Coupe du monde féminine 2023 : la Nouvelle-Zélande piège la Norvège, première sensation du Mondial

par Y.R.
Publié le 20 juillet 2023 à 11h56

Source : Sujet TF1 Info

La Nouvelle-Zélande a créé la première sensation du Mondial, en s'offrant le scalp de la Norvège d'Ada Hegerberg (1-0), jeudi 20 juillet.
Devant une foule record, les joueuses de l'archipel, co-hôte du Mondial avec l'Australie, ont enregistré leur premier succès en Coupe du monde.

Premier match, première sensation. En ouverture de son Mondial, coorganisé avec l'Australie, la Nouvelle-Zélande a signé, jeudi 20 juillet, contre la Norvège (1-0) le premier succès de son histoire en Coupe du monde. À l'Eden Park, temple des All Blacks, qui avait le plein pour l'occasion (42.137 spectateurs, un record dans l'archipel pour un match de football), les Football Ferns, hôtes de la compétition, endeuillée par une fusillade survenue plus tôt à Auckland, ont maîtrisé leur sujet. Une domination qu'elles ont matérialisée grâce à Hannah Wilkinson (48e), qui a conclu une belle action collective.

En dépit d'une frayeur en fin de rencontre, une frappe de Tuva Hansen qui a heurté la barre (82e), les Néo-Zélandaises n'ont jamais été mises en danger par les partenaires de la première Ballon d'Or, Ada Hegerberg. Elles auraient même pu se mettre à l'abri, si le penalty de Ria Percival ne s'était pas écrasé sur le montant de Mikalsen (89e). Un accroc insuffisant pour remettre en cause la victoire historique des filles de Jitka Klimkova, qui restaient sur 12 défaites et 3 nuls dans cette compétition. 

Pour les Norvégiennes, championnes du monde 1995, le calvaire se poursuit, dans la foulée d'un Euro 2022 totalement raté, avec une déculotté subie contre l'Angleterre (8-0), lors de la phase de groupes. Les voilà déjà au bord du gouffre. 


Y.R.

Tout
TF1 Info