REVIVEZ L'ÉTAPE - Tour de France - 18e étape : Warren Barguil héroïque à l'Izoard, Bardet nouveau dauphin de Froome

Yohan ROBLIN
Publié le 20 juillet 2017 à 16h26
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Sujet JT LCI

REVIVEZ L'ÉTAPE - Maillot à pois sur le dos, Warren Barguil (Sunweb) s'est imposé au sommet du Col de l'Izoard, jeudi lors de la 18e étape du Tour de France. Il s'est offert sa deuxième victoire sur la Grande Boucle 2017. Christopher Froome (Sky) n'a pas été inquiété par ses rivaux et demeure plus que jamais le patron de la Grande Boucle. Romain Bardet (AG2R-La Mondiale), troisième de l'étape, devient son nouveau dauphin au détriment de Rigoberto Uran (Cannondale).

La consécration pour Warren Barguil. Le Breton de la Sunweb a offert à la France un nouveau succès sur le Tour de France, le cinquième depuis le début de la Grande Boucle. Autant que sur l'ensemble de l'édition 2012, donc. Assuré de remporter le classement de la montagne, alors que la 18e étape entre Briançon et le Col de l'Izoard était encore en cours (il devra néanmoins rallier Paris dimanche pour succéder à Thomas Voeckler, dernier Français vainqueur du maillot de meilleur grimpeur en 2012), le Français a faussé compagnie aux favoris et s'est envolé dans les derniers kilomètres de l'Izoard pour signer un succès de prestige au sommet.

Resté au contact du groupe maillot jaune, jusqu'à 6 kilomètres de l'arrivée, "Wawa" a profité du ticket de sortie qui lui était offert pour s'échapper. Accompagné un temps d'Alberto Contador (Trek-Segafredo), avant de lâcher "El Pistolero", le grimpeur-puncheur a rattrapé Atapuma, alors seul en tête. Barguil l'a épuisé dans le dernier kilomètre pour faire le trou pour de bon. Sur la ligne, il a même repoussé Bardet et Froome à 20 secondes.

Lire aussi

Le sacre de Froome (presque) officiel

Au classement général, le feu d'artifice promis au départ de cette 18e étape a fait pschiiit. Bien secondé par son super-lieutenant Mikel Landa, le maillot jaune Christopher Froome (Sky) a réussi à résister aux attaques répétées de Romain Bardet (AG2R-La Mondiale). Le Français, vainqueur à Peyragudes lors de la 12e étape, a remis ça à 500 mètres de la ligne. Trop tard pour secouer Froome, qui se dirige vers un nouveau sacre après 2013, 2015 et 2016, mais assez pour faire sauter Rigoberto Uran (Cannondale-Drapac). Troisième de l'étape, l'enfant de Brioude subtilise au Colombien la deuxième place au classement principal. À trois jours de l'arrivée sur les Champs-Élysées, Bardet se paie même le luxe de repousser Uran à 6 secondes, grâce aux bonifications au sommet de l'Izoard. À lui de tout faire pour le tenir à distance jusqu'à Paris.

KM 0


Au micro de France Télévisions, Chris Froome a expliqué s'être concentré sur la défense de son maillot jaune.

KM 0


Romain Bardet (AG2R-La Mondiale) s'est confié à France Télévisions.

KM 0


La consécration de Warren Barguil au micro de France Télévisions.

CLASSEMENT GÉNÉRAL

KM 0


Revivez la victoire d'étape de Warren Barguil (Sunweb).

CLASSEMENT DE L'ÉTAPE

KM 0


Romain Bardet (AG2R-La Mondiale) chipe la deuxième place du général à Rigoberto Uran (Cannondale). Il compte désormais 6" d'avance sur le 3e. Fabio Aru (Astana) est repoussé à 1'55".

KM 0


Romain Bardet (AG2R-La Mondiale) finit troisième avec 2" d'avance sur Rigoberto Uran (Cannondale). Il récupère aussi 4" de bonifications.

