Bleus n'étaient pas franchement en confiance. Une semaine après la déroute à domicile face à l'Irlande (17-38), quatre mois après leur élimination prématurée en Coupe du monde, ils savaient qu'un succès était presque impératif pour s'éviter de sérieux maux de tête. Il a mis (beaucoup) de temps à se dessiner. En première période, les Écossais ont frappé les premiers. Un essai de Ben White (7') à l'issue d'une action collective, transformé par Finn Russell (9'), les a parfaitement lancés (7-0).

Une dernière action litigieuse

Puis les Bleus ont réagi. Sur leur première incursion dans les 22 mètres du XV du Chardon, ils ont poussé l'Écosse à la faute, une pénalité que Thomas Ramos a transformée (7-3, 12'). Un bol d'air, avant d'enchaîner les maladresses. Finn Russell, intenable face aux perches, a d'abord permis à ses coéquipiers de reprendre sept longueurs d'avance (10-3, 22'), puis dix (13-3, 30'). De quoi installer le doute dans le camp tricolore ? Pas tout à fait, Gaël Fickou répliquant immédiatement, esseulé sur l'aile droite pour inscrire le premier essai français, transformé par Ramos (13-10, 33').

Le second acte, que les Bleus ont démarré en infériorité numérique après le carton jaune de Uini Atonio, a été moins animé. Il a d'abord fallu attendre l'heure de jeu pour que l'Écosse reprenne un peu d'avance grâce à Finn Russell (16-10, 58'), avant que le match s'emballe. Dos au mur, le XV de France a lâché les chevaux, et s'en est remis à sa révélation du Mondial pour s'extirper du piège. Sur son aile gauche, Louis Bielle-Biarrey s'est offert un coup de pied dans le dos de la défense écossaise, qu'il a lui-même récupéré pour aplatir dans l'en-but (16-15, 70'). Impeccable face aux poteaux, Thomas Ramos a alors mis les Bleus devant, pour la première fois du match (16-17, 72').

La rencontre s'est finalement jouée sur une décision arbitrale. Alors que le chronomètre était déjà dans le rouge, les Écossais ont mis à mal la défense tricolore, recroquevillée sur sa ligne d'en-but. Au point d'y pénétrer, sans aplatir le ballon. Du moins, c'est ce que décide l'arbitre, qui demande alors la confirmation de la vidéo.

Après de longues minutes de réflexion, il ne trouve aucune image prouvant que le ballon a bel et bien touché la ligne française, alors que le public de Murrayfield fêtait déjà sa victoire. Une décision litigieuse, favorable aux Bleus, qui clôt le suspense : le XV de France n'a jamais perdu trois rencontres consécutives sous Fabien Galthié, et ce n'est pas ce samedi que cela se produira pour la première fois.

TERMINÉ

Tournoi des Six Nations 2024 - 2ᵉ journée

Le 10 février 2024 , Murrayfield, à Édimbourg

Écosse

France

16 - 20
  • B. White (essai) 7'
  • F. Russell (transformation) 9'
  • F. Russell (pénalité) 22', 30', 38'
  • T. Ramos (pénalité) 12', 77'
  • G. Fickou (essai) 31'
  • T. Ramos (transformation) 33', 72'
  • L. Bielle-Biarrey (essai) 70'

Ce live est à présent terminé. 

Fin du match

C'est terminé à Murrayfield ! Mené presque tout le match et suspendu sur le gong à la décision de l'arbitrage vidéo, le XV de France s'impose en Écosse 20-16 ! Les Bleus remportent leur premier match dans ce Tournoi des Six Nations !

80'

❌ Pas d'essai pour l'Écosse, car aucune image ne permet d'affirmer que le ballon a franchi la ligne, affirme l'arbitre !

80'

Tout se joue à quelques centimètres, la décision terrain est de ne pas accorder l'essai, mais la pointe du ballon pourrait avoir touché la ligne française.

80'

Essai pour l'Écosse... ou pas ? L'arbitre fait appel à la vidéo pour le déterminer !

