Ryder Cup : l'Europe s'impose en France

REVIVEZ - Ryder Cup 2018 : portée par les "Moliwood", l'Europe creuse l'écart (10-6) avant les simples de dimanche

Yohan ROBLIN
Publié le 29 septembre 2018 à 18h01, mis à jour le 29 septembre 2018 à 19h34

Source : Sujet JT LCI

LE FILM DU JOUR - Au lendemain de sa folle journée sur le Golf national, l'Europe, grâce notamment à la paire Molinari-Fleetwood, a confirmé son avance sur les États-Unis (10-6). Les Européens ont survolé la session du matin, les USA ont limité la casse l'après-midi. Avant les simples de dimanche, l'équipe de Thomas Bjørn se donne le droit de rêver.

L'Europe a le vent en poupe. Sur un nuage après sa démonstration samedi après-midi, avec quatre victoires en quatre "foursomes", une première depuis 1989 au Belfry, en Angleterre, l'équipe de Thomas Bjørn a accentué son avance sur les États-Unis en dominant la dernière session de "quatre balles" (3-1). Les Européens ont par la suite partagé les points avec les Américains de Jim Furyk (2-2) en "foursomes". Avant les simples de dimanche, les voilà solides leaders (10-6). Pour soulever la 42e Ryder Cup de l'histoire, la première disputée sur le sol français, les Bleus devront gagner au minimum 4,5 points en douze matches. 

Seule équipe européenne à avoir ramené un point vendredi matin, puis un autre l'après-midi, la doublette Francesco Molinari/Tommy Fleetwood a confirmé qu'il fallait compter sur elle ce week-end. "Molliwood", le surnom du duo, a offert deux nouvelles parties aux Européens en s'imposant à chaque fois au trou n°16, à chaque fois contre l'Américain Tiger Woods, victime préférée de l'Italien. C'est la première paire de l'histoire à réaliser ce sans-faute.

LE COUP DU JOUR

Lors du "fourballs" matinal, qui l'opposait à la paire Reed-Woods, Francesco Molinari a manqué de peu le trou-en-un sur un coup de fer tapé sur le par 3 du trou n°11 de Saint-Quentin. Il s'en est fallu de peu pour que la bête noire du "Tigre" devienne le septième joueur de l'histoire à réussir cet exploit en Ryder Cup. Le premier depuis Scott Verplank, en 2006, au K Club en Irlande. 

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

L'IMAGE DU JOUR

Depuis vendredi, il traîne sa mine des mauvais jours. Attraction annoncée sur le Golf national, Tiger Woods n'est pas dans son élément. Malgré quelques fulgurances, dont lui seul a le secret, l'homme aux 14 Majeurs a vu ses trois parties tourner au cauchemar. L'Américain, associé à un autre flop Patrick Reed puis au rookie Bryson DeChambeau, est apparu plusieurs fois prostré, la tête dans les mains, clairement abattu par son niveau de performance. Il ne lui reste plus qu'un simple pour faire en sorte que son expérience dans les Yvelines ne finisse pas en fiasco. 

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

LE PROGRAMME DE DIMANCHE

Fini les "fourballs" et les "foursomes". Ce dimanche, dès 12h05, place aux matches en simple. En tout, douze points vont être mis en jeu. Avant cette ultime journée, les Américains auront sûrement en tête leur exploit de 1999. Dans le Massachusetts, les golfeurs de l'Oncle Sam - eux aussi menés 10-6 - avaient réussi un extraordinaire retour lors des simples (8 ½ à 3 ½) pour remporter la Ryder Cup. Clin d'œil à l'histoire, c'est aussi la seule fois où le "Tigre" l'a gagnée. 

AU REVOIR


Merci à toutes et à tous d'avoir suivi cette deuxième journée de Ryder Cup en notre compagnie. Rendez-vous dimanche dès 12h05 pour les douze simples. Bonne fin d'après-midi à vous. À très vite sur LCI.

UN DUO POUR SAUVER LES USA ?


Comme lors de la session matinale, Spieth et Thomas apportent un point aux États-Unis. Ceux sont eux les hommes en forme côté US.

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

POINT SUR LE SCORE


Johnson/Koepka (États-Unis) - Rose/Stenson (Europe) : 2&1 Europe


Watson/Simpson (États-Unis) - Garcia/Noren (Europe) : 3&2 USA


Woods/BDC (États-Unis) - Molinari/Fleetwood (Europe) : 5&4 Europe


Spieth/Thomas (États-Unis) - Poulter/McIlroy (Europe) : 4&3 USA

UN NOUVEAU POINT POUR LES ÉTATS-UNIS


Jordan Spieth rentre son putt d'un mètre pour clore la partie opposant les Américains à Poulter et McIlroy (4&3). Avant les 12 simples de dimanche, les Européens mènent 10-6. Un net avantage à confirmer. 

SPIETH ET THOMAS DORMIS


Avec quatre up à quatre trous de la fin, Spieth et Thomas ne peuvent plus perdre le match. Mais ils doivent encore assurer le point.

