La Coupe du monde 2022 sur TF1

"On est prêts à affronter n'importe qui" : les Bleus voient plus loin que les quarts

Publié le 4 décembre 2022 à 19h59
JT Perso

Source : Football - Coupe du Monde de la FIFA 2022

L'équipe de France a tenu son rang en dominant la Pologne (3-1), dimanche 4 décembre, s'invitant en quarts de finale du Mondial qatari.
Une qualification qui donne de la confiance et de l'ambition aux Bleus.

Un peu plus près... de la troisième étoile. L'équipe de France a maîtrisé une Pologne moins inoffensive que prévue (3-1), dimanche 4 décembre, grâce au 52e but d'Olivier Giroud (44e), un record sous le maillot tricolore, et un somptueux doublé de Kylian Mbappé (74e, 90e+1). En dépit d'un penalty de Robert Lewandowski (90e+9), qui s'y est repris pour sauver l'honneur des Biale Orly, les Bleus ont fait respecter leur rang de champions du monde pour poursuivre leur épopée qatarie. 

"Cela n'a pas été simple", a nuancé Didier Deschamps au micro de TF1. "Cette équipe était bien organisée pour nous contrarier et repartir. On a modifié quelques placements à la mi-temps, on a retrouvé du liant." "La qualification est méritée dans l'ensemble", a assuré Adrien Rabiot, qui a fait sa loi au milieu, intelligent dans ses relances et rayonnant dans le cœur du jeu. "On a eu un coup de moins bien, on a eu deux ou trois ballons chauds, mais on s'est repris de suite. On a réussi à maîtriser en seconde période puis on a déroulé. On a fait le nécessaire surtout, on a pris le contrôle du jeu, ce qu'on n'a pas bien fait en première. On a mis les sécurités et on a fait le boulot devant, on a été bon dans tous les compartiments dans la seconde période." 

Kylian a cette capacité à résoudre bien des problèmes, tant mieux pour nous

Didier Deschamps, sélectionneur de l'équipe de France

Et notamment dans la zone de vérité, où Kylian Mbappé s'est montré aussi inspiré qu'il y a quatre ans lors du huitième de finale contre l'Argentine (4-3) qu'il avait écrasé de son talent. Déjà passeur pour Olivier Giroud, le numéro 10 des Bleus a scellé le sort du match en inscrivant un doublé fait de puissance et de précision. "Kylian a cette capacité à résoudre bien des problèmes, tant mieux pour nous", s'est réjoui le sélectionneur, totalement sous le charme de son joueur. 

France-Pologne (3-1) : La réaction de Didier Deschamps au micro de TF1Source : Football - Coupe du Monde de la FIFA 2022

"On le dit, on le répète, difficile de trouver ses limites sur un match comme aujourd'hui", a complété Hugo Lloris, qui du haut de ses 142 capes en équipe de France a égalé le record du nombre de sélections de Lilian Thuram. "On l'a peut-être un peu moins vu en deuxième période, mais il met deux buts extraordinaires. C'est un atout majeur pour notre équipe. Plus on avance dans la compétition, plus il faut élever le niveau ensemble, en tant qu'équipe, et on sait qu'on peut compter sur lui."

On peut faire de belles choses

Adrien Rabiot, milieu de l'équipe de France

Sur Kylian Mbappé, mais pas que. Car, si le Parisien plane sur cette Coupe du monde (5 buts), rien ne serait possible sans le collectif. "Il faut surtout insister sur la solidarité, l'union, c'est ce qui fait notre force. Si on continue comme ça, on peut faire de belles choses", a indiqué Adrien Rabiot. "On s'était dit dans le vestiaire que pour vivre magnifiquement cette expérience ensemble, il fallait être solidaire, uni et ne faire qu'un. À tour de rôle, on a su trouver les mots justes", a indiqué Olivier Giroud sur TF1. "On est une super bande de potes, on vit très bien ensemble et ça se voit. La route est encore longue, mais on ne va pas bouder notre plaisir." Un résultat qu'ils vont fêter avec leurs proches et leurs familles, arrivés à Doha.

Lire aussi

Ils auront ensuite six jours "pour récupérer et préparer le quart de finale", où ils défieront le vainqueur d'Angleterre-Sénégal (à 20h, en direct sur TF1 et en live commenté sur TF1info), dont le résultat sera connu qu'en fin de soirée. D'ailleurs, ne leur demandez pas qui ils aimeraient affronter, ils ne vous le diront pas. "On va tranquillement rentrer à l'hôtel et regarder le match, puisqu'on aime le foot, mais on n'a pas de préférence", a affirmé Jules Koundé. Un goût du secret partagé par Adrien Rabiot. "On est prêts à affronter n'importe qui", a-t-il lancé. Un message à l'attention de leurs futurs adversaires. 


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info