KM 0


La joie de Warren Barguil (Sunweb) à l'arrivée au sommet de l'Izoard.

KM 0


Chris Froome, Romain Bardet et Rigoberto Uran finissent ensemble.

KM 0


Victoire d'étape pour Warren Barguil (Sunweb) !!! Le maillot à pois remporte la 18e étape. Coup double dans cette journée.

KM 0,3 


ATTAQUE ! Attaque de Romain Bardet (AG2R-La Mondiale) !

KM 0,4


Warren Barguil (Sunweb) est à 500 mètres de la ligne !

KM 0,7


Rien ne bouge du côté des favoris. 

KM 1


C'est terminé pour Darwin Atapuma (Team UAE). Le Colombien est en difficulté et laisse le maillot à pois se dirger vers la victoire d'étape.

KM 1


C'est la FLAMME ROUGE !!!

KM 1,3


Mikel Landa (Sky) a attendu son leader. On se retrouve avec un statut-quo : Chris Froome, Romain Bardet et Rigoberto Uran sont encore là !

KM 1,5


Warren Barguil (Sunweb) revient en force sur Darwin Atapuma (Team UAE). Le Français lui passe même devant. Va-t-il aller jouer la gagne ?

KM 2,1


ATTAQUE ! Attaque de Chris Froome (Sky) !!! Le Britannique fait le trou sur Romain Bardet (AG2R) et Rigoberto Uran (Cannondale).

KM 2,5


ATTAQUE ! Attaque de Romain Bardet (AG2R-La Mondiale) ! Chris Froome (Sky) et Rigoberto Uran (Cannondale) le suivent de près.

KM 2,6


Et si Mikel Landa allait chercher un podium au sommet de l'Izoard ?

KM 2,9


Mikel Landa (Sky) fond sur Warren Bargul (Sunweb). Il est au-dessus !

KM 3,2


Chris Froome (Sky) a laissé Mikel Landa partir et se retrouve seul au milieu de Rigoberto Uran, Romain Bardet et Dan Martin. Gare à lui.

KM 3,6


Mikel Landa (Sky) se lève et lâche le groupe maillot jaune. Le super-lieutenant du maillot jaune Chris Froome est bel et bien parti.

KM 4


Alberto Contador (Trek-Segafredo) a essayé mais ça n'a pas marché. "El Pistolero" se fait distancer par le groupe maillot jaune.

KM 4,4


Nairo Quintana (Movistar) et Fabio Aru (Astana) en queue de peloton.

KM 4,7


Revivez l'attaque de Warren Barguil (Sunweb) dans l'Izoard.

KM 5


Il y a de la casse dans cette ascension du Col de l'Izoard.

KM 5,2


Alberto Contador (Trek-Segafredo) n'arrive pas à suivre Warren Barguil (Sunweb). Le maillot à pois se rapproche d'Atapuma.

KM 5,9


Fabio Aru (Astana) ne suit pas le rythme des Sky à l'avant du peloton. Le champion d'Italie est distancé. Il craque encore une fois.

KM 6


ATTAQUE ! Attaque de Warren Barguil (Sunweb) ! Alberto Contador (Trek-Segafredo) part dans sa roue. Quelle fin d'étape !

KM 6,3


ATTAQUE ! Attaque de Darwin Atapuma (Team UAE) ! Il rattrape Alexei Lutsenko (Astana) et tente de prendre la poudre d'escampette.

KM 6,5


Mathias Frank et Alexis Vuillermoz (AG2R) passent leur dernier relai et s'écartent sur le bord de la route. Bardet perd des forces.

KM 6,8


Sergio Henao (Sky), vainqueur de Paris-Nice, se relève. Encore un équipier de moins pour le maillot jaune Chris Froome.

KM 7


L'écart diminue : 2'48" de retard pour le peloton.

KM 7,8 


Darwin Atapuma (Team UAE) s'en va. Le Colombien vise Lutsenko.

