La Coupe du monde 2022 sur TF1

Coupe du monde 2022 : Hervé Renard, l’habitué des exploits à la tête de l’Arabie saoudite

par Delphine DE FREITAS
Publié le 22 novembre 2022 à 15h57
JT Perso

Source : TF1 Info

Sélectionneur des Faucons verts depuis trois ans, l’entraîneur français savoure son début de Mondial au Qatar.
Son équipe l’a emporté avec la manière face à l’Argentine de l’icône Lionel Messi.
Une sensation de plus au palmarès de cet ancien défenseur qui a remporté avec brio deux Coupes d’Afrique des nations.

Il se sentait "léger" après une victoire que peu attendaient. Celui que la planète football surnomme le "sorcier blond" a à nouveau fait parler sa magie. C’est au Qatar qu’Hervé Renard semble avoir jeté un sort aux Argentins, terrassés par la sélection qu’il entraîne depuis trois ans. À la tête de l’Arabie saoudite, le Français est l’instigateur d’un des "plus grands chocs de l’histoire de la Coupe du monde". Ce n'est pas nous mais la Fifa qui le dit pour parler de l’exploit des Saoudiens, vainqueurs de l’Albiceleste lors du premier match du groupe C mardi 22 novembre.

Habitué aux exploits, Hervé Renard a réitéré à la tête de l'Arabie saoudite qui a battu l'Argentine lors du Mondial 2022 au Qatar, le 22 novembre.
Habitué aux exploits, Hervé Renard a réitéré à la tête de l'Arabie saoudite qui a battu l'Argentine lors du Mondial 2022 au Qatar, le 22 novembre. - JUAN MABROMATA / AFP

"Aujourd’hui, pour résumer, les astres se sont alignés pour nous", commente l’entraîneur de 54 ans à l’allure de playboy qui n’est pas étranger aux succès retentissants. Né à Aix-les-Bains en 1968, il a démarré une carrière de footballeur avant de prendre les commandes depuis le banc de touche. Passé par la France (Sochaux, Lille), la Chine (Shanghai) et l’Angleterre (Cambridge), c’est sur le continent africain qu’il écrit sa légende. Deux victoires en Coupe d’Afrique des nations avec deux pays différents. "C’était quelque chose d’inespéré quand j’ai mis les pieds en Afrique en 2008 en tant qu’assistant de Claude Le Roy au Ghana", reconnaît-il dans une interview à Onze Mondial l’an dernier.

Zambie en 2012

Son équipe n’était pas vraiment familière avec le haut-niveau. Mais Hervé Renard a transformé une formation de second rang en machine indestructible, jusqu’à aller décrocher la première CAN de l'histoire de la Zambie après deux finales perdues (1974, 1994). Cette victoire face à la Côte d’Ivoire aux tirs au but (0-0 a.p, 8-7 t.a.b), le "sorcier blanc" l’a forgée dans un drame survenu 20 ans plus tôt. En 1993, 18 joueurs des Chipolopolos, l’équipe nationale, avaient été tués dans le crash de leur avion au large de Libreville alors qu’ils se rendaient au Sénégal. 

Lire aussi

Hervé Renard y voit "des signes" quand ses Chipolopolos battent les Sénégalais d’entrée (2-1) et que leur retour à Libreville ne peut se faire qu’en finale. "Sur cette compétition, on avait l'impression de voler, d'être imbattables, que c'était écrit", se souvient pour l’AFP son adjoint, Patrice Beaumelle. "Le fait de venir pour la finale ici nous a donné une force incroyable, a réagi le sélectionneur Renard après la victoire. On avait envie de faire quelque chose pour notre président" de la Fédération zambienne, Kalusha Bwalya, le seul survivant de l'équipe de 1993, insiste le sélectionneur français.

Côte d’Ivoire en 2015

Il ne lui a fallu que six mois pour redonner le sourire aux Éléphants et à tout un pays, 23 ans après leur premier sacre. "Il a réussi un coup formidable avec la Côte d'Ivoire. Il a gagné quand Didier Drogba n'était plus dans l'équipe, ce qui prouve que le foot, c'est un sport collectif", estime auprès de l’AFP son mentor Claude Le Roy. "Il a cette propension à amener ce petit supplément d'âme, d'énergie, de compétence à son équipe qui fait que ce sera ce petit détail qui l'amènera vers le titre", analyse Sébastien Migné, ancien coach du Kenya. Lors de la CAN 2015, Renard signe un bilan comptable efficace. Trois victoires et trois nuls, dont la finale une fois encore remportée aux tirs au but, face au Ghana (0-0 a.p, 9-8 t.a.b). Une victoire au bout du suspense qui achève de le consacrer en géant d’Afrique aux deux CAN.


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info