La Coupe du monde 2022 sur TF1

Traité de "singe", Kylian Mbappé a pensé à arrêter les Bleus après l'Euro

Y.R.
Publié le 11 novembre 2022 à 15h13
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

C'est un épisode qui l'a marqué au plus profond de sa chair.
Dans un entretien à Sports Illustrated, Kylian Mbappé est revenu sur son après-Euro, période à laquelle il a été victime d'insultes racistes.
Le champion du monde 2018 a révélé avoir songé à stopper l'équipe de France.

Il a failli tirer un trait définitif sur les Bleus. Cette rare confidence a été faite par Kylian Mbappé. Quatre ans après le sacre tricolore en Russie, alors qu'il n'avait pas encore 20 ans, l'attaquant du PSG est sur le point de jouer sa deuxième Coupe du monde. Présent dans la liste élargie, annoncée par Didier Deschamps au JT de 20H de TF1, mercredi 9 novembre, il va fouler les pelouses qataries, à l'occasion de l'entrée en lice de l'équipe de France, le 22 novembre, face à l'Australie (à 20h, en direct sur TF1 et en live commenté TF1info). Tout à fait logique, allez-vous dire, sauf que cela s'est joué à pas grand-chose.

Car, si ses débuts en équipe de France ont été idylliques, avec quatre buts inscrits lors de son premier Mondial, dont un en finale contre la Croatie (4-2), son aventure en Bleu n'a pas été toute rose depuis. L'Euro 2021 est inscrit à l'encre indélébile dans sa mémoire. Et pas pour les bonnes raisons. Après l'élimination surprise par la Suisse (3-3, 4 tab à 5) en huitièmes de finale, "KM", qui a raté d'un penalty décisif, a été victime d'insultes racistes sur les réseaux sociaux. Traité de "singe", le crack de 23 ans avait déploré publiquement le manque de soutien de la Fédération française de football (FFF). 

Je ne peux pas jouer pour des gens qui pensent que je suis un singe

Kylian Mbappé, attaquant de l'équipe de France

S'en était suivie une joute verbale, par presse et réseaux sociaux interposés. "Je l'avais reçu après l'Euro, il trouvait que la Fédération ne l'avait pas défendu après son pénalty raté et les critiques sur les réseaux", avait avancé le président Noël Le Graët dans un entretien au JDD en juin dernier. "On s'était vus cinq minutes dans mon bureau. Il était fâché, il ne voulait plus jouer en équipe de France." Une sortie que Kylian Mbappé avait commentée sur Twitter : "Oui enfin je lui ai surtout bien expliqué que c’était par rapport au racisme et NON au pénalty. Mais lui considérait qu’il n’y avait pas eu de racisme..."

Plus d'un an après, Kylian Mbappé est revenu sur cet épisode désolant, qui l'a fait réfléchir à la suite à donner à sa carrière internationale. "J'ai dit : 'Je ne peux pas jouer pour des gens qui pensent que je suis un singe. Je ne vais pas jouer'", a-t-il reconnu dans les colonnes de Sports Illustrated, l'un des plus importants magazines sportifs américains. 

S'il a avoué s'être posé des questions sur son avenir en Bleu, pensant même à tout arrêter, le natif de Bondy a finalement changé d'avis. "Après, j'ai pris le temps de la réflexion avec toutes les personnes qui jouent avec moi et m'encouragent", a-t-il ajouté. Et je pense que ce n'est pas un bon message d'abandonner. Parce que je pense que je suis un exemple pour beaucoup de monde. Je n'ai pas lâché l'équipe nationale, parce que c'est un message à la jeune génération de dire : 'On est plus fort que ça.'"


Y.R.

Tout
TF1 Info