Euro 2021 : l'Italie s'offre un 2e sacre

Euro : "Êtes-vous de retour parmi nous ?", l'émouvant témoignage du médecin qui a réanimé Eriksen

Maxence GEVIN avec AFP
Publié le 17 juin 2021 à 11h02
L'équipe médicale autour d'Eriksen lors de sa réanimation après son arrêt cardiaque lors de Danemark-Finlande.

L'équipe médicale autour d'Eriksen lors de sa réanimation après son arrêt cardiaque lors de Danemark-Finlande.

Source : Friedemann Vogel / AFP / POOL

ÉMOTION - Dans un entretien publié jeudi, le médecin allemand de l'UEFA, qui s'est occupé de Christian Eriksen pendant son arrêt cardiaque, évoque le "moment émouvant" où le Danois est revenu à la vie.

Au plus près du grave malaise de Christian Eriksen. Lors d'un entretien avec le média allemand Funke publié jeudi, le docteur Jens Kleinefeld est revenu sur les longues minutes qui ont suivi la défaillance cardiaque du joueur danois lors du match de l'Euro contre la Finlande. "Après quelques minutes de massage cardiaque, le milieu de 29 ans a été ranimé à l'aide d'un défibrillateur", raconte le médecin allemand de l'UEFA. "Environ trente secondes plus tard, le joueur a ouvert les yeux et j'ai pu lui parler directement", explique-t-il. "Ça a été un moment très émouvant car dans ce genre d'urgences, dans la vie quotidienne, les chances de succès sont bien moindres".

Au moment du retour  à la vie du joueur de l'Inter Milan, le soignant révèle lui avoir demandé : "Eh bien, êtes-vous de retour parmi nous ?". Ce à quoi Eriksen a répondu : "Oui je suis de retour parmi vous". "Bon sang, je n'ai que 29 ans", a-t-il alors enchaîné. Jens Kleinefeld confie : "C'est à cet instant que j'ai su que son cerveau n'avait pas été endommagé et qu'il était complètement revenu" et conscient. Un constat confirmé dans les minutes qui ont suivi, l'ancien joueur de Tottenham répondant correctement à toutes les questions qui lui ont été posées afin de déterminer s'il n'avait pas de séquelles neurologiques. 

Bon sang, je n'ai que 29 ans

Christian Eriksen, après sa réanimation

Après la réanimation, il a fallu du temps pour installer l'appareillage médical nécessaire à son transport à l'hôpital. "Le traitement par choc électrique a généralement un taux de réussite élevé chez les athlètes professionnels en bonne santé par rapport aux patients lambda, souffrant d'affections diverses", commente le médecin. "J'étais certain à 99% dans le stade qu'il arriverait à l'hôpital et que son état resterait stable", poursuit-il. 

Lire aussi

Samedi dernier, Christian Eriksen s'est soudainement effondré, inconscient, sur la pelouse à la 43e minute du match entre le Danemark et la Finlande à Copenhague. Une scène qui a choqué le monde du football. Il a été confirmé plus tard que le joueur avait été victime d'un arrêt cardiaque. Depuis, l'état du champion d'Italie en titre s'est nettement amélioré. 

Ce jeudi, la fédération danoise de football a annoncé sur ses réseaux sociaux que le joueur allait être équipé d'un "défibrillateur automatique implantable" (DAI). "Cet appareil est nécessaire après une crise cardiaque du fait de perturbations du rythme" du cœur, précise-t-elle.


Maxence GEVIN avec AFP

Tout
TF1 Info