KM 8,2


Les Sky tiennent les AG2R à portée de fusil. Ils ne lâchent rien.

KM 9,4


Le peloton ne compte plus que 20 éléments. Les favoris sont là.

KM 10


L'image entre De Gendt et Barguil dans l'ascension de l'Izoard.

KM 10


Image très sympa de Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), distancé, qui félicite Warren Barguil (Sunweb) pour son maillot à pois.

KM 10


La chasse est ouverte pour aller chercher Alexei Lutsenko (Astana).

KM 11


C'est fini pour Cyril Gautier (AG2R-La Mondiale). Le coéquipier de Romain Bardet se relève et va terminer l'étape loin de son leader.

KM 11


ATTAQUE ! Attaque de Darwin Atapuma (Team UAE), suivi par Daniel Navarro (Cofidis) dans les pentes de l'Izoard. Tony Gallopin (Lotto-Soudal) y va aussi.

KM 11


Romain Bardet (AG2R-La Mondiale) va bien attaquer dans l'Izoard. Sa formation est à l'avant dans le peloton. Les Sky veillent.

KM 12


Alexei Lutsenko (Astana) compte 50" d'avance sur les poursuivants, qui ont réussi à faire le jump. Le peloton maillot jaune est à 3'51".

KM 13


Esteban Chaves (Orica-Scott) craque à l'arrière du peloton. 

KM 13


On est dans le mythique Izoard. Voici le profil de l'ascension finale.

KM 14


Nicolas Edet (Cofidis) ne parvient plus à tenir la roue de Lutsenko (Astana). L'équipier d'Aru part seul avant même le pied de l'Izoard. 

KM 15


Le groupe de poursuivants ne parvient pas à s'entendre.

KM 16


À l'instant, la formation Astan ravitaille Nicolas Edet (Cofidis).

KM 17


Nicolas Edet (Cofidis) et Alexei Lutsenko (Astana) tentent leur chance.

KM 20


Cyril Gautier (AG2R-La Mondiale) est rentré dans le rang. Il est positionné aux côtés de Romain Bardet avant le Col de l'Izoard.

KM 22


Romain Hardy (Fortunéo), Alexei Lutsenko (Astana) et Nicolas Edet (Cofidis) précèdent désormais un groupe de sept coureur, à 15".

KM 23


Les AG2R ne faiblissent pas. Ils continuent d'étirer le peloton, avant l'arrivée au pied du Col de l'Izoard dans moins de 10 kilomètres.

KM 25


Composition du groupe de tête : Tony Gallopin (Lotto-Soudal), Daniel Navarro, Nicolas Edet (Cofidis), Darwin Atapuma (Team UAE, Romain Sicard (Direct Énergie), Alexei Lutsenko (Astana), Tsgabu Grmay (BMC), Romain Hardy (Fortunéo).

KM 27


Regroupement à l'avant. Les quatre hommes de tête se font reprendre par le premier groupe de poursuivants. Ils sont huit en tête.

KM 29


Cyril Gautier, présent dans l'échappée, s'est relevé. Il a reçu l'ordre d'attendre son équipe pour aider Romain Bardet dans l'Izoard.

KM 31


Le groupe maillot jaune ne compte plus de 6' de retard. L'accélération des AG2R de Romain Bardet commence à porter ses fruits.

KM 34


Revivez l'attaque des AG2R-La Mondiale dans le Col de Vars.

KM 35


Malgré une excellente descente, Tony Gallopin (Lotto-Soudal) est repris. Ils sont quatre à l'avant : Atapuma, Sicard et Lutsenko.

KM 41


ATTAQUE ! Attaque de Tony Gallopin (Lotto-Soudal) ! Le Français s'envole dans la descente du Col de Vars. Il a 10" d'avance sur le trio Darwin Atapuma, Romain Sicard et Alexei Lutsenko.

KM 42


Le peloton, ou ce qu'il en reste, passe le sommet du Col de Vars avec 6'30" de retard sur la tête de la course.

