Covid-19 : la propagation fulgurante du variant Omicron

Football : face au Covid-19, le règlement de la Coupe de France modifié pour éviter les forfaits

FS (avec AFP)
Publié le 31 décembre 2021 à 17h10
Vladimir Petkovic, nouveau coach des Girondins de Bordeaux.

Vladimir Petkovic, nouveau coach des Girondins de Bordeaux.

Source : PHILIPPE LOPEZ / AFP

COUPE- Confrontée à une recrudescence des cas de Covid-19 dans les clubs engagés en Coupe de France, la Fédération française de football (FFF), a choisi d'assouplir son règlement pour maintenir les rencontres malgré tout.

La Fédération Française de Football (FFF) a décidé ce vendredi 31 décembre d'assouplir le règlement de la Coupe de France pour permettre la tenue des 16ᵉ de finale prévus du 2 au 4 janvier et confrontés à une multiplication des cas de Covid dans les clubs.

La FFF va suspendre à titre exceptionnel l'article du règlement de la Coupe de France, qui exige que soient présents "sur la feuille de match, au moins sept joueurs ayant pris part à l'une des deux dernières rencontres officielles disputées par leur équipe première". Cette entorse à la règle est la réponse à une situation extrême, avec un grand nombre de joueurs testés positifs avant le début des 16ᵉ de finale de la compétition, prévus du 2 au 4 janvier 2022. Le club des Girondins de Bordeaux est particulièrement touché, avec 21 joueurs indisponibles sur 30 à quelques jours de son match contre Brest.

"Ça nous oblige à jouer", a constaté le médecin des Girondins, Thierry Delmeule. L'équipe première n'avait plus qu'un défenseur et six attaquants valides, et devra puiser dans l'équipe-réserve et parmi les jeunes du club. Sans le demander explicitement, la direction de Bordeaux espérait que ce cluster lui permettrait d'obtenir un report, comme celui obtenu en Ligue 1 par Angers. Ce club avait annoncé jeudi 19 cas positifs dans son effectif, un sérieux handicap avant d'affronter Saint-Etienne. La Ligue 1, au contraire de la FFF, a accepté le principe du report. 

Lire aussi

L'entraîneur de Bordeaux fait contre mauvaise fortune bon cœur, et s'apprête à intégrer les joueurs de Nationale 3 à son effectif. "Je vais essayer de faire un groupe mixte pour mettre toutes les chances de notre côté", a expliqué Vladimir Petkovic. "On a été plutôt fort à se sortir des difficultés jusqu'à maintenant", rassure-t-il, "il faut s'entraider les uns les autres, faire bloc". Outsider de Brest au classement de L1, et diminué par les absences en Coupe, Bordeaux voit désormais son match en Bretagne comme "l'opportunité de créer une grosse surprise".


FS (avec AFP)

Tout
TF1 Info