Rappel de règles : le recours au Television Match Official (TMO)

En cas d’action litigieuse, l’arbitre peut s’appuyer sur l’assistance vidéo pour prendre une décision. Dès lors, il arrête le chronomètre et consulte les images sur les écrans géants du stade. Il tranche après avoir consulté tous les angles et/ou ralentis disponibles. A noter que le TMO est généralement utilisé pour valider ou refuser un essai, en déterminant si le ballon a été aplati par exemple, ou pour sanctionner des actes de jeu dangereux (plaquage haut, plaquage en l’air, charge à l’épaule dans le visage, etc.)

Voir toutes les règles

80'

L'Écosse récupère le ballon à cinq mètres de la ligne française ! La victoire française ne tient qu'à un fil.

79'

La percée de Kyle Rowe ! L'ailier écossais commet un en-avant à dix mètres de la ligne française, ouf de soulagement dans le camp tricolore, mais le danger n'est pas encore écarté.

Pénalité

77'

La pénalité passe pour Thomas Ramos ! Le XV de France prend quatre points d'avance à trois minutes du terme de la rencontre, 20-16 !

76'

Les Bleus encore à l'offensive ! Louis Bielle-Biarrey est cherché sur son aile gauche, mais le ballon est trop profond. Le XV de France récupère une pénalité, et va prendre les points.

75'

Scott Cummings est sanctionné après avoir pris le bras de Charles Ollivon sur une touche. Les Bleus récupèrent une pénalité et vont aller en touche.

Rappel de règles : la touche

Quand le ballon sort des limites du terrain, il est remis en jeu par une touche. Même si ce n'est pas une obligation inscrite dans les règles officielles, c'est le talonneur qui s'occupe du lancer. Les deux équipes forment chacune un alignement, composé des avants, et s'organisent pour essayer de récupérer le ballon. Généralement, un joueur de chaque formation saute pour l'attraper, porté par deux de ses coéquipiers. À noter que le talonneur doit lancer le ballon entre les deux alignements et non vers son équipe. Le cuir doit parcourir au moins 5 mètres le long de la ligne de remise en jeu avant de toucher le sol, de toucher ou d’être touché par un joueur. Par ailleurs, il est interdit d'attraper le bras d'un joueur lorsqu'il est toujours dans les airs.

Voir toutes les règles

Changement

74'

Ça bouge sur le banc écossais. Alex Hepburn remplace Pierre Schoeman, tandis que Sam Skinner remplace Grand Gilchrist.

73'

Récupération française sur la touche écossaise ! Il reste sept minutes aux Bleus pour conserver ce petit point d'avance.

Transformation

72'

La transformation de Thomas Ramos passe ! Les Bleus prennent les commandes pour la première fois de la rencontre, 17-16 !

Essai

70'

ESSAI POUR LA FRANCE ! Sur son aile, Louis Bielle-Biarrey joue au pied et est le premier sur le ballon. Le jeune ailier n'a plus qu'à aplatir, les Bleus reviennent à un point, 16-15 !

Changement

69'

Changement de talonneur pour l'Écosse, avant l'entrée d'Ewan Ashman à la place de George Turner.

68'

Long échange entre les arrières écossais et français sur des jeux au pied. Une partie de "ping-pong" qui fait plutôt les affaires du XV du Chardon.

66'

Gaël Fickou est sanctionné pour un jeu au sol. L'Écosse trouve la touche au niveau des 40 mètres français.

65'

📊 Les Bleus n'ont toujours pas inscrit le moindre point en seconde période. Ils restent tout de même à un essai transformé de la victoire.

64'

Louis Bielle-Biarrey sert Nolann Le Garrec qui tente le coup de pied dans le dos de la défense du XV du Chardon... Sans succès.

Changement

63'

Dernier changement pour le XV de France. Yoram Moefana remplace Jonathan Danty.

62'

Les Bleus monopolisent le ballon depuis quelques minutes, sans parvenir à s'approcher des 22 mètres écossais.

Changement

59'

La réaction française va-t-elle venir du banc ? Dorian Aldegheri et Sébastien Taofifenua remplacent Uini Atonio et Cyril Baille.

