En finale, Cavani règle souvent la mire

Michael Beaupres de Monsales
Publié le 21 mai 2016 à 15h39
En finale, Cavani règle souvent la mire

MATADOR – Alors que les clés de l'attaque parisienne devraient lui être confiées la saison prochaine, Edinson Cavani a l'occasion face à l'OM d'affirmer, une nouvelle fois, son rôle déterminant dans les finales.

Quel sentiment a traversé l'esprit d'Edinson Cavani au moment de l'annonce du départ de Zlatan Ibrahimovic ? Du soulagement ? De la joie ? On miserait sur la première idée. Depuis le début de son aventure parisienne entamée à l'été 2013, l'Uruguayen a régulièrement laissé transparaître son spleen, qui trouve sa source dans son placement sur le côté gauche, contraint de jouer contre-nature face à l'omniprésence d'Ibra.

A LIRE AUSSI >> EN DIRECT – PSG-OM, suivez avec nous la finale de la Coupe de France à partir de 20h45

Mais la donne va changer. L'axe de l'attaque va (enfin) s'ouvrir à lui, même s'il doit encore patienter le temps d'une dernière rencontre et la finale de la Coupe de France contre l'OM. Pour ce Classique face à l'ennemi honni, le Paris Saint-Germain s'avance en grand favori avec un Cavani qui apporte des garanties à ce stade de la compétition.

5 finales, 6 buts

Sous la liquette parisienne, "El Matador" a pris ses aises au Stade de France pour performer en finale. Son bilan parle pour lui : 4 finales disputées pour deux doublés en Coupe de la Ligue (2-1 contre Lyon en 2014, 4-0 face à Bastia en 2015) et l'unique but pour s'imposer aux dépens d'Auxerre en Coupe de France (1-0) l'an dernier. Des bonnes dispositions auxquelles il faut ajouter une autre réalisation en finale de la Coupe d'Italie avec Naples en 2012.

A LIRE AUSSI >> "Cavani aimerait signer à l'Atlético" selon Diego Godin 

Dans les dernières encablures d'une compétition, Cavani est un attaquant redoutable qui enquille les buts. Un avant-centre au capital confiance gonflé à bloc par ses certitudes à ce niveau. Les Marseillais sont prévenus. Cependant, son champ d'action sera une nouvelle fois réduit, laissant pour la dernière fois toute la lumière à Ibrahimovic. Avant d'être au centre des spotlights la saison prochaine.

A LIRE AUSSI >>  OM-PSG : Diarra, Mandanda, Ibra, Sirigu,... le match des dernières  


Michael Beaupres de Monsales

Tout
TF1 Info