KM 44


Grosse accélération des AG2R et gros écrémage dans le peloton.

urgent

Urgent

KM 46


Le maillot à pois de Warren Barguil (Sunweb) est assuré. Le Français ne peut plus être rejoint au classement de la montagne. Bravo à lui !

KM 47


Changement de configuration à l'avant du peloton. Les AG2R-La Mondiale de Romain Bardet se positionnent pour prendre le relai.

KM 48


Le maillot vert Michael Matthews (Sunweb) est distancé à son tour.

KM 50


Alexei Lutsenko (Astana) passe en tête au sommet du Col de Vars.

KM 50 


ATTAQUE ! Attaque d'Alexei Lutsenko (Astana)! Il va passer le sommet en tête et basculer en direction du terrible Col de l'Izoard.

KM 51


Christian Knees (Sky) est en difficulté à l'arrière du peloton. Un coéquipier de moins pour le maillot jaune Chris Froome.

KM 51


Moins d'un kilomètre avant le sommet du Col de Vars.

KM 52


ATTAQUE ! Attaque de Romain Sicard (Direct Énergie) ! Il est suivi par Alexei Lutsenko (Astana). Les deux lâchent le groupe de tête.

KM 52


Les coureurs d'Astana relancent. Bakhtiyar Kozhatayev (Astana) cherche à faire bouger les lignes. Mais l'ascension se fait dure.

KM 52


Daniel Navarro (Cofidis) ouvre la route en tête d'échappée. Il imprime un rythme soutenu. Tout le monde se regarde du coin de l'oeil.

KM 53


Plusieurs coureurs distancés en queue de peloton. C'est le cas d'Alexander Kristoff (Katusha) et e John Degenkolb (Trek-Segafredo).

KM 53


Les deux échappés viennent de se faire reprendre par le premier groupe de poursuivants. Ils sont encore 36 coureurs, pointés à 22". 

KM 54


Les Bora se sont retirés. Les Sky de retour à l'avant du peloton.

KM 54


Kristijan Durasek (Team UAE) et Bakhtiyar Kozhatayev (Astana) viennent de sortir du groupe de 25 coureurs. Ils sont désormais deux en tête de la course. Est-ce que ça va tenir suffisamment ?

KM 55


Le peloton est en train de disloquer par l'arrière. 

KM 56


Composition du groupe de tête : Jan Bakelants, Cyril Gautier (AG2R-La Mondiale), Nicolas Roche (BMC), Andriy Grivko, Bakhtiyar Kozhatayev, Michael Valgren (Astana), Darwin Atapuma, Kristijan Durasek, Marco Marcato, Ben Swift (Team UAE), Rudy Molard (FDJ), Daryl Impey, Serge Pauwels, Jacobus Venter (Dimension Data), Zdenek Stybar (Quick Step), Maurits Lammertink (Katusha), Tiesj Benoot, Jürgen Roelandts (Lotto-Soudal), Nicolas Edet, DanielNavarro (Cofidis), Thomas Voeckler, Sylvain Chavanel (Direct Energie), Simon Clarke, Andrew Talansky (Cannondale) et Marco Minnaard (Wanty-groupe Gobert). En tout, ils sont 25 dans ce groupe.

KM 57


Le groupe de tête - composé désormais de 25 coureurs - compte 1'05" d'avance sur les poursuivants et 7'01" sur le peloton.

KM 59


Nous y voilà, le Col de Vars ! Le début d'explication est attendu.

KM 59


Le groupe de 25 coureurs comptent 47" d'avance sur les poursuivants. L'écart devient intéressant aux abords du Col de Vars.

KM 60


Voici le profil du Col de Vars (9,3 km à 7,5%).

KM 62


Les Bora prennent les commandes du peloton. Les Sky laissent faire.

KM 64


L'échappée a explosé suite à une accélération. Le groupe de 54 n'est plus. Ils ne sont plus que 25 coureurs à l'avant de la course.

