Équipe de France : sans Karim Benzema, qui seront les 11 Bleus titulaires face à l'Australie ?

Publié le 20 novembre 2022 à 13h13, mis à jour le 21 novembre 2022 à 22h26

Source : TF1 Info

Avec le forfait de Karim Benzema, Didier Deschamps va devoir se remuer les méninges pour trouver un onze de départ.
Quels sont les joueurs qui démarreront la compétition contre l'Australie, mardi 22 novembre (à suivre à 20h, en direct sur TF1) ?
TF1info a tenté d'y voir plus clair sur l'équipe qui sera alignée au Qatar.

"On a toujours du mal à dégager un onze-type." À la veille de l'entrée en lice des Bleus au Qatar, mardi 22 novembre, face à l'Australie (à 20h, en direct sur TF1 et en live commenté sur TF1info), les mots de Rio Mavuba résonnent plus fort que jamais. "On a une idée de ce à quoi cela pourrait ressembler, mais on n'a aucune certitude", expliquait à TF1info l'ex-international tricolore (13 sélections, entre 2004 et 2014), consultant pour TF1 durant le Mondial qatari, lors de l'annonce de la liste. Le forfait de Karim Benzema, qui souffre d'une "lésion" au niveau du quadriceps de la cuisse gauche, ne dissipe pas l'épais brouillard autour de l'équipe de France.

Seule évidence : en retenant neuf défenseurs, dont huit centraux de formation, Didier Deschamps a acté la fin de la charnière à trois pour revenir à un schéma plus classique. Lors de l'annonce de sa liste, le 9 novembre, il avait annoncé qu'il délaisserait son 3-5-2 à la Coupe du monde. "Nous partirons avec une défense à quatre", avait-il confirmé à la presse. "Je suis convaincu que c'est mieux, que c'est plus adapté."

Un 4-3-3 avec un Griezmann hydride

Avec toutes ces informations, il est possible de dessiner, ou à défaut d'imaginer, les contours de l'équipe qui sera alignée contre les Socceroos. Au micro de Téléfoot, le sélectionneur s'est montré rassurant sur l'état de santé de Raphaël Varane, "apte et disponible" pour le premier match. Mais le Mancunien devrait débuter sur le banc. Dayot Upamecano et Ibrahima Konaté composeront ainsi la charnière centrale, devant Hugo Lloris, incontournable dans la cage tricolore. Comme en 2018, les couloirs seront occupés par Benjamin Pavard à droite et Lucas Hernandez à gauche. 

Au milieu, tout dépendra de l'animation voulue. Trois options s'offrent à Didier Deschamps. S'il choisit d'évoluer en 4-4-2, le patron des Bleus renforcerait son milieu - aux dépens des ailes - avec l'apport de Youssouf Fofana, qui serait titularisé aux côtés d'Adrien Rabiot et Aurélien Tchouaméni, son ex-partenaire à l'AS Monaco. Antoine Griezmann jouerait, lui, à la pointe de ce losange, tel un numéro 10, en soutien de la ligne d'attaque composée de Kylian Mbappé et d'Olivier Giroud.

À l'inverse, s'il souhaite dynamiser ses couloirs, "DD" pourrait miser sur un 4-2-3-1. Fofana sortant de l'équation, "Grizou" évoluerait dans une position hydride, à mi-chemin entre relayeur et un faux 10. Dans cette disposition, il aurait à ses côtés les fusées Ousmane Dembélé et Kylian Mbappé, chargées d'abreuver Olivier Giroud en ballons. Seul en pointe, l'actuel deuxième meilleur buteur de l'histoire des champions du monde (49 buts), à deux unités du record de Thierry Henry, servirait de point de fixation.

Néanmoins, de tous ces schémas, c'est le 4-3-3 qui aurait les faveurs du sélectionneur. La paire Tchouaméni-Rabiot animerait l'entrejeu. Griezmann serait placé en numéro 8, une position qui l'éloignerait du but pour renforcer le milieu de terrain sur les phases défensives. En attaque, Dembélé et Mbappé encadreraient Giroud de chaque côté.

Le potentiel onze de départ des Bleus en 4-3-3 :

Lloris (capitaine) - Pavard, Upamecano, Konaté, L. Hernandez - Tchouaméni, Griezmann, Rabiot - Dembélé, Giroud, Mbappé. 


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info