Euro féminin de football UEFA 2022

La liste de Corinne Diacre dévoilée sur TF1 : quelles Bleues iront à l'Euro ?

Yohan ROBLIN
Publié le 29 mai 2022 à 21h19
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

L'Euro débute en avance pour l'équipe de France.
À 41 jours du premier match, la sélectionneuse Corinne Diacre va révéler, lundi 30 mai, la liste des 23 Bleues.
Qui est susceptible d'être appelée ? Qui ne le sera pas ?

"Ma liste ne sera pas très loin de ce que j'ai fait dernièrement, il n'y aura pas de grande surprise." Lundi 30 mai, Corinne Diacre révélera, en direct sur TF1, les 23 joueuses retenues pour défendre les chances tricolores à l'Euro, organisé du 6 au 31 juillet en Angleterre. L'annonce sera réalisée pendant le JT de 13h, présenté par Marie-Sophie Lacarrau. C'est la deuxième fois qu'une liste de l'équipe de France féminine sera présentée ainsi. En amont de la Coupe du monde 2019, jouée dans l'Hexagone, la sélectionneuse, en poste depuis 2017, avait dévoilé, déjà sur la Une, l'identité des heureuses élues au JT de 20h.

Qui va-t-elle convoquer ? Sur qui va-t-elle compter pour atteindre l'objectif exigeant qu'elle a fixé aux Bleues, à savoir "faire la finale, le 31 juillet, à Wembley" ? La liste, pour laquelle elle "n'a pas de doute", est déjà connue à 90% voire plus. Depuis plusieurs rassemblements, Corinne Diacre a stabilisé un groupe de 23 joueuses, se passant de filles autrefois indéboulonnables en sélection ou au top dans leur club (Amandine Henry, Eugénie Le Sommer,...). "L'équipe de France est composée des meilleures joueuses françaises, même si parfois on ne prend pas toujours les meilleures, pour pouvoir justement trouver un équilibre au niveau de l'équipe", a-t-elle justifié, fin mars.

L'inconnue de la troisième gardienne

Chez les gardiennes, Pauline Peyraud-Magnin (Juventus Turin) va disputer sa première compétition internationale dans la peau d'une titulaire. Sarah Bouhaddi partie, la portière de 30 ans, formée à l'OL, a pris la place naturelle qui lui revenait chez les Bleues. Sa saison pleine en sélection et avec la "Vieille Dame" a assis sa place de numéro une. En Angleterre, elle aura pour doublure Mylène Chavas (Bordeaux), Gant d'Or de la Coupe du monde des moins de 20 ans en 2016. L'ancienne Stéphanoise va remonter dans la hiérarchie tricolore, suite au forfait de Solène Durand (Dijon), sérieusement touchée aux ligaments croisés du genou, le 16 avril dernier. 

Qui pour les accompagner en tant que numéro 3 ? Plusieurs noms circulent pour occuper ce rôle singulier, mais la décision finale reviendra à la sélectionneuse. Bien qu'évoluant en D2, Justine Lerond (FC Metz), titulaire chez les U23, pourrait avoir les faveurs de l'ancienne capitaine tricolore. À moins qu'elle choisisse un profil plus expérimenté, à l'image d'une Camille Pecharman (Paris FC).

La sélectionneuse tricolore, Corinne Diacre, et sa capitaine, Wendie Renard, le 12 avril 2022. - FRANCK FIFE / AFP

Dans le secteur défensif, Corinne Diacre avance aussi avec des certitudes. Sa charnière centrale va être occupée par Wendie Renard (Lyon) et Griedge Mbock (Lyon), qui ont grandement contribué au 8e sacre européen de l'OL. Aïssatou Tounkara (Atlético de Madrid) et Hawa Cissoko (West Ham) devraient aussi participer à l'aventure. Pour ce qui est des latérales, là aussi, les positions sont plus ou moins figées. Sauf blessure de dernière minute, Selma Bacha (Lyon), élue "meilleure jeune joueuse" de la saison en Ligue des championnes, fera le voyage outre-Manche, avec Sakina Karchaoui (PSG) et Marion Torrent (Montpellier). La dernière place devrait revenir à Ève Périsset (Bordeaux).

De la place pour la jeunesse

Dans l'entrejeu, "Coco" va faire preuve de la même constance. Grace Geyoro (PSG) et Sandie Toletti (Levante), vainqueure et "meilleure joueuse" du Mondial U17 et de l'Euro 2019, sont assurées de figurer parmi les 23. Tout comme Charlotte Bilbault (Bordeaux), qui devrait avoir pour doublure Ella Palis (Bordeaux). La milieu, formée à l'EA Guingamp, s'est montrée à son avantage, en l'absence de Kheira Hamraoui (PSG), qui ne devrait pas apparaître dans la liste finale. L'ancienne Barcelonaise, non convoquée lors du dernier rassemblement, ne joue plus avec le club parisien depuis le mois de février. Les tensions avec plusieurs de ses coéquipières à Paris devraient finir de l'écarter totalement du groupe France. 

Poussée au forfait à la Coupe du monde 2019, Kenza Dali (Everton) devrait avoir sa "belle fin" avec les Bleues. À l'inverse de l'ex-capitaine tricolore, Amandine Henry (Lyon), en froid avec Corinne Diacre, qui ne l'a plus sélectionnée depuis 2021.

Lire aussi

En attaque aussi, une absence de taille devrait se confirmer. Eugénie Le Sommer (Lyon), la meilleure buteuse de l'équipe de France en activité (86 réalisations), ne devrait pas faire son retour, plus d'un an après avoir été évincée. D'autant que le secteur offensif est fourni en talents. Marie-Antoinette Katoto (PSG), la grande oubliée en 2019, sera bien de la fête cette fois-ci. Désignée "meilleure joueuse" de D1 Arkéma, l'attaquante parisienne de 23 ans s'est affirmée comme l'arme numéro une des Bleues (24 buts en 28 sélections). Son amie et sa coéquipière en club, Kadidiatou Diani (PSG), est toute aussi indiscutable. 

Si elle s'apprête à renouveler sa confiance à Viviane Asseyi (Bayern Munich) et Delphine Cascarino (Lyon), la première femme coach d'une équipe masculine professionnelle va aussi "donner de la place à la jeunesse". Une jeunesse symbolisée par la polyvalente Clara Matéo (24 ans, Paris FC), Sandy Baltimore (22 ans, PSG) et Melvine Malard (21 ans, Lyon). "Les 23 auront quelque chose à apporter", a assuré à l'AFP Corinne Diacre, le 20 mai dernier. Autant les joueuses jeunes que les anciennes. 

La liste probable de Corinne Diacre

Gardiennes : Mylène Chavas (Bordeaux), Justine Lerond (FC Metz), Pauline Peyraud-Magnin (Juventus Turin).

Défenseures : Selma Bacha (Lyon), Hawa Cissoko (West Ham), Sakina Karchaoui (PSG), Griedge Mbock (Lyon), Eve Perisset (Bordeaux), Wendie Renard (Lyon), Marion Torrent (Montpellier), Aïssatou Tounkara (Atlético de Madrid).

Milieux : Charlotte Bilbault (Bordeaux), Kenza Dali (Everton), Grace Geyoro (PSG), Ella Palis (Bordeaux), Sandie Toletti (Levante).

Attaquantes : Viviane Asseyi (Bayern Munich), Sandy Baltimore (PSG), Delphine Cascarino (Lyon), Kadidiatou Diani (PSG), Marie-Antoinette Katoto (PSG), Melvine Malard (Lyon), Clara Matéo (Paris FC).


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info