La Coupe du monde 2022 sur TF1

Coupe du monde 2022 : le Brésil et la France grands favoris, selon Lionel Messi

Y.R.
Publié le 21 octobre 2022 à 22h11
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Qui soulèvera la Coupe du monde au Qatar cet automne ?
Pour Lionel Messi, le Brésil et la France sont "les deux grands candidats" au titre, loin devant son Argentine.
"Beaucoup de choses peuvent se passer" lors du Mondial, a toutefois mis en garde le sextuple Ballon d'Or.

Bluffe-t-il ou le pense-t-il vraiment ? À un mois de la Coupe du monde, dont le coup d'envoi sera donné avec le match d'ouverture opposant le Qatar, pays hôte, à l'Équateur, le 20 novembre (à 17h, en direct sur TF1 et en live commenté sur TF1info), tout le monde y va de son pronostic sur le futur vainqueur potentiel, qui succédera aux Bleus. Lionel Messi n'y coupe pas. Alors qu'il jouera "sûrement" son cinquième et dernier Mondial dans l'Émirat cet automne, le sextuple Ballon d'Or a fait du Brésil de Neymar et de la France de Mbappé, ses coéquipiers au PSG, ses favoris pour soulever le trophée, le 18 décembre. 

"Le Brésil et la France sont les deux grands candidats (au titre), ceux (pour qui) cela se présente le mieux. La France a des joueurs impressionnants, des idées très claires, et le Brésil un peu la même chose", a déclaré le capitaine de l'Albiceleste, vainqueur de la Copa America à l'été 2021, au média argentin DirectTV Sports, vendredi 21 octobre. Parmi les principaux prétendants au sacre, le recordman de buts avec l'Argentine (90 réalisations en 164 sélections) a aussi cité l'Allemagne, l'Angleterre et l'Espagne.

Et l'Argentine, alors ? Alors que la sélection de Lionel Scaloni, invaincue depuis 35 matchs, aura des arguments à faire valoir au Qatar, "la Pulga" se garde de toute euphorie. "Beaucoup de choses peuvent se passer", a rappelé le finaliste de l'édition 2014, éliminé deux fois en quarts de finale (2006 et 2010) et dès les huitièmes en Russie il y a quatre ans. "Avec l'Argentine, nous allons bien pour le moment, les gens sont enthousiastes (...) Ils (les supporters, ndlr) pensent que nous reviendrons avec la Coupe, mais ce n’est pas si facile", a assuré l'attaquant du PSG, qui a "hâte d'y être, de (se) battre, de jouer contre n'importe qui".

Lire aussi

Relancé sur le fait qu'il s'apprête très probablement à disputer son dernier Mondial, comme il l'avait confié à la chaîne sud-américaine Star+, le 6 octobre dernier, l'ancien Barcelonais a jugé cette question "normale, à cause de l'âge, 35 ans". "Il faut être réaliste. Nous verrons ensuite (ce qu'il en sera) au niveau de la condition. Je pense au jour le jour", a-t-il expliqué, se jugeant actuellement "beaucoup mieux physiquement que l'année dernière". Tant mieux pour l'Argentine, moins pour ses adversaires.


Y.R.

Tout
TF1 Info