Pénalité

58'

La pénalité est transformée par Finn Russell ! L'Écosse prend six longueurs d'avance, 16-10 !

57'

Temps fort écossais, que Finn Russell va tenter de concrétiser sur une pénalité après une faute française.

54'

Nouvel en-avant tricolore. Cette fois, Damian Penaud est sanctionné. L'Écosse récupère la mêlée à 30 mètres de la ligne française.

Rappel de règles : l'en-avant

Toutes les passes à la main doivent être faites vers l'arrière. Si le ballon est passé vers l'avant, l'arbitre arrête le jeu et ordonne une mêlée pour l'équipe adverse. Même punition si un joueur perd le contrôle de la balle et la laisse échapper devant lui. Il n'y a qu'une exception : lorsqu'un joueur contre un coup de pied, il n'y a pas en-avant, le jeu continue. En revanche, si un joueur commet un en-avant volontaire, ou que l’arbitre juge comme tel (pour empêcher une passe entre deux adversaires, par exemple), il est sanctionné d’une pénalité.

Voir toutes les règles

53'

L'offensive bleue est stoppée après un en-avant de Jonathan Danty. Les Bleus restent dans le camp écossais, mais le XV du Chardon va récupérer le ballon sur la mêlée.

52'

Le jeu a repris. Les Bleus enchaînent les temps de jeu dans le camp écossais.

Changement

50'

Paul Boudehent entre en jeu, à la place de Grégory Alldritt, blessé au niveau du genou gauche et évacué sur civière. Nolann Le Garrec, lui, remplace Maxime Lucu.

Blessure

50'

Grégory Alldritt reste au sol. La civière est demandée pour évacuer le capitaine français.

50'

Le sauvetage de Damian Penaud ! L'ailier français est le premier dans son en-but pour éviter un deuxième essai écossais.

Changement

49'

Changements pour les Bleus. Alexandre Roumat, qui fête sa première sélection, Julien Marchand et Posolo Tuilagi entrent en jeu. Fabien Galthié choisit de faire sortir Cameron Woki, Paul Gabrillages et Peato Mauvaka.

49'

Faute de main de Matthieu Jalibert dans ses 22 mètres. L'Écosse récupère une bonne touche.

48'

Uini Atonio est de retour après ses dix minutes sur le banc. Le match se déroule de nouveau à 15 contre 15. Louis Bielle-Biarrey est aussi de retour, Dorian Aldegheri sort.

47'

Arrêt de volée de Thomas Ramos. Même s'ils ne se montrent pas offensifs, les Bleus gèrent bien leur infériorité numérique : ils n'ont toujours concédé aucun point.

46'

⌚ Il reste encore deux minutes d'infériorité numérique au XV de France.

45'

En-avant de Scott Cumming, mêlée à suivre introduction française.

Rappel de règles : la mêlée

Action symbolique du rugby s'il en est, la mêlée est pourtant souvent difficile à comprendre pour le spectateur, qui qu'il soit. En théorie, c'est simple : les avants se lient et l'arbitre leur indique à quel moment ils peuvent s'engager. Ils forment alors la mêlée. Le demi de mêlée introduit ensuite le ballon dans le regroupement et les avants poussent pour en récupérer la possession. Les joueurs sont censés pousser droit, ni vers le haut, ni vers le bas, encore moins sur le côté. Mais la mêlée est le lieu de toutes les fourberies, coups bas et autres noms d'oiseaux. L'arbitre lui-même n'y comprend pas toujours tout. L’arbitre, lui-même, ne comprend pas toujours tout.

Voir toutes les règles

44'

Deuxième touche perdue par le XV de France. L'Écosse remet la pression dans le camp français.

43'

Thomas Ramos est poussé en touche... mais laisse le ballon à un écossais avant de sortir. Le XV de France va donc récupérer la possession.

Changement

42'

Le XV du Chardon a réalisé un changement à la pause. Andy Christie est entré en jeu à la place de l'arrière Harry Paterson.

