CELEBRATION – Tout juste auréolés de leur premier titre de champions d’Europe, les Portugais ont été reçus comme des héros à Lisbonne ce lundi après-midi. De l’aéroport au palais présidentiel en passant par les rues de la capitale portugaise, Cristiano Ronaldo et ses partenaires ont fêté dignement leur victoire face à l’équipe de France. Récit d’une folle journée.

Une journée au paradis. Au lendemain de leur victoire face à la France en finale de l’Euro (1-0, a.p.), les partenaires de Cristiano Ronaldo ont rapidement pris la direction du Portugal ce lundi afin de fêter dignement le premier titre de leur histoire. Escorté par l'armée de l'air, l'avion "Eusebio" transportant la Selecçao s'est posé sur le sol portugais à 12h40, passant sous un arc formé par deux jets d'eau rouge et vert, les couleurs du Portugal. Sous les vivats de milliers de supporters, les premiers à sortir ont été la superstar Cristiano Ronaldo, aux côtés de Fernando Santos, brandissant le trophée tant convoité. 

Cristiano Ronaldo gratifie les supporters de son traditionnel "Suuuuh"

Acclamés aux cris de "Portugal ! Portugal !", les hommes de Ronaldo ont pris place à bord de deux bus à impériale rouges, barrés du mot "Campeões", pour se diriger vers le palais présidentiel, où le chef de l'Etat Marcelo Rebelo de Sousa leur a décerné le titre de commandeur de l'ordre du mérite. Le capitaine de l'équipe du Portugal Cristiano Ronaldo a brandi le trophée de l'Euro 2016 depuis le balcon du palais présidentiel sous les vivats d'une foule de supporters en liesse, qui a entonné l'hymne national avec ses héros. "Vous êtes les meilleurs d'Europe ! Vous avez donné l'exemple en gagnant grâce à votre courage, détermination et humilité", a déclaré le chef de l'État.  

A LIRE AUSSI >> Euro 2016 : Eder, portait d'un mal-aimé devenu héros

Peu avant, la Selecçao avait fait une entrée fracassante qui n'avait rien de la solennité des discours officiels, au grand plaisir des milliers de personnes qui ont rempli la place située en face du palais présidentiel, dans le quartier de Belém. A bord d'un des deux bus à impériale décapotable, Cristiano Ronaldo, drapeau de son île natale de Madère autour du cou, s'était alors emparé d'un micro pour chanter à tue-tête le refrain d'un tube de l'emblématique groupe de rock portugais Xutos e Pontapés. La vedette du Real Madrid a ponctué sa performance musicale de son habituel cri de guerre : "Suuuh". Après leur réception présidentielle, les nouveaux champions d'Europe ont poursuivi leur parcours à travers les principales artères de Lisbonne noires de monde. La fête devrait se prolonger, encore une fois, jusqu'au bout de la nuit.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info