KM 67


Le Col de Vars a été emprunté pour la première fois en 1922. Ce sera le 34e fois aujourd'hui. La dernière visite du Tour remonte à 17 ans.

KM 70


Les hommes de tête peinent à faire le trou avec les poursuivants.

KM 73


L'écart diminue entre le groupe de tête et le peloton : 7'26".

KM 75


Un groupe de coureurs tentent de fausser compagnie à l'échappée.

KM 78


Dans quelques kilomètres, on va arriver au pied du du Col de Vars. 

KM 80


Le peloton laisse encore filer : 8'15" au dernier pointage.

KM 83


Les 54 échappés se relaient en tête. Bonne entente à l'avant.

KM 85


C'est l'heure du passage au ravitaillement pour les hommes de tête.

KM 86


Sonny Colbrelli (Bahrain) passe en tête au sprint intermédiaire des Thuiles, suivi par De Gendt (Lotto-Soudal). il empoche 20 points.

KM 87


Les Sky ralentissent le peloton. On pourrait bientôt avoir 10' d'écart avec le groupe de tête. Le vainqueur d'étape est sans doute là.

KM 89


L'écart entre le peloton et l'échappée passe au-dessus des 8'.

KM 91


Rapprochement en tête de course. Les sept échappés viennent de se faire reprendre par le groupe de 47. Ils sont de nouveau 54.

KM 92


Au micro de France Télévisions, le directeur sportif de la Sky Nicolas Portal a indiqué que la formation britannique ne jouera pas la victoire.

KM 94


Les poursuivants comptent 35" de retard sur la tête de course.

KM 97


L'écart de 7'07" avec le peloton commence à être conséquent. S'il venait encore à grossir dans les prochains kilomètres, les hommes de tête pourraient espèrer s'imposer au sommet du Col de l'Izoard.

KM 99


Tombé dans le peloton, Markel Irizar (Trek-Segafredo) est actuellement près de la voiture médicale pour se faire soigner.

KM 100


À 100 bornes de l'arrivée, l'écart grimpe à près de 7'.

KM 101


Les sept coureurs à l'avant ne se relèvent pas. Ils filent dans la vallée.

KM 104


Le peloton maillot jaune laisse la tête de la course à 6'30".

KM 105


Romain Bardet (AG2R-La Mondiale), le moins bien placé ?

KM 107


Derrière, on retrouve un groupe de 47 poursuivants. Les coureurs en chasse-patate sont pointés à 33" de la tête de la course.

KM 109


Ils sont sept à l'avant : Serge Pauwels (Dimension Data), Sylvain Chavanel, Angelo Tulik (Direct Énergie), Gianluca Brambilla (Quick Step-Floors), Florian Vachon (Fortunéo), Ben Swift (Team UAE), Simon Clarke (Cannondale). Un groupe qui semble en avoir sous la pédale.

KM 111


La descente scinde l'échappée en petits groupes. Il risque de leur être difficile désormais de tous rentrer pour reformer le groupe de 54.

KM 114


Le peloton, emmené par les Sky, a basculé et fait actuellement la descente. Les Cannondale et les AG2R sucent la roue de Froome.

KM 116


L'ascension de la Côte des Demoiselles Coiffées a relancé l'allure des 54 hommes de tête. L'écart grimpe au-dessus des 6'.

KM 119


Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) bascule en tête au sommet de la Côte des Demoiselles Coiffées. Le Belge prend deux points, Edet un.

KM 119


Nicolas Edet (Cofidis) rentre sur le duo De Gendt-Calmejane.

KM 120


À chacun sa façon de suivre le Tour de France !

KM 120


Lilian Calmejane (Direct Énergie) sort du groupe d'échappés. Thomas De Gendt (Lotto-Soulda) l'accompagne. Le duo a 20" d'avance.

KM 122


On s'approche tout doucement de la Côte des Demoiselles Coiffées (3,9 km à 5,2%). Une difficulté où pourrait se former des cassures.