Coup d'envoi

41'

C'est reparti à Édimbourg ! Matthieu Jalibert donne le coup d'envoi de ce second acte.

Mi-temps

C'est la pause à Murrayfield ! Souvent bousculé, le XV de France rentre aux vestiaires avec trois points de retard sur des Écossais dominateurs. Le XV du Chardon mène 13-10.

Changement

40'

L'arbitre vidéo a tranché : le carton contre Uini Atonio restera jaune. Il reste donc sept minutes d'infériorité numérique aux Bleus. Pour le remplacer, Dorian Aldegheri est entré en jeu, Louis Bielle-Biarrey en fait les frais.

40'

La belle défense française ! Sur la mêlée, les Bleus récupèrent la pénalité ! Soulagement dans le camp tricolore.

39'

Les Bleus multiplient les fautes dans leurs 22 mètres. L'Écosse choisit la mêlée plutôt que la pénalité face aux poteaux.

39'

Le XV de France défend à cinq mètres de sa ligne, en infériorité numérique. Les Bleus vont tenter de tenir à quelques secondes de la mi-temps.

Carton jaune

38'

Carton jaune pour Uini Atonio ! Le pilier français est sanctionné pour un coup d'épaule. Les Bleus sont à 14 pour dix minutes... voire plus, l'arbitre ayant demandé le bunker.

37'

Matthieu Jalibert est sanctionné pour un plaquage haut réalisé dans les 22 mètres français. L'Écosse choisit de jouer à la main, à cinq mètres de l'enbut du XV de France.

VIDÉO

📹 Revivez l'essai français, signé Gaël Fickou.

35'

Les Bleus sont à nouveau sous pression. À la récupération d'un ballon rasant, Thomas Ramos ne trouve qu'une petite touche dans les 40 mètres tricolores, introduction écossaise.

Transformation

33'

La transformation de Thomas Ramos ! En coin, l'arrière français permet aux Bleus de revenir à trois points, 13-10.

Essai

31'

ESSAI POUR LA FRANCE ! Trouvé sur l'aile droite, Gaël Fickou inscrit le premier essai français de la partie et permet aux Bleus de recoller. 13-8 pour l'Écosse.

31'

La réaction des Bleus ! Dans les 22 mètres écossais, le XV de France pousse.

Pénalité

30'

Pénalité transformée par l'Écosse ! Fin Russell ne tremble pas, 13-3 pour le XV du Chardon.

29'

Nouvelle pénalité à venir pour l'Écosse, qui peut prendre dix longueurs d'avance.

Changement

28'

Après un protocole commotion satisfaisant, George Turner retrouve sa place sur la pelouse de Murrayfield. Le talonneur remplaçant écossais, Ewan Ashman, retourne sur le banc.

27'

Le jeu au pied de Finn Russell fait mal au XV de France. L'ouvreur écossais trouve la touche dans les 22 mètres tricolores, après un coup de pied dans le dos de Louis Bielle-Biarrey.

26'

Le temps fort français ne donne rien, Damian Penaud commet un en-avant. L'Écosse récupère la possession.

25'

Les Bleus multiplient les temps de jeu à hauteur des 22 mètres écossais.

23'

Première mêlée de la rencontre après un en-avant de Finn Russell, dans le camp écossais, plein axe. Introduction à suivre pour Maxime Lucu.

Rappel de règles : la mêlée

Action symbolique du rugby s'il en est, la mêlée est pourtant souvent difficile à comprendre pour le spectateur, qui qu'il soit. En théorie, c'est simple : les avants se lient et l'arbitre leur indique à quel moment ils peuvent s'engager. Ils forment alors la mêlée. Le demi de mêlée introduit ensuite le ballon dans le regroupement et les avants poussent pour en récupérer la possession. Les joueurs sont censés pousser droit, ni vers le haut, ni vers le bas, encore moins sur le côté. Mais la mêlée est le lieu de toutes les fourberies, coups bas et autres noms d'oiseaux. L'arbitre lui-même n'y comprend pas toujours tout. L’arbitre, lui-même, ne comprend pas toujours tout.