LES USA DISENT "MERCI" À SIMPSON 


Le putt de Webb Simpson qui libère le Team USA.

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

REÇU 4 SUR 4 !


La paire "Moliwood" est la première équipe 4-0 dans cette Ryder.

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

POINT SUR LE SCORE


Johnson/Koepka (États-Unis) - Rose/Stenson (Europe) : 2&1 Europe


Watson/Simpson (États-Unis) - Garcia/Noren (Europe) : 3&2 USA


Woods/BDC (États-Unis) - Molinari/Fleetwood (Europe) : 5&4 Europe


Spieth/Thomas (États-Unis) - Poulter/McIlroy (Europe) : 4 up USA

NOUVEAU POINT POUR LES ÉTATS-UNIS


Webb Simpson conclut le "foursome" avec un putt de cinq mètres. Les Américains remportent leur cinquième point sur le Golf national en venant à bout du duo Garcia-Noren (3&2).

LE PLEIN DE CONFIANCE


Un putt de trois mètres qui ne fait pas peur à Henrik Stenson.

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

NOUVEAU POINT POUR L'EUROPE


Quatrième match et quatrième victoire pour la doublette Fleetwood-Molinari. BDC rate le birdie malgré le chip en contrebas de Woods au mât. Francesco Molinari termine le match pour l'Europe (5&4).

NOUVEAU POINT POUR L'EUROPE


Bien aidé par Rose, Henrik Stenson fait le job en rentrant un putt décisif pour la victoire. Ils remportent le neuvième match (2&1) en deux jours pour l'équipe européenne.

POINT EN VUE POUR LES USA ?


Ça commence à sentir bon pour les Américains. 4 up d'avance alors qu'il ne reste plus que cinq trous à jouer. 

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

POINT SUR LE SCORE


Johnson/Koepka (États-Unis) - Rose/Stenson (Europe) : 1 up Europe


Watson/Simpson (États-Unis) - Garcia/Noren (Europe) : 4 up USA


Woods/BDC (États-Unis) - Molinari/Fleetwood (Europe) : 4 up Europe


Spieth/Thomas (États-Unis) - Poulter/McIlroy (Europe) : 4 up USA

LE NATIONAL FAIT SON SHOW


C'est noir de monde autour des greens de l'Albatros.

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

STENSON TIENT LA DISTANCE 


L'Europe reste 1 up au départ du 17. Henrik Stenson est solide sur le putt pour le par. Il partage le trou avec les Américains dans le match 1.

WATSON ET SIMPSON DORMIS


Les Américains ne peuvent plus perdre. Il reste quatre trous à jouer et ils sont 4 up. La paire européenne peut encore espérer le partage.

WOODS SUR UN PIED


Joli attaque du drapeau de la part du "Tigre" en déséquilibre. DeChambeau rate le trou pour birdie, il compense avec le par. Les Européens partagent le trou pour conserver leur 4 up.

LES USA ENCORE DANS LE COUP


Putt donné pour Johnson-Koepka. Les USA reviennent à 1 down.

RÉUNION À CÔTÉ DU MÂT


Deux jolis coups de golf de Brooks Koepka et d'Henrik Stenson au 15. Américains et Européens se positionnent tout près du drapeau.

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

SO BRITISH


On n'a plus d'adjectifs pour qualifier Tommy Fleetwood. 

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

WOODS À NOUVEAU 4 DOWN


Tommy Fleetwood calme Tiger Woods, qui avait initié un retour après deux trous gagnés. L'Anglais, avec un long putt au 12, redonne trois trous d'avance à l'Europe dans ce troisième "foursome" du jour.

POUR L'AMOUR DU GOLF 


La Ryder Cup a pour particularité de n'attribuer aucune gratification aux participants. Ce n'est donc pas sur le parcours de Saint-Quentin-en-Yvelines, où ils swinguent et puttent, qu'ils gagneront d'argent.

LE MATCH 4 EN FAVEUR DES USA


Nouveaux putt pour birdie et trou gagné pour la paire Spieth-Thomas. Après un putt trop court de McIlroy, JT s'affirme face à la boîte. Les Américains accentuent leur avance (3 up).

POINT SUR LE SCORE


Johnson/Koepka (États-Unis) - Rose/Stenson (Europe) : 2 up Europe


Watson/Simpson (États-Unis) - Garcia/Noren (Europe) : 3 up USA


Woods/BDC (États-Unis) - Molinari/Fleetwood (Europe) : 3 up Europe


Spieth/Thomas (États-Unis) - Poulter/McIlroy (Europe) : 3 up USA

BDC RÉVEILLE TIGER


Bryson DeChambeau pousse le "Tigre" à sept trous de la fin. 

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

ENCORE UN PUTT GAGNANT POUR WOODS


Après la mise en jeu de DeChambeau au pied du mât, Tiger Woods se retrouve en position de birdie. L'Américain ramène son équipe à 3 down. C'est le deuxième trou d'affilée remporté par la paire US.

L'EUROPE REPREND LE LARGE


Attaque de green d'Henrik Stenson au trou n°13 et birdie de Rose. Les USA ne font pas mieux qu'un par. L'Europe passe 2 up devant.

