FORMULE 1 - Comme le 29 mai dernier à Monaco, le pilote Mercedes s'est imposé dimanche soir à Montréal. Une victoire qui permet à Lewis Hamilton de revenir presque à hauteur de son coéquipier Nico Rosberg au classement des pilotes.

Plus rien ne l'arrête. Dans l'ombre de Nico Rosberg lors des quatre premiers Grand Prix de la saison, Lewis Hamilton a remis le turbo et ne pointe plus qu'à 9 points derrière son coéquipier au Championnat du monde des pilotes. Vainqueur du GP du Canada dimanche devant l'allemand Sebastian Vettel (Ferrari), le Britannique a notamment brillé grâce à son intelligence tactique et un bon choix de pneus.  En n'effectuant qu'un seul arrêt pour changer de pneumatiques, pour deux à Vettel, Hamilton a remporté la course après être parti en pole-position sur la grille. Mais grâce à un excellent départ, l'allemand a pris la tête de la course dans les premiers tours avant de devoir l'abandonner au profit du Britannique en s'arrêtant une première fois pour changer de pneus. 

Rosberg 5e et incapable de dépasser Verstappen

Plusieurs erreurs, et un second arrêt pour changer de pneus, l'ont alors empêché de revenir sur la Mercedes du vainqueur qui a terminé avec une avance de cinq secondes sur la Ferrari. Derrière, le Finlandais Valtteri Bottas (Williams) a pris la 3e place devant le néerlandais Max Verstappen (Red Bull). Quant à Rosberg, coéquipier d'Hamilton qui partait en deuxième position sur la grille, il a complètement raté son départ et a terminé à la 5e place. Une course décevante pour l'Allemand, durant laquelle il a perdu un duel épique face Verstappen, le pilote Mercedes ne parvenant pas à doubler le jeune prodige pour la 4e place et commettant une nouvelle erreur avec une tête à queue dans le dernier tour.

A LIRE AUSSI 
>>  VIDÉO - GP d'Espagne : Hamilton et Rosberg se percutent dès le 1er tour !
>> Toute l'actu sport de metronews


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info