Voir toutes les règles

Pénalité

22'

Pénalité transformée par Finn Russell ! L'Écosse reprend sept longueurs d'avance, 10-3 !

21'

Les Bleus sont contraints de défendre à quelques mètres de leur enbut. Ils se mettent finalement à la faute, l'Ecosse va bénéficier d'une pénalité.

19'

Nouvelle faute française, cette fois de Gaël Fickou, qui n'a pas relâché le joueur après son plaquage. Le XV du Chardon pourrait prendre la pénalité pour inscrire trois points supplémentaires... mais se montre joueur et file en touche.

18'

Thomas Ramos commet un en-avant à 30 mètres de la ligne française. L'Écosse va récupérer la possession.

Changement

17'

Changement de talonneur pour l'Écosse après un protocole commotion. George Turner cède sa place à Ewan Ashman.

Rappel de règles : le protocole commotion

Il est déclenché dès qu'il y a une suspicion de commotion cérébrale après un choc à la tête (choc direct ou mouvement très rapide de la tête de l'avant vers l'arrière ou de l'arrière vers l'avant). La commotion est un dysfonctionnement du cerveau pendant un court instant, qui peut entraîner des signes cliniques (vertiges, vomissements, perte d’équilibre, troubles du sommeil…) pendant plusieurs jours, voire semaines. En plus des séquelles neurologiques, un joueur commotionné est plus susceptible de contracter une blessure grave. Lorsque le protocole est déclenché, le joueur concerné est remplacé. Il a ensuite dix minutes pour se soumettre à une batterie de tests qui déterminent son aptitude, ou non, à revenir en jeu.

Voir toutes les règles

15'

La percée de Gaël Fickou ! Le centre est arrêté à un mètre de la ligne écossaise ! Les Bleus réclament un placage haut de Duhan Van der Merwe... rien pour l'arbitre.

14'

Ballon gratté par les Bleus sur une offensive écossaise dans le camp tricolore. Le XV de France va mieux.

Rappel de règles : le grattage

Gratter est une expression typique du rugby. Elle désigne l’action d’un joueur qui met les mains sur le ballon dans un ruck, pour tenter de récupérer la possession. Pour cela, il doit être sur ses 'quatre appuis'. Cela signifie qu’il ne doit pas s’affaisser sur le ballon, ne s’appuyer ni sur ses coudes ni sur ses genoux. Il doit rester d’aplomb, 'droit dans ses crampons'. Le cas échéant, si le gratteur n’est pas déblayé au bout de quelques secondes et que le joueur au sol ne relâche pas le ballon, l’équipe en défense bénéficie d’une pénalité.

Voir toutes les règles

Pénalité

12'

Pénalité transformée par Thomas Ramos ! Le XV de France réagit immédiatement, l'Ecosse ne mène plus que 7 à 3.

11'

La France pousse l'Écosse à la faute. Le capitaine Gregory Alldritt choisit la pénalité, Thomas Ramos va tenter de réduire l'écart face aux poteaux.

10'

Réaction immédiate du XV de France qui occupe les 22 mètres écossais. Les Bleus poussent.

Transformation

9'

Finn Russell transforme l'essai sans trembler. L'Écosse mène 7-0 !

Essai

7'

ESSAI POUR L'ÉCOSSE ! Après un en-avant de Matthieu Jalibert, les Ecossais récupèrent le ballon et enchaînent les passes sur leur aile droite. Ben White est à la finition malgré la double intervention de Jonathan Danty et Louis Bielle-Biarrey. 5-0 pour les locaux !

VIDÉO

📹 Revivez la Marseillaise qui a résonné il y a quelques minutes à Murrayfield.

Blessure

6'

Huw Jones reste au sol après un contact avec Jonathan Danty. Le jeu est arrêté.

5'

La possession française ne donne rien, les Bleus se mettent à la faute. Sur la pénalité, l'Écosse trouve une touche dans le camp des hommes de Fabien Galthié.

4'

Les Bleus, en blanc cet après-midi, mettent la pression sur le ballon porté et poussent le XV du Chardon à la faute. Première possession pour les Tricolores dans le camp écossais.

