Euro 2022 féminin : des Bleues ambitieuses

Euro 2022 : combien gagneront les Bleues en cas de victoire ?

Maxence GEVIN
Publié le 21 juin 2022 à 21h16
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L'UEFA a prévu de verser 2,08 millions d'euros à l'équipe qui remportera l'Euro 2022.
Ce montant est bien inférieur aux 28,5 millions d'euros touchés par l'Italie, lauréate de la compétition continentale masculine l'été dernier.

Un fossé loin d'être résorbé. Une enveloppe de 2,08 millions d'euros va être mise à disposition du vainqueur du prochain Euro féminin (6-31 juillet 2022). Cette annonce a été jugée décevante par de nombreux observateurs, d'autant plus au regard de la somme accordée à l'Italie après son succès sur la scène continentale l'été dernier (28,5 millions d'euros). Elle est, toutefois, en nette augmentation par rapport à 2017, où l'équipe lauréate avait reçu 1,2 million d'euros. 

Si les Bleues parviennent à aller au bout, les joueuses et l'encadrement toucheront 30% de cette dotation, soit environ 624.000 €. En l'occurrence, il s'agit du même mécanisme de la Fédération française de football - et de la même proportion - que celui utilisé pour leurs homologues masculins. Individuellement, elles toucheraient 24.000 euros chacune (624.000 divisés par 26, en comptant le staff). Si elles atteignent les quarts, les partenaires de Wendie Renard bénéficieront de 13.000 euros et de 16.500 euros si elles vont en demies.

"On a tout ce qu'il faut pour bien nous préparer"

La sélectionneuse de l'équipe de France, Corinne Diacre, a botté en touche la question. "Les dotations de l'UEFA ne me regardent pas. Ça ne regarde que le président de la Fédération et le service financier", affirme-t-elle. "Ce que je peux vous dire, c'est que la Fédération (française) nous donne tous les moyens dont nous avons besoin pour bien nous préparer", martèle-t-elle. "En tout cas, de notre côté, je peux vous assurer qu'on a tout ce qu'il nous faut pour bien nous préparer et surtout pour atteindre, je l'espère, l'objectif qui est le nôtre", à savoir soulever le trophée le 31 juillet prochain à Londres, insiste-t-elle. 

Dans les faits, l'UEFA se montre moins généreuse dans ses dotations pour les compétitions féminines que masculines du fait des écarts abyssaux en termes de recettes engrangées (droits TV, sponsoring...), rappelle l'Équipe

Même si vous gagnez sportivement, vous ne gagnez pas économiquement

Fédération française de football

Samedi dernier, le vice-président de la FFF, Philippe Diallo, avait averti que les sommes engagées pour l'équipe de France féminine à l'Euro ne seraient même pas couvertes en cas de titre. La participation des Bleues au tournoi représente "2,9 millions de dépenses" et, en cas d'élimination en quarts de finale, cela représenterait "une perte de 1,6 million d'euros pour la fédération", a-t-il mis en avant, lors de l'assemblée générale de l'instance. "Dans cette compétition, même si vous gagnez sportivement, vous ne gagnez pas économiquement", ajoute-t-il. Ceci explique peut-être cela... 


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info