Les Bleus éliminés de l'Euro

Zoom sur la National Arena, le stade de Bucarest où les Bleus affronteront la Suisse

Publié le 28 juin 2021 à 15h18
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

FOCUS - Pour affronter la Suisse en huitième de finale, les Bleus vont s'envoler vers Bucarest, en Roumanie. 25.000 supporters pourront assister à la rencontre, lundi soir (à suivre sur TF1).

Un nouveau stade pour une nouvelle étape. Après leur nul face au Portugal (2-2) et leur qualification pour les huitièmes de finale, les Bleus vont prendre la direction de Bucarest, en Roumanie. Un voyage de 800 kilomètres depuis Budapest (Hongrie), où ils se trouvent depuis la semaine dernière, pour affronter la Suisse, lundi (à 21h, à suivre en direct sur TF1), dans un stade qui accueillera son dernier match de l'Euro.

Inaugurée en 2011, la National Arena, qui dispose d'un toit rétractable, peut accueillir en temps normal jusqu'à 54.000 spectateurs. Mais mesures sanitaires obligent, seuls 13.000  supporters ont pu jusqu'ici garnir ses gradins lors des trois rencontres déjà été disputées sur la pelouse roumaine depuis le début du tournoi : Autriche-Macédoine du Nord (3-1), Ukraine-Macédoine du Nord (2-1) et Ukraine-Autriche (0-1). Pour le huitième de finale des Bleus, l'UEFA a relevé la jauge à environ 50%. Ce sont ainsi 25.000 fans qui sont attendus, 22.000 billets ayant déjà été vendus.

Les Bleus ont inauguré le stade en 2011

En plus d'une jauge réduite, d'autres consignes devront être respectées par les quelques chanceux qui assisteront à la rencontre, dans l'enceinte habituelle du Dinamo Bucarest et du Steaua Bucarest. Seuls les billets de la rencontre sur le téléphone (e-billets) seront acceptés, accompagnés d'une pièce d'identité. Le port du masque sera obligatoire et un bracelet Covid-19 (équivalent du pass sanitaire) devra être présenté à l'entrée.

Lire aussi

L'équipe de France ne se déplace pas totalement en terre inconnue et a déjà disputé une rencontre à la National Arena. C'était en 2011, lors d'un match des éliminatoires de l'Euro 2012, face à la Roumanie, pour l'inauguration du stade. Les Bleus de Laurent Blanc avaient alors été tenus en échec 0-0. Seuls Karim Benzema, Hugo Lloris et Steve Mandanda, qui étaient déjà du déplacement, figurent toujours dans le groupe France.


Idèr NABILI

Tout
TF1 Info