EN IMAGES - Tour de France 2023 : Thibaut Pinot fait ses adieux à la Grande Boucle dans une ambiance survoltée

par Marius BOCQUET AFP
Publié le 22 juillet 2023 à 20h25, mis à jour le 22 juillet 2023 à 20h55
EN IMAGES - Tour de France 2023 : Thibaut Pinot fait ses adieux à la Grande Boucle dans une ambiance survoltée

L'avant-dernière étape du Tour de France, ce samedi, a été sublimée par la performance de Thibaut Pinot sur ses terres.
Le Franc-Comtois a fait la course seul en tête à deux kilomètres du sommet du Petit Ballon.
Des milliers de supporters s'y étaient donnés rendez-vous, dans une ambiance de feu.

Thibaut Pinot a sublimé la 20e étape du Tour de France et donné des frissons pour vingt ans à ses supporters, ce samedi 22 juillet. Pour sa dernière Grande Boucle, sur les routes qu'il connaît par cœur, entre Belfort et Le Markstein, le Franc-Comtois a passé la journée à l'avant, s'offrant même le plaisir ultime de passer seul en tête à deux kilomètres du sommet du Petit Ballon, que des milliers de passionnés ont transformé en stade de football à ciel ouvert.

Déchaîné, le grimpeur français y a largué ses compagnons d'échappée, dont Warren Barguil, l'un de ses meilleurs amis dans le peloton, pour faire chavirer "le virage Pinot" où tous ses amis et ses kops de supporters s'étaient donnés rendez-vous. Les fidèles du Franc-Comtois, qui le nomment "l'Idole", ont planté leur tente tard, vendredi soir, dans ce no man's land alsacien à l'air teinté de rouge par les fumigènes.

Thibaut Pinot à deux kilomètres du sommet du Petit Ballon, lors de la 20e étape du Tour de France, samedi 22 juillet.
Thibaut Pinot à deux kilomètres du sommet du Petit Ballon, lors de la 20e étape du Tour de France, samedi 22 juillet. - THOMAS SAMSON / AFP

Mégaphone dans une main, fusée éclairante dans l'autre, son ami de toujours Arthur Vichot, double champion de France (2013 et 2016) et retiré du peloton depuis 2020, y a joué les capos ultra. Dans la foule en furie, les chants à la gloire du troisième du Tour de France 2014 ont fusé, alternant entre les "Chalala lala la, Thibaut Pinot" et les "Olélé, olala, qui ne saute pas n'est pour Thibaut".

undefinedundefinedAFP

"Une page de mon histoire se termine"

"J'ai essayé de trouver ma famille, je savais qu'ils étaient là. J'ai croisé des regards que je connaissais. C'est plus fort que je ne le pensais. C'était une étape incroyable", a raconté Thibaut Pinot après s’être forgé des souvenirs pour la vie, dans ces cols désertés qu'il affronte la plupart du temps seul à l'entraînement.

Toujours d'attaque mais quand même déclinant, le Français a ensuite été rattrapé puis dépassé dans le Platzerwasel, le dernier col de sa carrière sur la Grande Boucle. "Il me manque un peu de jambes pour accrocher le groupe des meilleurs. L'important pour moi était ailleurs aussi. C'était que du bonheur. Une page de mon histoire se termine ce soir", a souligné Thibaut Pinot, qui prendra sa retraite en octobre.

undefinedundefinedAFP

"Son palmarès c'est quelques lignes sur une page de papier. Aujourd'hui il nous a offert autre chose", a déclaré Marc Madiot, son manager de toujours à Groupama-FDJ, en larmes avant même le départ à l'heure du déjeuner à Belfort. 

Même le président Emmanuel Macron a salué la carrière du coureur français, dans un tweet : "Il a été grand", a écrit le chef de l'État.


Marius BOCQUET AFP

Tout
TF1 Info