F1 - GP d'Italie : après les morts de Bianchi et Wilson, Alonso et Button réclament des cockpit fermés

par Sebastien COCA
Publié le 4 septembre 2015 à 13h23
F1 - GP d'Italie : après les morts de Bianchi et Wilson, Alonso et Button réclament des cockpit fermés

ACCIDENT - Réunis à Monza, où se déroule le GP d'Italie ce week-end, les pilotes ont évidemment une pensée pour Jules Bianchi décédé le 17 juillet denier et pour Justin Wilson, mort en IndyCar le 24 août dernier. En conférence de presse, les deux pilotes McLaren ont notamment milité pour la mise en place d'un cockpit sur les monoplaces, ce qui aurait pu sauver le Français et le Britannique

Evidemment dans un coin de la tête. Encore hantée par les images de ce terrible accident du 5 octobre 2014 à Suzuka qui coûté la vie quelques mois plus tard à Jules Bianchi (25 ans), le sport automobile vient de vivre un nouveau drame avec le décès en course de Justin Wilson (37 ans), lors de la Pocono Raceway en IndyCar. Deux drames qui vont faire vivre à la Formule 1 un week-end délicat à Monza. D'autant que l'Italie, c'est la terre de la mythique écurie Ferrari qui a couvé pendant des années le jeune pilote français et voulait lui donner un volant, après son apprentissage chez Marussia.

"Il y a eu trop d’accidents ces deux dernières années"

Le destin en a voulu autrement, et alors que les hommages vont encore se multiplier durant le GP, les membres du paddock restent encore très marqués par le dramatique épisode et surtout les leçons qu'en a tiré la Fédération internationale automobile concernant la sécurité des pilotes. Interrogé sur ce sujet lors de la conférence de presse qui a suivi les essais libres de vendredi, Jenson Button s'est même montré revendicatif : "Je fais partie des gens qui ont toujours dit que nous devions avoir des cockpits ouverts en Formule 1, mais je m’en fiche à présent, a expliqué le champion du monde 2009. Il y a eu trop d’accidents ces deux dernières années. Nous avons perdu un talent incroyable en F1 et des gens formidables."

Un discours immédiatement repris par son coéquipier chez McLaren, Fernando Alonso. "Si avoir des cockpits fermés permet de sauver au moins une vie, alors cela vaut le coup de les introduire", a notamment déclaré le double champion du monde (2005 et 2006), lui même victime d'un accident lors des essais hivernaux. Une façon de dire que le plus hommage que la F1 pourrait rendre à Bianchi et à Wilson serait de complètement sécuriser les monoplaces. 

EN SAVOIR +
>> Vidéo : Justin Wilson décède dans un accident
>>
Photos : le monde de la F1 aux obsèques de Bianchi


Sebastien COCA

Tout
TF1 Info