KM 123


Warren Barguil (Sunweb) n'a besoin "que" de 9 points pour l'assurer.

KM 126


Les 54 coureurs de tête ont parcouru 46,1 km lors de la première heure de course. Un rythme soutenu, qui devrait baisser à l'approche des difficultés.

KM 128


Avec trois Astana (Grivko, Kozhatayev et Lutsenko) à l'avant, il semblerait que la tactique de Fabio Aru soit simple : attaquer dès le Col de Vars.

KM 131


Composition du groupe de tête : Brice Feillu (Fortunéo), Serge Pauwels (Dimension Data), Carlos Bertancur (Movistar), Tiesj Benoot (Lotto-Soudal), Guillaume Martin (Wanty-groupe Gobert), Bauke Mollema (Trek-Segafredo), Tony Gallopin (Lotto-Soudal), Jan Bakelants (AG2R), Sylvain Chavanel (Direct Energie), Dani Navarro (Cofidis), Romain Hardy (Fortunéo), Lilian Calmejane (Direct Energie), Amael Moinard (BMC), Robert Kiserlovski (Katusha), Nicolas Roche (BMC), Diego Ulissi (Team UAE), Rudy Molard (FDJ), Marco Minnaard (Wanty-groupe Gobert), Darwin Atapuma (Team UAE), Cyril Gautier (AG2R), Kristijan Durasek (Team UAE), Andrew Talansky (Cannondale), Pierre Rolland (Cannondale), Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), Michael Valgren (Astana), Simon Gueschke (Sunweb), Eduardo Sepulveda (Fortunéo), Tiago Machado (Katusha), Romain Sicard (Direct Energie), Nicolas Edet (Cofidis), Tsgabu Grmay (Bahrain), Mauritz Lammertink (Katusha), Alexey Lutsenko (Astana), Angelo Tulik (Direct Energie), Simon Clarke (Cannondale), Alessandro De Marchi (BMC), Ben Swift (Team UAE), Jesus Herrada (Movistar), Marco Marcato (Team UAE), Nils Politt (Katusha), Thomas Voeckler (Direct Energie), Elie Gesbert (Fortunéo), Florian Vachon (Fortunéo), Zdenek Stybar (Quick Step-Floors), Bakhtiyar Kozhatayev (Astana), Andriy Grivko (Astana), Sonny Colbrelli (Bahrain), Dion Smith (Wanty-groupe Gobert), Jurgen Roelandts (Lotto-Soudal), Jaco Venter (Dimension Data) et Dimitri Claeys (Cofidis), Darryl Impey (Orica-Scott), Gianluca Brambilla (Quick Step-Floors) et Stephen Cummings (Dimension Data).

KM 133


Les Fortunéo prennent les commandes du groupe d'échappés. L'écart est stabilisé à 4'42". Trop peu pour aller jouer la victoire d'étape.

KM 135


Ce jeudi, sur la 18e étape, on célèbre la fête nationale colombienne. Le jour où Rigoberto Uran (Cannondale) pourrait décider de se montrer.

KM 137


Les AG2R-La Mondiale, Jan Bakelants et Cyril Gautier, se sont replacés à l'avant du peloton, juste derrière les Cannondale et les Astana. 

KM 139


Rigoberto Uran (Cannondale) est tout souriant dans le peloton. L'image du Colombien contraste avec celle de Chris Froome (Sky). Le Britannique, lui, ne lâche pas son guidon des yeux

KM 140


Une question légitime qui mérite d'être posée.

Sports
Tour de France : Romain Bardet peut-il gagner ?

Tour de France : Romain Bardet peut-il gagner ?

KM 142


Les Sky de Froome emmènent le peloton. On retrouve ensuite les Cannondale d'Uran et les Astana d'Aru. Romain Bardet et les AG2R-La Mondiale sont pour l'instant à l'arrière du groupe maillot jaune.

KM 144


L'écart entre les échappés et le peloton est maintenant de 4'21".