DU BAUME AU CŒUR


Tiger Woods remet le moteur. L'Américain réussit un putt pour birdie. Il  permet aux USA de stopper l'hémorragie et de revenir à 4 down. 

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

GARCIA NE LÂCHE RIEN 


Sur le match 2, Sergio Garcia sauve les meubles et partage le trou 11. L'Espagnol assure avec un putt solide pour par. 3 down Europe.

LA MAIN TREMBLANTE DE JT


Dans le dernier "foursome", Jordan Spieth met son coéquipier sur orbite sur un chip en contrebas. JT ne parvient pas à concrétiser. Les Américains restent à 2 up dans cette partie. 

LE SURSAUT DE JOHNSON ET KOEPKA


Premier birdie depuis le 3 pour Johnson et Koepka. Le duo Rose-Stenson concède un nouveau bogey. 1 down USA.

REÇU 4 SUR 4 ?


Tommy Fleetwood est en passe de devenir le premier rookie à remporter ses quatre premiers matches de Ryder Cup depuis 1979.

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

WOODS 5 DOWN


Nouveau putt raté de Tiger Woods. Pour la deuxième fois, l'homme aux 14 Majeurs offre le trou aux Européens. Tommy Fleetwood envoie la balle plein milieu. 5 up pour les Bleus dans le match 3.

ROULEAU-COMPRESSEUR


Au trou 4, Spieth et Thomas étaient 2 down...

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

LES USA PASSENT LA VITESSE SUPÉRIEURE


Nouveau trou gagné par la paire Spieth-Thomas face à Ian Poulter et Rory McIlroy. Les Américains déroulent avec un quatrième trou remporté sur les cinq derniers joués. 2 up pour les USA.

PUTT MANQUÉ POUR NOREN


Alex Noren rate un nouveau putt de trois mètres. La réussite fuit les Européens. Watson et Simpson finissent avec 4 up le 9.

POINT SUR LE SCORE


Johnson/Koepka (États-Unis) - Rose/Stenson (Europe) : 2 up Europe


Watson/Simpson (États-Unis) - Garcia/Noren (Europe) : 4 up USA


Woods/BDC (États-Unis) - Molinari/Fleetwood (Europe) : 4 up Europe


Spieth/Thomas (États-Unis) - Poulter/McIlroy (Europe) : 1 up USA

WOODS 4 DOWN


La paire "Moliwood" assomme Woods et DeChambeau. Le "Tigre" mange la feuille avec un putt raté pour partager le 8. Tommy Fleetwood en profite et donne 4 up d'avance à l'équipe européenne. 

MICKELSON AU PRACTICE


Décevant vendredi après-midi en "foursome", Phil Mickelson n'a pas été reconduit aujourd'hui. On va le revoir demain sur les greens.

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

LE PARTAGE EST DE MISE


Trou partagé sur 7 entre les pairs Poulter-McIlroy et Spieth-Thomas. Les États-Unis sont toujours 1 up dans ce dernier match. 

UN NOUVEAU BREAK POUR L'EUROPE


L'Europe fait le break dans le premier "foursome" de l'après-midi. Justin Rose rentre son putt d'un mètre. Les Bleus passent à 2 up.

QUATRE TROUS DE SUITE


Super putt pour birdie de Webb Simpson sur le 9. Les Américains valident un quatrième trou de suite dans cette partie. Ils continuent de mettre du rouge au tableau. 4 up pour les USA dans le match 2.

DE 2 DOWN À 1 UP


La doublette Spieth-Thomas remporte son troisième trou consécutif. Ils profitent du coup de moins bien de Poulter et McIlroy.

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

POINT SUR LE SCORE


Johnson/Koepka (États-Unis) - Rose/Stenson (Europe) : 1 up Europe


Watson/Simpson (États-Unis) - Garcia/Noren (Europe) : 3 up USA


Woods/BDC (États-Unis) - Molinari/Fleetwood (Europe) : 3 up Europe


Spieth/Thomas (États-Unis) - Poulter/McIlroy (Europe) : 1 up USA

3 UP POUR WATSON-SIMPSON


Ça se confirme pour les USA dans le match 2. Malgré une balle dans le rough, Simpson arrive à trouver le green au 7. Garcia ne trouve pas le trou. Les Américains sont 3 up dans cette partie.

DJ ASSURE L'ESSENTIEL


Trou partagé au 9 entre Européens et Américains. Dustin Johnson se débrouille pour ne pas perdre le point. Les USA sont 1 down.

RIEN NE VA PLUS POUR WOODS


Le duo Woods-DeChambeau est en train de craquer. Francesco Molinari et Tommy Fleetwood déroulent leur golf. Le rookie BDC est trop imprécis. L'Europe mène désormais 3 up dans ce match 3.

UN PUTT POUR LE SQUARE


Le sang-froid de JT pour remettre les pendules à l'heure. 

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

RÉACTION DU TEAM USA


Thomas réussit le birdie au 5. Ian Poulter est dans l'incapacité de partager le trou. Les Américains égalisent dans le match 4. 


Yohan ROBLIN