Euro féminin de football UEFA 2022

Euro 2022 : Lieke Martens, la nouvelle star du PSG qui veut doubler la mise avec les Pays-Bas

par Maxence GEVIN
Publié le 9 juillet 2022 à 17h17
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Championnes d'Europe en titre et parmi les favorites à leur propre succession, les Néerlandaises lancent leur Euro samedi (21h00) contre la Suède.
Au coeur de ce choc entre prétendants à la victoire finale, la meilleure joueuse de l'Euro 2017 et nouvelle attaquante du Paris Saint-Germain, Lieke Martens.

Attention phénomène. Meilleure joueuse de l'Euro 2017, lors duquel elle a porté son équipe vers le titre, Lieke Martens repart à l'attaque, ce samedi contre la Suède (21h00). Cette fois encore, l'explosive ailière néerlandaise sera l'une des cartes maîtresses de sa sélection qui vise un nouveau succès continental. 

Avec le ballon, j’ai une bonne vision du jeu et de la créativité

Lieke Martens

Désormais âgée de 29 ans, l'attaquante - qui a récemment signé au Paris Saint-Germain jusqu'en juin 2025 - est dans la forme de sa vie. Explosive, technique et excellente dribbleuse, elle totalise 74 buts en 151 matchs avec le FC Barcelone qu'elle a rejoint en 2017. "Je suis une ailière qui aime bien repiquer vers le but. Avec le ballon, j’ai une bonne vision du jeu et de la créativité. Je peux jouer à différentes positions, comme numéro 10 ou plus reculée au milieu de terrain", a-t-elle expliqué dans une interview accordée au Parisien en juin dernier. 

Elle a même remporté neuf titres nationaux et une Ligue des champions avec le club catalan. Passée par Heerenveen, Duisbourg ou encore le Standard de Liège, la fusée des Oranjes a aussi récolté de nombreuses distinctions individuelles, à l'instar du prix The Best de meilleure joueuse de la FIFA en 2017. 

Déjà 55 buts en sélection

Devenue incontournable en sélection, du haut de ses 55 buts en 135 sélections, elle n'est toujours pas rassasiée. 

Lire aussi

"Joueuse d’équipe" et "passionnée de football", elle n'en reste pas moins une féroce compétitrice. Aussi bien en club qu'en sélection, elle n'a qu'un mot à la bouche : la gagne. Probablement une des conséquences d'une jeunesse passée dans une équipe mixte et où elle s'est fait malmener par ses petits coéquipiers. Certains lui tiraient les cheveux quand d'autres lui donnaient des coups de pied simplement parce qu'elle était une fille et qu'elle était meilleure qu'eux. "Cela ne me dérangeait pas. Cela m'a juste rendu plus déterminée à réussir", a-t-elle récemment confié à NOS Kid's News. Pour y parvenir à nouveau cet été, elle aura fort à faire sur un Vieux continent où la concurrence n'a jamais paru aussi rude. Cela commence dès ce samedi avec un choc contre la Suède, équipe ultra homogène et autre prétendante au titre... 


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info