KM 148


Thomas Voeckler (Direct Énergie) appuie sur la pédale dans le groupe de 54 coureurs. Celui qui dispute son dernier Tour veut creuser l'écart.

KM 148


Fait rassurant pour Warren Barguil (Sunweb). Primoz Roglic (LottoNL-Jumbo), son adversaire pour les pois, n'est pas dans l'échappée.

KM 149


Le maillot à pois Warren Barguil (Sunweb) vient de se placer à l'avant du peloton, qui compte 3'50" de retard sur la tête de la course.

KM 150


Darryl Impey (Orica-Scott), Gianluca Brambilla (Quick Step-Floors) et Stephen Cummings (Dimension Data) entrent dans le groupe de tête.

KM 153


Composition du groupe de tête : Brice Feillu (Fortunéo), Serge Pauwels (Dimension Data), Carlos Bertancur (Movistar), Tiesj Benoot (Lotto-Soudal), Guillaume Martin (Wanty-groupe Gobert), Bauke Mollema (Trek-Segafredo), Tony Gallopin (Lotto-Soudal), Jan Bakelants (AG2R), Sylvain Chavanel (Direct Energie), Dani Navarro (Cofidis), Romain Hardy (Fortunéo), Lilian Calmejane (Direct Energie), Amael Moinard (BMC), Robert Kiserlovski (Katusha), Nicolas Roche (BMC), Diego Ulissi (Team UAE), Rudy Molard (FDJ), Marco Minnaard (Wanty-groupe Gobert), Darwin Atapuma (Team UAE), Cyril Gautier (AG2R), Kristijan Durasek (Team UAE), Andrew Talansky (Cannondale), Pierre Rolland (Cannondale), Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), Michael Valgren (Astana), Simon Gueschke (Sunweb), Eduardo Sepulveda (Fortunéo), Tiago Machado (Katusha), Romain Sicard (Direct Energie), Nicolas Edet (Cofidis), Tsgabu Grmay (Bahrain), Mauritz Lammertink (Katusha), Alexey Lutsenko (Astana), Angelo Tulik (Direct Energie), Simon Clarke (Cannondale), Alessandro De Marchi (BMC), Ben Swift (Team UAE), Jesus Herrada (Movistar), Marco Marcato (Team UAE), Nils Politt (Katusha), Thomas Voeckler (Direct Energie), Elie Gesbert (Fortunéo), Florian Vachon (Fortunéo), Zdenek Stybar (Quick Step-Floors), Bakhtiyar Kozhatayev (Astana), Andriy Grivko (Astana), Sonny Colbrelli (Bahrain), Dion Smith (Wanty-groupe Gobert), Jurgen Roelandts (Lotto-Soudal), Jaco Venter (Dimension Data) et Dimitri Claeys (Cofidis).

KM 155


L'écart augmente au fil des kilomètres : 2'48" au dernier pointage.

KM 157


Les deux Bora viennent de se relever. Le peloton les avale.

KM 158


Derrière le groupe de 51 poursuivants, Emanuel Buchmann et Marcus Burghardt (Bora-hansgrohe) sont en chasse-patate.

KM 160


Au général, le mieux placé dans l'échappée est Brice Feillu (Fortunéo). Il est pointé à 33'32" du maillot jaune, Chris Froome.

KM 161


L'écart grimpe entre les échappés et le peloton : 1'17".

KM 163


À l'avant du peloton, l'équipe Sky valide le ticket de sortie du groupe de tête. On a désormais une échappée de 51 coureurs.

KM 165


Regroupement en tête de course. Les quatre échappés se laissent reprendre par le groupe de 48 poursuivants. 

KM 166


Les quatre échappés comptent 51" d'avance sur le peloton. 

KM 167


Les Sky mènent la poursuite derrière le groupe en chasse-patate.

KM 168


Les coureurs de la Bora font le maximum pour aller chercher les échappés. Ils accélèrent le rythme dans le groupe des poursuivants.

KM 169


Revivez le départ de la 18e étape du Tour de France 2017.

