Un autre favori est tombé à la CAN.
Le Maroc a été piégé par l'Afrique du Sud (2-0) dès les 8e de finale, mardi à San-Pédro.
Achraf Hakimi a raté un penalty pour une égalisation en fin de match.

L'Afrique du Sud a provoqué une nouvelle surprise à la Coupe d'Afrique des nations (CAN) en éliminant mardi le Maroc, demi-finaliste de la dernière Coupe du monde, 2-0 à San Pedro en Côte d'Ivoire. 

La malédiction continue pour les Lions de l'Atlas : le pays n'a remporté qu'une seule Coupe d'Afrique, en 1976, un peu maigre pour son statut de géant du continent. Le Parisien Hakimi a eu une balle d'égalisation, pour un penalty consécutif à une main de Mothobi Mvala, mais il l'a envoyé sur la barre (86).

Comme le Sénégal, surpris la veille par une Côte d'Ivoire (1-1, 5 t.a.b. à 4) réveillée d'entre les morts, le Maroc a cédé, après un premier tour maîtrisé. Ce sont donc les "Bafana-Bafana" (les Garçons) qui iront défier le Cap-Vert, samedi à Yamoussoukro, dans le quart de finale le plus inattendu du tournoi. 

Le nouveau héros porte un beau prénom, Evidence Makgopa. L'attaquant des Orlando Pirates est parti à la limite du hors-jeu sur un mauvais alignement de la défense marocaine et une bonne passe de Themba Zwane pour aller battre Yassine Bounou (56). Leur sélectionneur belge Hugo Broos, champion d'Afrique avec le Cameroun en 2017, est toujours en course pour remporter deux CAN avec deux équipes, comme le Français Hervé Renard avec la Zambie (2012) et la Côte d'Ivoire (2015).


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info