La Coupe du monde 2022 sur TF1

EN IMAGES - Coupe du monde 2022 : le premier paquebot au GNL va servir d'hôtel flottant au Qatar

Publié le 25 octobre 2022 à 14h07
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Le MSC World Europa, dernier-né des Chantiers de l'Atlantique, va prendre la direction du Qatar, dès mercredi 26 octobre.
Une fois son ancre jetée dans la péninsule arabique, le paquebot propulsé au GNL va servir d'hôtel flottant pendant le Mondial.
Deux navires supplémentaires vont être affrétés par le croisiériste italo-suisse pour loger des supporters durant la compétition.

Il sort tout droit des chantiers de Saint-Nazaire. Le MSC World Europa, premier paquebot construit en France propulsé au gaz naturel liquéfié (GNL), présenté par son constructeur comme "le moins émissif en CO2 par tonneau de jauge (unité de volume utilisée pour chiffrer les capacités intérieures d'un navire, ndlr)" de la flotte mondiale, a été livré, lundi 24 octobre, à l'armateur italo-suisse. Le luxueux bâtiment, pouvant accueillir jusqu'à 6700 passagers, va quitter le port de Loire-Atlantique, mercredi 26 octobre au petit matin, pour rallier le Qatar, où il va servir d'hôtel flottant pour accueillir les supporters durant la Coupe du monde. 

Ce "géant des mers", le plus gros paquebot d'Europe existant avec ses 333 mètres de long et 68 mètres de haut, sera inauguré dans la péninsule arabique, le 13 novembre, soit à une semaine du coup d'envoi du Mondial, le 20 novembre, avec le match d'ouverture Qatar-Équateur.

Le MSC World Europa à quai, avant son départ de Saint-Nazaire.
Le MSC World Europa à quai, avant son départ de Saint-Nazaire. - DAMIEN MEYER / AFP
Le toboggan "The Spiral" à l'intérieur du MSC World Europa.
Le toboggan "The Spiral" à l'intérieur du MSC World Europa. - DAMIEN MEYER / AFP
Une sculpture de La'eeb, la mascotte du Mondial 2022, à bord du MSC World Europa.
Une sculpture de La'eeb, la mascotte du Mondial 2022, à bord du MSC World Europa. - DAMIEN MEYER / AFP

Faute de capacité d'accueil suffisante sur son sol, avec seulement 90.000 chambres d'hôtel disponibles, selon l'Associated Press, pour 1,2 million de visiteurs espérés, le Qatar a déjà tissé une sorte de pont aérien avec des pays voisins. Alors que 160 avions voleront chaque jour durant la compétition, soit un vol toutes les 10 minutes, pour faire face à l'afflux massif des fans, le pays hôte du tournoi se tourne aussi vers la mer. D'où le choix d'affréter le dernier-né des Chantiers de l'Atlantique.

Lire aussi

Les organisateurs "envisageaient de construire des hôtels, mais de toute évidence, ce n'est que pour une saison", a justifié à l'AFP Pierfrancesco Vago, président exécutif de MSC Croisières. "Ils ont donc cherché des navires de croisière pour se substituer aux hôtels, parce que nous pouvons proposer de nombreuses chambres." Et le MSC World Europa ne sera pas le seul paquebot à jeter l'encre au large de l'Émirat. "Nous avons affrété deux navires au Qatar et à la Fifa", a annoncé Patrick Pourbaix, directeur général France chez le croisiériste. "Les deux premières semaines, les bateaux sont complets, à tel point même qu'on a mis en place un troisième bateau, plus petit, qui va venir compléter l'offre." Toujours plus loin dans la démesure.


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info