France-Maroc : quand Hakim Ziyech était tout proche de rejoindre la sélection des Pays-Bas

Publié le 13 décembre 2022 à 18h21

Source : TF1 Info

De retour en sélection marocaine, Hakim Ziyech est la plaque tournante des Lions de l'Atlas depuis le début de la Coupe du monde.
Il y a six ans, le joueur de Chelsea aurait pourtant pu opter pour les Pays-Bas.
Son choix du Maroc lui avait alors valu de nombreuses critiques.

Il fêtera face aux Bleus sa 49e sélection sous le maillot des Lions de l'Atlas, en demi-finale de Coupe du monde (mercredi à 20h sur TF1). Hakim Ziyech, 29 ans, aurait pu quitter le Qatar quelques jours plus tôt, avec l'avion de la sélection néerlandaise, battue par l'Argentine en quarts de finale, aux tirs au but.

Né à Dronten, à l'est d'Amsterdam, puis formé à Heerenveen, au nord du pays, le milieu offensif de Chelsea a disputé huit rencontres avec les équipes de jeunes des Pays-Bas. Le temps pour lui d'inscrire trois buts sous le maillot des Oranje, dont deux avec les espoirs, d'être sélectionné par Guus Hiddink en 2015 avant de renoncer à cause d'une blessure, puis de changer d'avis. Il opte ainsi pour le Maroc en mars 2016.

Parcours chaotique, résultat inédit

Une décision immédiatement contestée, y compris par Marco Van Basten, alors sélectionneur-adjoint de la sélection hollandaise. "Ce sont des choix stupides, ce sont des garçons stupides qui auraient dû avoir un peu de patience", avait-il taclé, ciblant dans le même temps Oussama Tannane, attaquant né au Maroc, mais ancien membre de la sélection espoirs des Oranje, qui avait lui aussi privilégié les Lions de l'Atlas aux Pays-Bas.

Sportivement, son choix s'avère payant. Du moins dans un premier temps. Hakim Ziyech dispute la phase de poules de la Coupe du monde en Russie, en 2018, alors que les Pays-Bas n'y sont pas qualifiés, mais son avenir en sélection s'assombrit lorsque Vahid Halilhodzic en prend les commandes. Il est finalement mis à l'écart en septembre 2021.

"Son comportement n'est pas adéquat avec celui de la sélection. Il ne veut pas s'entraîner, ne veut pas jouer, n'est pas sérieux. Je ne vais pas le supplier de venir", justifiait le désormais ex-sélectionneur en mars dernier. Six jours plus tard, Ziyech annonce qu'il renonce à l'équipe nationale. "C'est ma décision finale. C'est très clair pour moi, la façon dont les choses se passent là-bas et je me concentre sur ce que je fais et là, tout de suite, c'est sur mon club."

Un épisode douloureux pour Ziyech, qui rebondit avec l'arrivée de Walid Regragui, quelques semaines avant le début du Mondial qatari. Le nouveau sélectionneur marocain en fait l'un de ses cadres, et le numéro 7 des Lions de l'Atlas débloque son compteur but en Coupe du monde face au Canada (2-1). Et s'offre même le luxe d'intégrer le dernier carré de la compétition. Les Pays-Bas peuvent l'envier.

Suivez avec nous cette demie, diffusée sur TF1 (20h) ainsi qu'en vidéo et en intégralité sur MYTF1.


Idèr NABILI

Tout
TF1 Info