Les Bleus éliminés de l'Euro

"Finale" du groupe D, un cas de Covid dans le groupe de l'Écosse... la feuille de match de l'Euro du 22 juin

Tristan Henry
Publié le 21 juin 2021 à 23h30
Patrik Schick et Harry Kane

Patrik Schick et Harry Kane

Source : Paul ELLIS / POOL / AFP

PLACE AU JEU - Jusqu'au 11 juillet, LCI vous livre quotidiennement le programme du lendemain. Ce mardi, l'Angleterre et la République Tchèque vont se disputer la première place du groupe D dans le choc de la journée.

Au tour du groupe D de donner son verdict ce mardi avec les rencontres République Tchèque-Angleterre à Wembley et Croatie- Écosse à Glasgow à partir de 21h. Avec 4 points chacun, Anglais et Tchèques peuvent se contenter d'un match nul pour assurer définitivement leur qualification, mais les deux équipes auront à cœur d'aller chercher la première place du groupe.

Pour l'Écosse et la Croatie, qui n'ont qu'un point chacune, l'espoir demeure. En cas de victoire, les deux équipes pourraient prétendre à une des deux premières places en fonction du résultat de l'autre match. Les Croates espèrent une défaite des Tchèques et les Écossais une défaite anglaise. Dans la clameur de Glasgow, le nul, élimnatoire, leur est proscrit.

L'affiche à ne pas rater : République Tchèque - Angleterre

Deux équipes, 4 points chacune, un match à jouer... ce République Tchèque - Angleterre a des bons airs de finale du groupe D, sans les prolongations. Décevante face à l'Écosse vendredi (0-0), l'Angleterre va devoir s'employer pour se défaire de Tchèques qui n'ont besoin que d'un match nul pour assurer la première place du groupe.

Malheur aux vaincus, donc ? Pas forcément. Si les deux équipes sont d'ores et déjà qualifiées, la première place n'est pas un cadeau puisqu'elle envoie son détenteur vers un huitième de finale difficile contre le deuxième du groupe F. Celui des Bleus, de l'Allemagne et du Portugal. Le deuxième jouera lui contre le deuxième du groupe E (Suède, Slovaquie, Espagne, Pologne). Côté tchèque, il n'y aura pas de place pour le calcul : "On veut se qualifier par nos propres moyens sans regarder les autres résultats. Personne dans l'équipe ne veut perdre, on veut tous gagner le match, le reste se règlera tout seul", a déclaré le capitaine Vladimar Darida.

📺 Le programme de ce mardi 22 juin 📺

21h : République Tchèque-Angleterre (Groupe D, Londres) en direct sur beIN SPORTS

21h : Croatie-Écosse (Groupe D, Glasgow) en direct sur beIN SPORTS

Il va faire parler de lui : Patrik Schick

L'attaquant star du match, c'est lui. Alors que la méforme de Harry Kane inquiète outre-Manche, l'attaquant tchèque du Bayer Leverkusen est en pleine bourre. À 25 ans, le Tchèque est le co-meilleur buteur de cet Euro avec trois buts, record partagé avec Cristiano Ronaldo et Romelu Lukaku. Il a inscrit l'ensemble des buts de son équipe dans la compétition.

Buteur de la tête pour son premier but et sur penalty sur son troisième, Schick restera dans les mémoires pour son invraisemblable lob de 45,5 mètres venu foudroyer le gardien écossais David Marshall. De quoi clore le débat sur le plus beau but de la compétition avant même qu'il ait commencé. Ce mardi, les Tchèques veulent valider leur billet pour les huitièmes à la première place, et ils auront bien besoin d'un Schick de choc.

Patrick Schick, l'attaquant tchéque (qui évolue au Bayer Leverkusen) a inscrit le 14 juin, un lob splendide. Peut-être déjà le plus beau but de la compétition ! - AFP

Le chiffre qui fait la différence : 0

Zéro, niet, nada... la Croatie n'a jamais battu l'Écosse en cinq confrontations. Une statistique étonnante entre la 14e nation au classement FIFA, finaliste de la Coupe du monde et la 44e de ce même classement. La Croatie reste même sur deux défaites face aux "Tartans" qui lui avaient infligé un 2-0 lors de leur dernière rencontre à Glasgow en 2013. Pas la meilleure statistique alors que les Croates doivent à tout prix gagner pour espérer se qualifier pour les huitièmes.

0 pointé aussi pour les Écossais en ce qui concerne les qualifications au deuxième tour des phases finales des grandes compétitions internationales. Que ce soit à l'Euro ou à la Coupe du monde, les Écossais n'ont jamais franchi le premier tour. Tout comme leurs adversaires, ils devront donc changer l'Histoire pour continuer à rêver.

Hors-jeu : un nouveau cas de Covid parmi les joueurs, le lieu de la finale en question

Le Covid continue de perturber l'Euro. Ce lundi, l'Écosse a annoncé que son milieu de terrain Billy Gilmour, impressionnant dans le travail défensif face à l'Angleterre, a été testé positif au Covid et sera absent face à la Croatie ce mardi. C'est une lourde perte pour les Tartans à la veille de ce match décisif.

Lire aussi

Le virus risque également de changer l'organisation de la compétition. D'après les informations du Daily Mail, l'UEFA aurait menacé les Anglais de délocaliser la finale de Wembley à la Puskas Arena de Budapest si des exemptions de quarantaine n'étaient pas accordées à quelque 2500 invités de l'organisation. Le fait que le stade hongrois ne soit soumis à aucune jauge, offrant une capacité de plus de 60.000 place contre la jauge de 40.000 places à Wembley aurait aussi un impact sur cette décision. Selon The Telegraph, des négociations seraient en cours avec le gouvernement pour résoudre le problème, et finalement élargir la jauge à 60.000 personnes.

Suivez toute l'actualité de l'Euro sur notre live permanent.


Tristan Henry

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info