KM 170


Quatre coureurs à l'avant : Alessandro De Marchi (BMC), Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), Lilian Calmejane (Direct Énergie) et Elie Gesbet (Fortunéo). On retrouve derrière un groupe de 48 poursuivants.

KM 172


Déjà parti dans l'échappée mercredi, Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) est encore aux avants-postes ce jeudi. Il est très en vue.

KM 174


Petite cassure avec Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) qui insiste malgré un vent de face. Lilian Calmejane (Direct Énergie) est avec lui.

KM 175


Thomas Voeckler (Direct Énergie) relance. Une dizaine de coureurs lui sucent la roue. Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) se place devant.

KM 177


Thomas Voeckler (Direct Énergie) et Lars Bak (Lotto-Soudal) tentent de sortir à l'avant. Ils essaient de creuser l'écart. Le peloton s'étire.

KM 179


ATTAQUE ! Première attaque de Lilian Calmejane (Direct Énergie) ! Pierre Rolland (Cannondale) se glisse dans sa roue. Sans effet.

DÉPART RÉEL


Il est 12h55. Le départ réel vient d'être donné par Christian Prudhomme. 169 coureurs au départ. Aucun non-partant.

HORS COURSE


Annemiek Van Vleuten (Orica-AIS) a remporté ce jeudi la première des deux étapes de La Course by Le Tour entre Briançon et le Col d'Izoard. Elle compte plus de 40" d'avance sur sa première poursuivante.

DÉPART FICTIF


Le départ fictif vient d'être donné.

HORS COURSE


Le Col de l'Izoard, un des monuments du cyclisme français.

ON REFAIT L'ÉTAPE


Mercredi, le maillot vert Marcel Kittel (Quick Step-Floors) a abandonné. Son dauphin Michael Matthews (Sunweb)a récupéré le Graal. L'Australien est quasiment assuré de ramener le maillot à Paris.

ON REFAIT L'ÉTAPE


Warren Barguil (Sunweb) n'a besoin plus "que" 9 points pour assurer son maillot à pois. Il pourrait l'assurer dès aujourd'hui, dans l'Izoard.

ON REFAIT L'ÉTAPE


Présent à l'arrivée de la 17e étape du Tour de France à Serre-Chevalier, le président de la République a tenu a encourager Romain Bardet, troisième au général et encore en course pour la victoire finale. Et les propos qu'il a tenus ne sont pas sans rappeler d'autres, prononcés pendant sa campagne. La preuve en images.

ON REFAIT L'ÉTAPE


Au général, Chris Froome (Sky) conserve son maillot jaune de leader. Il précède désormais Rigoberto Uran (Cannondale) et Romain Bardet (AG2R), qui ont délogé Fabio Aru (Astana) du podium. Le maillot à pois Warren Barguil (Sunweb) a intégré le Top 10.

ON REFAIT L'ÉTAPE


Mercredi, le Tour a accouché d'une surprise avec la victoire en solitaire de Primoz Roglic (LottoNL-Jumbo). Le Slovène, parti dans l'échappée, a passé le Télégraphe et le Galibier pour lever les bras à l'arrivée de la 17e étape, à Serre-Chevalier. Les favoris se sont attaqués. Seul Fabio Aru (Astan) a craqué dans le Galibier.

L'oeil de LCI

PROFIL DE L'ÉTAPE


Deux petits jours dans les Alpes et puis s'en va. Ce jeudi 19 juillet, le peloton s'élance de Briançon, direction l'Izoard, pour la dernière arrivée au sommet du Tour de France. Cette ultime étape de montagne sera l'occasion pour les favoris de faire la différence.

ON LANCE L'ÉTAPE


Bonjour à toutes et à tous. Bienvenue sur LCI pour suivre en direct avec nous la 18e étape du Tour, reliant Briançon au Col de l'Izoard, longue de 179,5 kilomètres. Le départ réel sera donné à 12h55.


Yohan ROBLIN

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info