En larmes, Cristiano Ronaldo a sans doute fait ses adieux au Portugal

Publié le 10 décembre 2022 à 20h26
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Football - Coupe du Monde de la FIFA 2022

Remplaçant sur la fin du tournoi, l’attaquant portugais a rejoint directement les vestiaires après l’élimination en quarts de finale de sa sélection nationale.
À 37 ans, l’icône du football portugais quitte le Qatar avec un seul but au compteur.
Toujours sans club, sa fin d’année cauchemardesque signera-t-elle sa fin de carrière ?

C’est l’image du match. À la joie des Marocains auteurs de l’exploit, s’opposait la tristesse sans nom de Cristiano Ronaldo. Au Portugal, certains l’ont hissé au statut de héros national. D’autres, comme Tomas Esteves, joueur de Porto prêté à Pise, assure que "tous les Portugais le suivent comme un Dieu". Mais ce samedi 10 décembre, son aura lumineuse semble s’être éteinte définitivement sous le maillot de la Seleção. 

La Fifa lui dit "merci"

Au coup de sifflet final après l’élimination en quarts de finale de la Coupe du monde au Qatar, "CR7" n’a salué personne et a directement pris la direction des vestiaires. Ce n’est qu’en arrivant dans le couloir du stade Al-Thumama que Cristiano Ronaldo a craqué et fondu en larmes. Peut-être a-t-il pris conscience, à cet instant précis, qu’il ne porterait plus jamais le maillot du Portugal lors d’une Coupe du monde. Et peut-être plus jamais tout court. Sur les réseaux sociaux, les comptes officiels de la compétition lui disaient déjà "merci" en portugais dans le texte. À 37 ans, l’attaquant portugais a vu s’envoler sa dernière chance de remporter le trophée que convoite chaque footballeur.

Cristiano Ronaldo repart du Qatar avec de nouvelles statistiques plus impressionnantes que ce qu’il a pu montrer sur le terrain. Premier joueur de l’histoire à marquer lors de cinq Coupes du monde différentes, il a égalé face au Maroc le record mondial du nombre de sélections en équipe nationale avec 196. Sur l’ensemble de la compétition qatarie, il est le joueur portugais à avoir frappé le plus de fois au but (10). Mais il n’en a inscrit qu’un, un penalty lors du premier match face au Ghana (3-2). Critiqué pour ses performances en-deçà, le Portugais a perdu sa place de titulaire pour le huitième de finale contre la Suisse (6-1) et le quart de finale perdu face au Maroc (0-1) au profit du jeune Gonçalo Ramos.

Aucun but marqué lors de la phase à élimination directe

Il n'a pas trouvé les filets lors de ses huit apparitions en phase à élimination directe de Coupe du monde (petite finale comprise). "Soit 570 minutes et 27 tirs sans inscrire de but à ce stade de la compétition", précise le champion des statistiques Opta. Il n’a fallu que 17 minutes au prodige de Benfica, 21 ans, pour en inscrire trois face aux Suisses lors de son tout premier match lors d'un Mondial. L’élimination en Coupe du monde n’est que l’ultime étape d’une année particulièrement délicate pour le natif de Funchal. Sur le plan personnel, Cristiano Ronaldo a vécu un drame redouté par tout parent avec la mort de son nouveau-né. Sur le plan professionnel, il a mis fin au contrat qui le liait à Manchester United avec fracas après une interview choc accordée à Piers Morgan.

Aujourd’hui, nous n’avons pas perdu. Nous avons appris
Georgina Rodriguez

Sans club deux jours après le début du Mondial, Cristiano Ronaldo a été la cible de rumeurs le disant en guerre ouverte avec le milieu de terrain Bruno Fernandes et son sélectionneur Fernando Santos. La Fédération portugaise de football a même été contrainte de démentir les bruits affirmant que "CR7" aurait songé à quitter la sélection après sa mise sur le banc contre la Suisse. Après l’élimination, la presse portugaise se délectait des réactions pleines de colère de l’entourage du joueur. "Ils ont tué un homme. Ils ont tué la sélection. Ils ont tué une nation", a écrit sur Instagram sa sœur aînée Elma, dans une story qu’elle relaie. 

Sa compagne et mère de ses enfants Georgina Rodriguez se veut plus philosophe. "Aujourd’hui, nous n’avons pas perdu. Nous avons appris", insiste-t-elle après avoir taclé le sélectionneur "qui a mal choisi". Après avoir séché ses larmes, Cristiano Ronaldo pourra se rappeler des succès majeurs. Comme cet Euro 2016 remporté en France face aux Bleus avec la Seleção. Ou ses cinq Ballons d’or saluant son incroyable carrière. Son chapitre avec le Portugal se referme peut-être ce samedi soir. Mais le Portugal n’oubliera jamais son idole.


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info