3'

Au tour de Damian Penaud de taper au pied. L'ailier français gagne près de 50 mètres grâce à cette action, même si les Écossais récupèrent la possession sur la touche.

2'

Échanges de coups de pied dans ces premières secondes. Matthieu Jalibert trouve finalement la touche dans les 40 mètres écossais, lancer pour le XV du Chardon.

Coup d'envoi

1'

C'est parti à Murrayfield ! Finn Russell donne le coup d'envoi de cette deuxième journée du Tournoi des Six Nations.

AVANT-MATCH

C'est l'heure des hymnes nationaux. La Marseillaise retentit à Murrayfield, avant le Flower of Scotland.

AVANT-MATCH

Place au protocole. La princesse Anne, accompagnée des présidents des deux fédérations, salue les acteurs de cette rencontre.

AVANT-MATCH

Les deux équipes entrent sur la pelouse de Murrayfield ! L'ailier français Damian Penaud pénètre en premier sur le gazon, lui qui fête ce soir sa 50e sélection.

FORFAIT DE DERNIÈRE MINUTE

Le XV du Chardon devra faire sans Kyle Steyn, qui a dû déclarer forfait pour rejoindre "sa femme en train d'accoucher", a annoncé la Fédération écossaise de rugby à quelques heures du coup d'envoi de la rencontre face aux Bleus. L'ailier d'origine sud-africaine sera remplacé par Kyle Rowe, habituel titulaire à l'arrière, lui-même suppléé par le jeune Harry Paterson ce samedi.

HISTORIQUE DES CONFRONTATIONS

Avant leur rencontre ce samedi 10 février, la France et l'Écosse se sont fait face à 102 reprises depuis 1910, dont 93 fois dans le Tournoi des Six Nations. Bilan : 59 victoires pour les Bleus, 40 pour les Écossais, et trois matchs nuls.

AVANT-MATCH

Vingt-huit ans après son père, Olivier, légende du XV de France, Alexandre Roumat va honorer, en Écosse, sa première cape avec le maillot frappé du Coq. Le joueur du Stade toulousain, qui prendra place sur le banc, pourrait faire son entrée en cours de match. De quoi prolonger dans une longue tradition tricolore.

COMPOSITION

L'Écosse, elle, reste sur une victoire sur la pelouse du pays de Galles (26-27). Deux changements dans le pack avant ont été réalisés par le XV du Chardon.


Le XV de départ écossais : 15. Rowe, 14. Steyn, 13. H. Jones, 12. Tuipulotu, 11. van der Merwe - (o) 10. Russell (o, co-cap.), 9. Ben White (m) - 8. Dempsey, 7. Darge (co-cap.), 6. M. Fagerson - 5. Cummings, 4. Gilchrist - 3. Z. Fagerson, 2. Turner, 1. Schoeman.

COMPOSITION

Malgré la gifle irlandaise (17-38) la semaine dernière en ouverture du Tournoi, Fabien Galthié a préparé un XV de départ à peine remanié, avec seulement deux changements.


Le XV de départ tricolore : 15. Ramos, 14. Penaud, 13. Fickou, 12. Danty, 11. Bielle-Biarrey - 10. Jalibert (o), 9. Lucu (m) - 8. Alldritt (c), 7. Ollivon, 6. Cros - 5. Gabrillagues, 4. Woki - 3. Atonio, 2. Mauvaka, 1. Baille.

Bonjour et bienvenue sur TF1info pour suivre la rencontre entre le XV du Chardon et le XV de France, comptant pour la deuxième journée du Tournoi des Six Nations. Le coup d'envoi sera donné à 15h15 par l'arbitre australien Nic Berry.

Revivez la rencontre de la deuxième journée du Tournoi des Six Nations entre l'Écosse et la France en direct dans notre live ci-dessus. Prochain rendez-vous pour les Bleus : la réception de l'Italie, le dimanche 25 février (16h), à Lille, à suivre en live commenté sur TF1info.


Idèr NABILI

Tout
TF1 Info